Finale Top 14. Comment La Rochelle pourrait profiter d'un trou de règlement pour requalifier Levani Botia ?
Levani Botia pourrait éventuellement participer à la finale de Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Les règlements ne sont pas toujours très clairs. Ici, les règles concernant la suspension d'un joueur pourrait profiter à Levani Botia.

Le 22 mai dernier, le Stade Rochelais affrontait le Stade Toulousain lors de la finale de Champions Cup, dans une finale qui a tourné à l'avantage des hommes d'Ugo Mola (17-22). Le tournant du match a été l'expulsion de Levani Botia après un plaquage très dangereux et violent, où son épaule impacte la tête de Maxime Médard avec vitesse. La Commission de Discipline indépendante a statué le mercredi 2 juin sur une suspension du joueur pour une durée de 4 semaines. Le règlement de l'EPCR est clair, Levani Botia ne peut participer à aucune compétition durant ces 4 semaines de suspension.

Semaines ou en matchs ?

L'EPCR déclare donc : "La suspension est une interdiction générale de participer à des rencontres de rugby à XV dans tous les pays du monde. Les joueurs sont suspendus en partant du principe qu’une période d’une semaine va en général faire rater un match à un joueur. Les suspensions prennent en compte les périodes d’inactivité (telle que l’intersaison), les périodes ou le joueur est blessé ou non apte à jouer et aussi lorsque le joueur n’est pas disponible ou non sélectionné. Les suspensions doivent également prendre en compte tous les matchs hors saison qui ne sont pas considérés importants ou qui ne sont pas assez proches du début de la saison pour constituer un facteur déterminant pour la future sélection d’un joueur." 

Si la sanction était prononcée en semaines, Levani Botia serait apte à jouer depuis le 19 juin, soit 4 semaines après la date de son carton rouge. Or, l'instance européenne estime que les semaines correspondent en matchs. Mais dans son règlement, il est stipulé qu'"en principe", "une période d’une semaine va en général faire rater un match à un joueur." 

En général, en principe. Vous l'aurez bien compris, le règlement n'est pas si clair que ça. Si La Rochelle avait joué un barrage, le compte des 4 matchs était bien là. Or, il manque un match pour Levani Botia et il correspond à la finale de Top 14. Levani Botia serait donc suspendu 5 semaines au lieu de 4, et il semble finalement peu probable que La Rochelle puisse éventuellement profiter d'un trou peu clair dans le règlement pour requalifier son joueur en finale de Top 14. D'autant que selon nos informations, conscient que sa suspension serait très probablement effective pour la finale y compris, Levani Botia serait parti en Nouvelle-Zélande il y a quelques jours pour rejoindre la sélection fidjienne, qui disputera deux tests face aux All Blacks cet été, les 10 et 17 juillet...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • vevere
    60590 points
  • il y a 1 mois

Un article pour rien 👏 👏 👏

@vevere

Oui, Botia est parti !!

  • frakc
    3510 points
  • il y a 1 mois

La formulation devrait être plus précise, mais l'interprétation à en avoir est claire: Si il y a deux matchs dans la semaine ça compte pour une semaine, si il n'y a pas de match dans la la semaine on ne décompte rien. C'est la logique qui est derrière cette règle et il n'y a aucune chance pour que Botia puisse jouer.

il aurait juste fallu lui faire jouer un petit match de plus avec les cadets lors des barrages et l'affaire etait pliée

je me rappelle avoir ecrit ca ici au moment du carton rouge, l'EPCR ferait mieux de faire son boulot correctement plutot que de laisser les supporters des 2 clubs se dechirer sur une interpretation de leur reglement.

personnellement, je pense qu'on penalise un joueur/club en lui faisant rater des matchs, donc il faut preciser le nombre de matchs (eventuellement assortie d'une duree minimale).
Cette conversion en semaine est complement debile.

Si je ne m'abuse, Julien Marchand a été suspendu pour 4 semaines le 12 mai, et est donc revenu le 5 juin.
Hors, pendant cette période du 12 mai au 5 juin,, le ST n'a joué que 3 matchs, puisqu'il n'y a pas eu de match le 22 mai.
Pour Botia je ne vois pas en quoi ce serait différent, sauf si la commission de discipline a estimé qu'il avait déjà purgé une semaine, étant donné qu'il n'avait pas joué le match suivant la finale.

@Timmaman

C'est bien ce que tu suspectes dans la fin de ton message, Marchand avait purgé un premier match avant la commission sur le déplacement à Toulon du 8 mai. C'est souvent demandé par les clubs quand la commission n'a pas lieu à temps (parce que c'est tellement plus rugby de faire purger un match avant une sanction alors qu'on ne sait pas si elle aura lieu, plutôt que d'organiser la commission avant les matchs suivants).

