FLASHBACK. Une belle mandale par derrière et un KO lors de la finale de 1963.
1963 : Pierre Cazals allonge André Berilhe en pleine finale de championnat.
En 1963, Mont-de-Marsan et Dax se retrouvent finale du championnat de France. Un derby landais particulièrement tendu, et marqué par cette superbe mandale de fourbe.
C'est un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre : celui où Rouger Couderc commentait les matchs à la télé, celui où Paul Goze rentrait encore dans du L, et surtout celui où Mont-de-Marsan et Dax dominaient le championnat de France de rugby. En 1963, les deux clubs landais se retrouvent en effet en finale à Bordeaux, devant 39000 spectateurs. Pour un derby qui sent la poudre, évidemment.

Il faut également savoir qu'à l'époque, les arbitres n'étaient pas encore des professionnels possédant de véritables physiques d'athlètes, comme le séduisant Steve Walsh ou le classieux Romain Pote. Ceci explique sans doute pourquoi Monsieur Capelle a loupé ce très vilain geste - pourtant pas franchement discret - du montois Pierre Cazals sur André Bérilhe. Et oui, une bonne grosse mandale bien fourbe par derrière... qui sera sanctionnée d'une simple pénalité. KO, Bérilhe ne sera pas remplacé - ce n'était pas permis à l'époque - et devra reprendre sa place sur le terrain.

A la fin de cette rencontre mémorable pour sa tension (mais pas vraiment pour la qualité du jeu comme vous l'avez sans doute deviné) c'est le Stade Montrois des frères Boniface qui l'emportera sur l'US Dax de Pierre Albaladéjo. Score final : 9 à 6.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'ai beaucoup de mal à croire que l'arbitre n'ait rien vu, sinon, pourquoi accorderait-il une pénalité ?
Je suis également assez étonné qu'un tel geste ne déclenche pas une générale...

Sinon, à cette époque, tous les arbitres étaient au régime cassoulet-foie gras ?

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Sponsorisé News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News