Découvrez les nouvelles règles qui vont faire subir un sérieux lifting à la mêlée
La mêlée va subir un lifting cet été avec de nouvelles règles

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Après avoir consulté un groupe d'expert, l'IRB a décidé de changer les règles de la mêlée fermée. De nouveaux commandements sont prévus pour cet été.
Le Conseil de l'IRB a annoncé la mise en place de nouveaux commandements en mêlée fermée pour la saison 2013-2014. Oublié le « Flexion, Touchez, Jeu » ! L'IRB a choisi de remplacer le deuxième commandement par un « Liez ». Dorénavant, le pilier gauche devra se lier en plaçant son bras gauche à l'intérieur du bras droit de son vis-à-vis et en agrippant le côté ou le dos de son maillot. Le pilier droit devra placer son bras droit à l'extérieur de la main gauche de son adversaire, en attrapant le côté et le dos de son maillot avec sa main droite. Jusqu'à présent, les piliers ne devaient que se toucher les épaules après la flexion. Visant à renforcer la sécurité des joueurs de 1ère ligne, cette mesure est une nouvelle évolution de cet élément de conquête tant apprécié en France. Le but de ces nouvelles mesures est de réduire de 25% l'impact au moment de la rentrée en mêlée. La procédure a été recommandée à l'IRB par un groupe d'experts qui a mené une étude sans précédant dans le but d'améliorer cette séquence. Didier Retière, Wayne Barnes ou encore Joël Jutge faisaient partie de ce groupe. Analyses, tests, tout a été fait pour rendre les mêlées moins dangereuses. Après une période d'essai dans les compétitions de jeunes en Afrique du Sud jugée satisfaisante, cette nouvelle expérimentation a donc été validée, avec l'aval du monde du rugby, des arbitres aux entraîneurs en passant par les joueurs. Elle sera mise en place dès la prochaine Pacific Rugby Cup.



Contrairement à ce qui a été vu dans le passé, il n'y aura pas de décalage entre les hémisphères quant à l'application de ces nouveaux commandements. Le président de l'IRB, Bernard Lapasset revient sur ces derniers: « La mêlée est un fondement essentiel de notre jeu. Il est important de favoriser du mieux possible la sécurité de nos joueurs et c'est ce que vont permettre ces nouveaux commandements. Le but est de réduire la force des impacts au plus haut niveau, ce qui, à long terme, ne pourra être que positif sur la santé du joueur.» D'autres personnalités du rugby se sont exprimées sur cette règle qui provoque une vague d'enthousiasme. Le sélectionneur gallois pour la prochaine tournée d'été au Japon, Robyn McBryde a ainsi déclaré «avoir hâte d'être confronté à ce changement et de jouer le jeu afin d'adresser ses conclusions pour une résultat final optimal.»

Des arbitres de plus en plus intransigeants

L'IRB a également annoncé la mise en place de réunions rassemblant entraîneurs et arbitres dans le but d'éviter toute mauvaise interprétation de la règle. Les arbitres devront d'ailleurs se montrer intraitables dans le secteur de la mêlée. La réduction de l'impact impliquera plus de vigilance des arbitres sur les introductions pas droites. Une pénalité sera ordonnée si les piliers se lient aux bustes et aux cous de leurs opposants. Il faudra sans doute un temps d'adaptation lors des matchs amicaux de l'été prochain. Mais si la mêlée ne cesse d'évoluer, causant quelques problèmes de compréhension, c'est avant tout pour protéger les acteurs du jeu et ainsi leur éviter des blessures aux cervicales.


Et vous, êtes-vous plutôt pour ou contre ces nouvelles règles ? En attendant, jetez un coup d’œil à cette vidéoMark Lawrence, l'arbitre sud-africain, nous explique en détails ces nouvelles règles.

Source : Irb

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le probleme avec ces mêlées sans impact, c'est qu'elles fatigueront moins les avants, il y aura donc moins d'espace.
Pour anticiper ce problème, je propose de retirer deux joueurs au packs et de jouer a 6 avants contre 6. Vu qu'on veut fluidifier le jeu, on devrait aussi supprimer les rucks ou les adversaires trichent tout le temps. La ligne de défense reculerait à 10 metres a chaque placage.
qu est ce que vous en pensez?

Si la poussée redevient primordiale on va pouvoir ressortir les piliers de notre enfance, ceux de 140kg qui ont interdiction de toucher un ballon. Les lancements de jeux deviendront plus prévisibles aussi: en avant, mêlée, on marche sur la tronche de l'adversaire sur 5m, pénalité -> mêlée, etc...