@Team Viscères

Ok, merci de l'éclaircissement.
Botia étant de toutes façons déjà en NZ, la question ne se pose pas, mais avec cette vision des choses, il n'aurait pas pu être dispo de toutes façons.
Il faudrait vraiment que le rugby parle en matchs et non en semaines, pour clarifier la situation.

@Timmaman

Ce serait tellement plus simple et intelligent... mais du coup ça n'arrivera pas.

S'ils voulaient le punir pour 4 matches ils n'avaient qu'à l'écrire . Là ils le suspendent 04 semaines il n'y a aucune raison à mon sens que ça dure 5 semaines . Mais pour clore le problème Botia est déjà en nouvelle zélande pour la quarantaine précédant la tournée des Fidji . Il ne reviendra pas

@Rchyères

Le souci c'est que le règlement ne parle pas en match, donc ils ne peuvent pas punir en matchs. Sauf qu'appliquer en semaines strictes donnait des choses absurdes comme suspendre un joueur suspendus 6 semaines après la finale et donc juste lui interdire de jouer des matchs pendant ses vacances durant lesquelles il ne joue pas de match de toute façon, donc il fallait corriger cela.

Mais comme on est le rugby, au lieu de réécrire les règlements en remplaçant "semaines" par "matchs", on a gardé la même formulation en précisant qu'on compte en semaines s'il y a un match par semaine, mais que s'il n'y a pas de match ça ne compte pas comme une semaine (ou qu'inversement s'il y a deux matchs dans la semaine, ça compte deux semaines) ou encore que s'il y a un match international et que tu es potentiellement sélectionné alors ça compte comme une semaine purgée mais si tu ne l'es pas ça ne compte pas (problème qui pourrait se régler par la dissociation des sanctions suivant les types de compétitions comme dans la plupart des sports). Parce que ça serait quand même bête et pas très rugby de faire un règlement simple et compréhensible...

Sans contester le carton rouge de Botia, j'ai du mal a comprendre les subtilité d'un fait de jeu tout à fait dans les règles, sur ces images nous voyons Botia faire son travail, Médard se baisse avant l'impact pour mieux l'encaisser, et de ce fait prend une décharge dans le haut du corp et touche par la même la tête !
Mais si Médard ne se baisse pas est ce choc aurait été aussi violent ?
Attention, ce n'est qu'une simple réflexion qui ne demande pas necéssairement de réponses non objectives .
Car si tu est Toulousain tu trouvera certainement tout ce que tu veux pour démontrer que Botia est en faute, mais moi je reste perplexe sur cette décision arbitrale qui s'approche plus de la sodomie (pour citer un ex acteur du Rugby Français, qu'autre chose !
L’international fidjien (32 ans, 20 sélections) a été entendu par la commission de discipline de l’EPCR, qui a estimé que « Botia était entré en contact avec la tête de Médard d’une façon dangereuse ».
Donc, si tu veux faire virer un joueur, baisse systématiquement la tête lors d'un impact

  • frakc
    3510 points
  • il y a 1 mois
@Marc Couasnon

Ce ne serait vraiment pas mal d'arrêter de reprendre cette expression stupide et homophobe venue de Boudjelal qui est devenu rien d'autre qu'un troll aigri qui règle ses comptes personnels depuis sa grotte. Sur le fond du problème ça fait quand même assez longtemps que ce système est en place et tu devrais y être habitué. Sur un contact à la tête lors d'un placage la sanction va du carton rouge au carton jaune si on trouve des circonstances atténuantes. Dans ce cas c'est un "mano à mano" sans aucune interférence. Certes Médard n'est pas droit comme un i mais en fait on s'en fout. Botia se loupe et met le viseur beaucoup trop haut et c'est carton rouge. Et puis bon sang, c'est un trois quart, pas un deuxième ligne qui est moins habitué à ce genre de geste et fait deux mètres, c'est quand même pas compliqué de se baisser sur un placage. C'est Botia qui va au joueur et pas le joueur qui lui rentre dedans la tête en avant. Il veut le prendre haut pour le "punir" au lieu de le prendre bas pour simplement arrêter l'action. Un placage bien mis au niveau des jambes ou du bassin te fait autant reculer si ce n'est plus. Et je ne parle pas en tant que supporter du stade toulousain mais en tant qu'amateur et ancien joueur de rugby. J'ai toujours eu du mal avec les joueurs qui cherchent à faire mal, je pense que tu peux dominer quelqu'un et faire une action défensive positive pour ton équipe sans casser celui d'en face. Un placage offensif bien mis sans chercher la limite mets ton adversaires les quatre fers en l'air, lui coupe le souffle et il se relèvera doucettement, il ne reviendras pas immédiatement dans l'action. Pas besoin d'en faire plus.

