RESUME VIDEO. Japon - Les Panasonic Wild Knights remportent la Top League grâce à la flèche Akihito Yamada
Akihito Yamada et les Panasonic Wild Knights remportent la Top League.
La Top League a rendu son verdict en sacrant les Panasonic Wild Knights, vainqueurs du Yamaha Jubilo grâce à son ailier Akihito Yamada.
Dans quatre ans, le Japon accueillera la neuvième coupe du monde de l'histoire. Avec quelles ambitions ? En progrès constant grâce à sa mêlée surpuissante, le rugby japonais commence à se faire respecter. La preuve : ces derniers mois, les Brave Blossoms ont battu le Canada, les Samoa et les Etats-Unis. Intéressant quand on sait que les hommes d'Eddie Jones retrouveront ces deux derniers adversaires au premier tour du Mondial anglais... Mais le Japon, ce n'est pas qu'une grosse mêlée. C'est aussi son championnat - la Top League – qui attire de plus en plus d'internationaux et s'est conclu ce week-end.

Face au Yamaha Jubilo, les Panasonic Wild Knights ont remporté leur quatrième titre de champion du Japon, le deuxième d'affilée. La formation entraînée par Robbie Deans, qui possède des joueurs bien connus sur la planète rugby comme Berrick Barnes ou JP Pietersen n'a pas tremblé sur la pelouse du Chichuibunomiya Stadium. Score final : 30 à 12, malgré un premier essai inscrit par les vaincus et le 3e-ligne Kyosuke Hori sur un groupé pénétrant. La suite ? Un Berrick Barnes en grande forme qui offre un premier essai à Tomoki Kitagawa sur une superbe transversale et qui aplatit le second essai de son équipe après un formidable travail d'Akihito Yamada sur son aile. Élu meilleur joueur des phases finales, Yamada portera le maillot de la Western Force en Super Rugby dans quelques semaines.

Barnes – Yamada, un duo qu'on retrouve à nouveau pour le 3e essai. Après une croisée intelligente, le Japonais hérite de cuir et lâche les chevaux, déposant son vis-à-vis pour terminer dans l'en-but. Yamaha reviendra en fin de première période grâce à son ailier Shinji Nakazono mais la défense des Wild Knights aura finalement raison des offensives adverses. En fin de rencontre, le vainqueur de la Top League édition 2014-2015 enfonce même le clou grâce au doublé de Kitagawa, envoyé à dame par la chistera de JP Pietersen.

Revivez la rencontre avec un résumé vidéo :



Crédit vidéo : NZAUTV
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CofCof
    16739 points
  • il y a 4 ans

C'est vrai que les japonais envoient du jeux, même si sur la dernière action ils sont cramés et n'assurent pas la défense sur les extérieurs.
Mais ce n'est pas désagréable à voir, c'est dynamique et j'ai l'impression qu'il y a très peu de fautes! C'est le Japon, la discipline c'est la base et je trouve ça très bien.
En plus l'ailier qui se fait quasiment l'essai tout seul et qui aplatit en restant humble c'est vraiment l'âme de ce pays. On sent que les joueurs ne sont pas dans la démonstration et c'est plaisant au contraire d'un Delon Armitage qui en finale se paye la tête de son vis à vis qu'il a déposé.
Personnellement je préfère l'humilité et l'honneur, ça reste en plus très dynamique et beau à regarder comme rugby.

Vraiment c'est joli le rugby japonais !

J'ai eu l'occasion de voir un match universitaire entre deux des meilleurs universités du Japon, et bah ça envoie grave du jeu ! Les mêlées sont peu disputées mais alors par contre le jeu déployé est fantastique. Ils tripotent vraiment bien les ballons, et s'envoient du début à la fin.

C'est d'ailleurs pour ça qu'ils défendent si mal sur les extérieurs sur la vidéo proposée, ils sont cramés de chez cramés ! Même Berrick Barnes sur le dernier essai des Yamaha fait une air défense sur son vis-à-vis...

Quand aux noms de clubs, c'est lié à la structuration du championnat qui avant d'être un championnat national était un championnat d'entreprise. Et en même temps, c'est moins hypocrite que les noms de clubs européens... Parce que bon l'ASM c'est Michelin, le ST EADS/Peugeot, le CO c'est Fabre, etc ...

  • Jarho
    489 points
  • il y a 4 ans

@Sylche d'accord avec toi, ça manque de cachet haha !
Définition d'un derby au Japon : Yamaha contre Honda, Sony contre Toshiba,... 🙂

  • sylche
    37506 points
  • il y a 4 ans

On voit de belles choses. Mais on ce qui me chiffonne c'est les noms.
Sharks contre Brumbies, voilà qui annonce du saignant.
Toulouse contre Clermont, voilà qui sonne le tocsin...
Mais Yamaha contre Panasonic, ça vous ramène les guerriers au rang de têtes de gondole. Franchement ça manque de glamour.

un ami australien me disait :
" wallabies, boks blacks and frenchies eat some meat...best rugby players
japaneses eat rice...never win a match"
il va peut etre devoir reviser son jugement

Ils ont aucun problème sur les mêlées mais on peut pas en dire autant de leur défense sur les extérieurs.

  • Hilfir
    3993 points
  • il y a 4 ans

Il commence à y avoir du niveau au Japon! 🙂 Ça pourrait vraiment devenir une nation intéressante.

Derniers articles

News
Transferts
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News