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

Waw, bravo aux intervenants! J'ai appris plein de choses 🙂 Et dans le respect.
Ça change d'autres forums!

  • homerc
  • il y a 7 ans

Je te conseil de regarder les phases finales et tu verras que juste la règle actuel du "toucher" donne une distance qui est la longueur de bras.
Contrairement à ce que tu dis, cela n'empêche pas l'impact, et pour l'avoir fait des année, permet de limiter la triche ca ton adversaire à moins la possibilité de se jeter au sol, car tu le tiens!

Par contre les nouvelle règle niveau amateur, ou tu te pose et après tu pousse est la pire décision, car sans impact, si tu es mal placé, tu ne le sent pas et tu te fait vraiment mal.

Je suis assez d'accord avec Sylvie Vatou et globalement plutôt convaincu par ces nouvelles règles.
D'ailleurs je ne comprends pas trop la réaction de certains avants. Je trouve au contraire que ça valorise cette phase du jeu. Seulement de la technique et de la puissance, ça reste clairement une affaire de costaud. La première video le montre bien.

L'impact permettait souvent à des mêlées un peu "faiblardes" de compenser. En jouant bien avec les commandements de l'arbitre, ça marchait (trop) bien. La France a depuis une paire d'années une des meilleures mêlées au monde (si ce n'est la meilleure certaines années) et pourtant, on n'est pas les plus lourds et on joue assez peu à l'impact je trouve. J'ai encore en tête des doubles flexions après un impact subi pour ensuite rouler sur l'adversaire, et ça il n'y a pas si longtemps. Bon ben ces règles valoriseront ces mêlées et moi je dis tant mieux, ça nous laissera du temps pour moderniser nos ruckings quand les Sudaf et les Aussies bosseront eux leurs mêlées.

Et pi bon, franchement, en regardant des vidéos de mêlées d'il y a 20-30 ans, je me dis que l' "impact" si cher à certains, il était quand même pas bien flagrant, même à haut niveau.

Sinon, pour les introductions, c'est une bonne idée de serrer les boulons, sous réserve que ça n'anticipe pas trop la poussée. Après selon moi, le meilleur moyen d'éviter l'anticipation de la poussée, c'est aussi de sanctionner les 9 qui mettent 8 ans à introduire.
Pour les 5s encore plus contraignantes... tout dépend de la façon d'arbitrer les rucks... J'ai peur que ça ne favorise encore plus le jeu de gratteur à la limite des règles.

  • oztricker
  • il y a 7 ans

@ Sylvie Vatou : Très bon pseudo au passage, avant que ça monte au cerveau, j'ai cru m'adresser à une femme !!

J'entends tes arguments, qui m'auraient presque fait changer d'avis. Personnellement je joue en deuxième ligne et j'avais vraiment ce sentiment que l'impact jouait énormément sur la "gagne" de la mêlée, même s'il est vrai que parfois nous nous sommes fait renversés après avoir dominé à l'impact...

Je suis pour la protection des premières lignes, j'ai déjà vu un accident au première loge dans une mêlée, mais aujourd'hui, le vice fait un peu parti du jeu.
J'attends de voir en réel ce que donne ces nouvelles mesures, car sur la vidéo, on a vraiment l'impression qu'il n'y a plus d'impact.
En attendant, si cela nous permet de prendre de l'avance sur les sudistes pour gagner une coupe du Monde, j'en serais le premier ravi 😉

  • Centerpower
  • il y a 7 ans

Je suis un peu déçu de cette encore une fois nouvelle règles de la mêlée.

Je suis moi même entraineur, joueur et arbitre, je vois donc du rugby de tous les niveaux toute la semaine et tout les weekends.
Un des gros soucis des accidents en mêlée est du à la non préparation des joueurs à ce types d'exercices. J'ai supervisé le passage du "😜asseport avant" pour les U15 de mon club, et quand je vois les position qu'avait certain sa inquiète ! Alors la oui je pense tout de suite sécurité !
Mais si la formation du joueur été un petit peu plus axé sur la mêlée nous ne verrions pas tout ces problèmes.

Ensuite, pourquoi 50% des mêlées a "haut niveau" s’écroule ? Tout simplement parce que 90% des premières lignes, une fois qu'ils prennent un peu la foudre, hop je rentre l’épaule et ça tombe.
J'étais il y a pas si longtemps a Toulon-Racing Metro en espoir et sur le match 13 mêlées, 1 seule écroulée, et pourtant dieu sait comme toulon dominés l'exercice, seulement les piliers du racing ont "joué le jeu" et ont tenté de résisté sans tricher.. Bilan ca marche aussi !!