  • JFM
    1763 points
  • il y a 1 mois
@frakc

"Ce ne serait vraiment pas mal d'arrêter de reprendre cette expression stupide et homophobe"

Ton message commence mal : la sodomie n'est pas l'apanage des homosexuels. Un homme peut sodomiser une femme. Deux lesbiennes auront du mal à se sodomiser. Bref, que tu n'aimes pas l'expression c'est une chose. Que tu la juge homophobe c'est à minima une ânerie qui jette un doute sur le reste de ta prose...

  • frakc
    3510 points
  • il y a 1 mois
@JFM

Content de pouvoir te faire prendre conscience de quelque chose de très important (même si je pense que tu fais plus dans la mauvaise foi). Mais si, c'est complètement homophobe. Et c'est très dur pour un homosexuel que de l'entendre en permanence. Tout comme l'utilisation d'enc....lé (même si en effet tu peux sodomiser une femme ou un chèvre, ou que deux lesbiennes peuvent se sodomiser en utilisant des objets, pour quelqu'un qui veut faire dans le technicisme, tu manques singulièrement d'imagination... ). Moi j'employais quand j'étais jeune encu---é tout le temps et je ne me rendais pas compte de l'effet que ça pouvait produire. Jusqu'à ce que des ami(e)s m'en fassent prendre conscience, En plus je le disais vraiment innocemment et pour des choses positives, ça pouvait être synonyme de chanceux, je n'étais absolument pas homophobe, Mais voilà, comme l'explique si bien Ferdinand Saussure, les mots sont un signifiant qui véhicule du signifié dont l'interprétation nous échappe souvent et qui est un objet socialement construit. Avant de parler d’ânerie prends le temps de réfléchir un peu sur les concepts fondamentaux de linguistique et surtout demande ce qu'en pensent tes amis homosexuels. Par exemple, comment ça les as affecté tout se registre linguistique au collège. Tu verras que leur réponse sera limpide et sans appels: C'est très lourd pour un ados qui se cherche que d'entendre ça. Et si tu n'as pas d'amis homosexuels avec qui pouvoir en discuter regarde le documentaire de canal sur les sportifs "sortis du placards" qui témoignent, tu verras que c'est exactement ce dont ils parlent. Il n'est jamais trop tard pour évoluer et devenir une meilleure version de soi même. Tu auras peut être un enfant homosexuel, ou un petit enfant, ou tu as peut être quelqu'un dans ton entourage qui l'est sans que tu le saches. Pense à cette éventualité. Faire des efforts sur nous même aide à faire évoluer les mentalités et rendre le monde un peu plus tolérant.

@Marc Couasnon

Donc tu ne contestes pas le carton, mais cette décision est "proche de la sodomie arbitrale" (pour te citer) ? C'est un peu de la contestation quand même.
En 2017, WR a pris des mesures de tolérance zéro en ce qui concerne les contacts à la tête. (https://www.world.rugby/news/213339)
Les joueurs le savent et font le plus souvent attention. Même si Médard ne s'était pas baissé, le plaquage était au dessus de la ligne d'épaules. Botia ne fait pas l'effort de se baisser, son mouvement étant vers le haut. Donc il ne fait pas bien "son travail" (pour reprendre tes termes), sauf si son travail est de ne pas respecter une des premières règles du rugby, a savoir plaquer sous les épaules.
Tu peux être de mauvaise foi, mais là c'est beaucoup quand même.
Le carton rouge de Seutani de samedi est plus discutable que celui de Botia et la suspension qui s'en suit.

  • frakc
    3510 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

J'ai du mal à comprendre ces réserves sur le carton rouge de Seutani... On parle de jeux dangereux, regarde un peu comment les deux joueurs sortent défigurés et tombent KO. Je pense que personne ne mettra en doute la qualité et de Jérôme Garcès et voilà ce qu'il dit texto ""Il n’y avait pas d’autres choses à faire que d’exclure le Bordelais. Selon les directives de World Rugby, émises en début de saison, il faut prendre en compte la distance entre le plaqueur et le plaqué, et la maîtrise du geste. Dans le cas de samedi soir, Seuteni a suffisamment de distance avec Ntamack pour ajuster son plaquage. Or il ne se baisse pas. Il ne maîtrise pas non plus son geste. Il n’y a pas non plus de circonstances atténuantes. Ntamack ne change pas son axe de course au dernier moment et ne se baisse pas. World Rugby demande que le plaqueur soit responsable de la sécurité du plaqué. Alors même si cela ne semble pas intentionnel, Seuteni devait être sanctionné d’un carton rouge"." Je ne vois pas trop ce qui est à discuter, suetani ne se baisse pas du tout, je ne comprends même pas ce qu'il a essayé de faire, perte complète de lucidité... C'est du football américain mais joué sans casques ou protection. On parle quand même de la base de la base, plaquer aux jambes... Je me doute bien qu'il n'a pas voulu s'exploser la tronche contre la tronche de NTK mais son geste est absurde et tellement dangereux... On ne peut pas laisser passer si on ne veut pas finir avec des joueurs paraplégiques atteints de Parkison.

