RÉSUMÉ VIDÉO. Face à Lyon, les Saracens ont montré qu’ils ne sont pas là pour rigoler
RUGBY. VIDEO. Face au LOU de Xavier Garbajosa, les Saracens ont fait valoir leur statut de multiple vainqueur de la Champions Cup. Score final : 48 à 28.
Face au LOU de Xavier Garbajosa, les Saracens ont fait valoir leur statut de multiple vainqueur de la Champions Cup. Score final : 48 à 28.

L’addition est salée pour le LOU. Perdant douloureux au match aller, les Lyonnais ont subi une vague noire et rouge incontrôlable au retour. Battu à Gerland sur le score 28 à 20 en décembre, il concède une victoire 48 à 28 en Angleterre ce samedi 14 janvier. Une performance qui ne va sûrement pas aider les Rhodaniens à retrouver du rythme, eux qui en manquent cruellement depuis le début de saison. Avec le Racing 92, Castres et Bordeaux, ils font partie des 4 formations virtuellement éliminées des phases finales de Champions Cup ce dimanche 15 janvier au matin. Pour espérer continuer, ils devront gagner le plus largement possible face aux Bulls dans le Rhône la semaine prochaine. D’autant plus, il faudrait qu’un espace se crée et leur permette de dépasser certains des derniers qualifiés. En clair, les coéquipiers de Baptiste Couilloud ont besoin de réussite et de courage pour continuer l’aventure.

TRANSFERT. Top 14. Un ancien entraîneur du Stade Toulousain vers Lyon ?TRANSFERT. Top 14. Un ancien entraîneur du Stade Toulousain vers Lyon ?

Dans un entretien accordé à Rugbyrama, Jean-Marc Doussain explique que sa formation est “retombée dans ses travers.” Selon l’ancien toulousain, les Lyonnais restent beaucoup trop approximatifs et précipités. Des adjectifs qui les desservent face à des formations aussi cliniques, en atteste le triplé de l'international anglais Eliott Daly. Il détaille son sentiment auprès de nos confrères : 

À ce jeu, dès lors que tu ne réalises pas une bonne entame ou une bonne première période en général, c’est difficile d’espérer quoi que ce soit. Nous sommes parvenus à inverser la tendance la semaine dernière à Pau sauf que, sans manquer de respect aux Palois, ce n’est pas la même chose quand tu rencontres une grosse équipe comme les Saracens.”

Malgré les défaites, on ne peut pas dire que le LOU fasse de la figuration en Champions Cup. Champion en titre de la “petite Coupe d’Europe” ils ont hérité de sérieux concurrents pour leurs phases de poules. Entre les Saracens et les Bulls, ils ont néanmoins su se montrer sous un œil extravagant. Souvent à la limite physiquement, ils ont essayé de faire briller leur vista et les qualités de leurs arrières pour s’illustrer. Derrière les 3 défaites, Lyon a tout de même marqué pas moins de 84 points en autant de rencontres. Un compte réalisé face à certaines des meilleures formations de la compétition et qui place leur attaque pas si loin de celles des Rochelais (89 points marqués) et Toulousains (90 points marqués), qui occupent les deux premières places de la poule B.

RÉSUMÉ VIDÉO. Face aux Saracens d’Owen Farrell, le LOU était à deux doigts de l’exploitRÉSUMÉ VIDÉO. Face aux Saracens d’Owen Farrell, le LOU était à deux doigts de l’exploit

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • vevere
    84832 points
  • il y a 1 an

Il ne reste plus qu'à perdre face aux Bulls...et on sera tranquilles!!! On pourra ce concentrer sur le Top 14

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News