Alors nouvelles règles, nouvelles règles, je n'y crois qu'a moitié.

A force de toujours limiter les poussés, les impact et tutti quanti, on se retrouve avec des jeunes qui passe de minimes a cadets A et qui découvre la mêlée, ou des mecs qui montes de F2 a F1 et qui poussent la mêlée, pour peu qu'ils ai suivi un cursus de niveau "B" ils vit une montée et n'a quasi jamais poussé une mêlée.

@Oztricker : Je comprend ton inquiétude. J'ai effectivement joué pendant 14 ans en tant que talonneur.

Je crois que ton "erreur" (et celle de beaucoup d'autres, j'ai même entendu Ducalcon raconter des conneries - "la mort du pilier", quelle idiotie) est de croire que c'est l'impact qui précède une bonne mêlée (donc une bonne poussée).

En réalité, celui qui mets le plus gros impact est généralement celui qui part le premier (si tu as joué / joues première ligne, tu sauras de quoi je parle). C'est pour cela que la bataille de l'impact était si important, il est plus facile de se positionner en ayant l'initiative, que de devoir ferrailler pour se replacer. Le vice face à la technique.

Avec ces nouvelles règles, l'impact étant limité (et non supprimé), ce sera la première ligne la plus technique (le poids joue peu, les pro sont tous dans les mêmes valeurs) qui prendra le dessus. Meilleur placement, meilleures liaisons, et meilleure poussée.
Les piliers devront donc être plus technique, et moins vicieux. Finalement, voilà le plus gros changement à venir… 😀

Effectivement, ces nouvelles dispositions devraient permettre aussi de retrouver un talonneur qui talonne.

Et justement, en France, on a quand même une culture technique de la mêlée et de la première ligne. Cela ne devrait pas demander beaucoup d'effort de se plier à ces nouvelles règles, contrairement a d'autres pays qui payeront leur manque de technique en première ligne, l'exemple le plus criant étant à mon sens l'Afrique du Sud, qui a tout misé sur des gros jambons sans techniques. Ils risquent de manger sérieusement…

  • oztricker
  • il y a 7 ans

Sylvie Vatou, nous sommes d'accord sur le fait que la poussée reste la même. Cependant, si tu as pratiqué le rugby, tu te rends bien compte que l'impact est important, c'est même décisif puisque, dans la plupart des cas, celui qui rentre le plus fort, remporte la mêlée. Ici, on ne verra donc que de la poussée "😜ure" et c'est généralement le pack le plus lourd qui prendra le dessus.
Je vois par contre un point positif, le talonneur aura un véritable travail de talonnage ( c'est le cas de le dire). Déjà que dans le rugby moderne, certains talonneurs pourraient jouer 3/4 centre, ils deviendront encore plus des pièces maîtresses du jeu.

Je suis extrêmement surpris des commentaires (ici et ailleurs) à propos de ces nouvelles règles.

Y'en a t'il parmi vous qui se souviennent que la poussée en mêlée ne doit se faire qu'à l'introduction du ballon ?!
Je vais finir par en douter…

Parce que cette poussée, contrairement à l'impact en entrée en mêlée, n'est absolument pas touchée.

  • GLouFi
  • il y a 7 ans

Mêlée, il y'aura toujours. Mais comment ? Les vieux pilliers de niveaux amateurs (je ne parle pas des pro, car je n'en sait rien), même ceux qui ont les trapèzes qui chatouilles les oreilles, ne font pas de vieux os. C'est un fait.
La mêlée avec GROS impact use. "toucher ,lier, entrer"
La mêlée sans impact est une parodie. "toucher, poser, jeu"
La mêlée avec PETIT impact semble un bon compromis. toujours possible de bousculer son vis à vis à l'entrée ou à la poussée.
On aura toujours besoin de gros cochon pour stabiliser la mêlée et permettre à son talon de faire son job, même en phase défensive.

Même si je vois l'ombre des assureurs derrières cette histoire (ne criez pas au loup, j'en suis moi même un 🙂 ), ces nouvelles règles vont favoriser le développement du rugby.
Ne vous leurrez pas, le rugby à l'ancienne à disparu avec les pilliers de l'ancienne génération 😉

  • oztricker
  • il y a 7 ans

Pour moi, même si cela réduit l'impact et donc le risque de blessures, j'ai l'impression que l'on en vient de plus en plus à la mélée simulée.
Aujourd'hui, les sportifs de haut niveau, et principalement les piliers, sont préparés et entraînés à l'impact, pour moi, c'est plutôt une règle qui devrait s'appliquer aux divisions "inférieures", car c'est ici que l'on recensent le plus grands nombres de blessures.
De plus, l'impact dans la mêlée permettait de prendre un ascendant sur l'adversaire. Avec cette nouvelle règle, ce sera l'équipe la plus lourde qui emportera tout sur son passage.

  • Paul
  • il y a 7 ans

De la merde cette nouvelle règle, y'à qu'à petit niveau qu'il y à des accidentés à cause des mêlées, normal c'est la foire au boudins tout les week-ends avec une majorité de petits gars qui question gainage et muscu sont plus accès sur l'apéro et les coups de fourchette. Le tout arbitré par des arbitres du même niveau. Hypocrisie des assureurs qui ne veulent plus indemnisés les accidentés tout simplement. Encore un problême causé par l'argent, mais bon on nous insulte en voulant nous faire croire que c'est pour la beauté du sport et préservé les gars pfffff foutaise...Pour les gars à haut niveau changez leur les calendrier avec des plages de repos, on à vraiment à faire à une bande de naze aux manettes...comme pour tout le reste

  • romain44000
  • il y a 7 ans

La règle est bien appliquée en amateur en dessous de la fédérale, car les joueurs ne sont pas préparés à ce genre de chocs !
Elle est déjà dommageable à ce niveau, et je pense sincèrement que la mélée sera amenée à disparaître.
Cette phase de jeu à déjà été réglementée plusieurs fois, sans réussite. Si au niveau professionnel la règle est bien appliquée alors nous e verrons plus que des piliers affûtés avec des gabarits 3è ligne.
Nous allons perdre nos vrais gros qui depuis toujours sont préparés à cette phase de jeu. Il suffit de regarder leur cou !
C'est la mort de la mélée et les Amédé Domenech, Robert Paparembordeet consort doivent se retourner dans leur tombe.
Nous voulons proposer un spectacle à la Super XV, avec des piliers coureurs, plaqueurs gratteurs, mais il ne faut pas oublier que cette phase n'est pas dans leur culture de jeu. En Europe, les plus grands matches se sont gagnés grâce à la mélée.
Allez dire à l'Irlande, l'Angleterre, la France ou même le Pays de Galles, que les Adam Jones, Rory Best, Dan Cole et biensûr Nicolas Mas que dorénavant, ils ne pourront plus imposer leur jeu en mélée.
Une décision de plus qui fait que le rugby n'est plus ce qu'était le rugby d'il y a encore quelques années.

Oui le lier devrait changer les choses. En réduisant la distance entre les 2 premières lignes, tu limites l'impact (de 20 à 25% qu'ils disent) et les risques de voir une mêlée effondrée (la moitié des mêlées dans le rugby pro le sont…).


Je vous encourage d'ailleurs à (re)voir le très bon numéro des spécialistes rugby (s'il est dispo qqpart…) avec Joel Jutge, à propos de ces changements.

Cette refonte de la mêlée me parait aller dans le bon sens. Après comme le soulignait J-P Ellissalde (si si, pour une fois qu'il dit un truc bien), il faudra tout de même que les arbitres soient à nouveau vigilant sur :
- La poussée qui ne doit s'exercer qu'à l'introduction du ballon, et non avant tel qu'on le voit depuis qqs années ;
- L'introduction du ballon doit se faire droite, chose que l'on ne voit plus non plus.

Et comme le disait T. Lièvremont et L. Faure, que les entraineurs et joueurs jouent le jeu, et ne cherchent pas a contourner ces nouvelles rêgles, comme c'est le cas aujourd'hui.

En plus on reverra peut être à nouveau des talonneurs talonner 🙂

Je trouve ça extrêmement dommage, le rugby reste un sport de contact et là on nous l'interdit, préserver la santé des joueurs est une bonne chose, mais il ne faut pas non plus en venir a " tuer " ce sport.

  • homerc
  • il y a 7 ans

C'est ce que l'on a fait pendant plus de 10 ans en amateur pour les séniors jusqu'en Fédéral 2 de mémoires et en universitaires.
C'est le meilleur compromis si on veut à la fois garder le côtés impacts et combats de la mêlé et amener plus de sécurité pour les joueurs.

  • nath
    41038 points
  • il y a 7 ans

c'est toujours interessant de protéger les joueurs, mais le changement de mot entre "touchez" et "liez", c'était vraiment utile ? surtout que les commandements avaient déjà changé récemment

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News