@frakc

C'était juste pour montrer à notre ami Marc que l'action de Botia parait plus impressionnante, plus volontaire et plus violente que celle de Seutani, dont l'expulsion était aussi justifiée, et donc que je ne comprenais pas comment il pouvait remettre en cause l'expulsion et la suspension de Bothia (Bien qu'il dise ne pas la contester)

  • frakc
    3510 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

D'accord, je n'avais pas compris le sens de tes propos, maintenant c'est clair 😊

@Marc Couasnon

Botia est clairement la victime dans cette histoire, on a fait tout un flan d'un geste parfaitement normal et sans danger. On fait du rugby pas de la danse punaise, si l'on ne réagit pas en sanctionnant les joueurs comme Médard ou Ntamack qui font exprès de faire expulser à tort des adversaires le rugby va droit dans le mur !

@Team Viscères

C'était justement la réflexion a ne pas faire tu est partie prenante dans ce cas de figure , donc pas objectif pour deux balles !
Tu viens de te fabriquer un synopsys, qui t'arrange mais qui déforme tout ce que je viens d'expliquer, on appelle ça du sophisme !
Je comprends la violence du choc, mais je ne comprends pas le fait que Médard se baisse, car dans ce cas de figure, il va chercher l'épaule de Botia que tu le veuilles ou non, Et cela s'appelle une relation de cause à effet !
Dans le même match, Alldritt prends le même choc, seulement lui ne se baisse pas, il est quand même sonné sur le coup, on entend clairement le choc et donc... pas de carton pour le Toulousain !
Dis moi pourquoi, juste pour voir jusqu'ou ta mauvaise foi peut aller !
Pour ma part je n'ai JAMAI contesté le rouge de Botia, l'arbitre est seul juge (malheureusement)

@Marc Couasnon

Heureusement qu'on a des supporters neutres comme toi pour venir s'exprimer objectivement sur des sujets qui ne concernent pas leur équipe, cela permet d'élever le débat qui est souvent au ras des pâquerettes avec les supporters.

Sinon puisque tu parles de sodomie arbitrale lorsque tu ne contestes pas les décisions de l'arbitre, juste par curiosité tu utilises quel vocabulaire quand tu contestes?

  • frakc
    3510 points
  • il y a 1 mois
@Marc Couasnon

Si on part de ce principe toi aussi tu es partie prenante et donc tu délégitimes tes propres propos...
"on entend clairement le choc "
Le choc ne fait pas plus de bruit à la tête qu'au thorax, c'est même le contraire, la cage thoracique amplifie le son. On entend aussi un cri net d'aldritt ce qui indiquerait plutôt que la zone de contact n'est pas le coup (c'est très dur de crier avec la glotte enfoncée). Donc si tu te bases sur le bruit (ce qui n'est évidemment pas suffisant) on partirait plutôt sur un contact au torse qu'au coup...
Je suis quand même très étonné par ta question, je conçois que tu ne parles pas anglais pour comprendre l'échange entre l'arbitre terrain et le TMO mais les commentateurs on donné l'explication: Pour l'arbitre et pour l'arbitre vidéo, l'impact du placage d'akhi se fait au niveau du thorax qui n'est pas une zone dangereuse. C'est pour ça qu'ils ne donnent pas de carton rouge. Et dans l'autre cas ils sanctionnent un contact direct dans une zone dangereuse. Après tu peux contester ce qu'ils voient et ceux qu'ont vu les experts de l'EPCR qui n'ont pas cités à comparaître ahki (ils peuvent le faire après coup comme dans le cas de Julien Marchand) mais si on confirmé la décision des arbitres sur le placage de Botia (d'où ces quatre semaines de suspension). Dans tous les cas ils ont appliqué la règle selon ce qu'ils ont vu sur le terrain.

@Marc Couasnon

Molo-molo sur l'Pineau.

@Marc Couasnon

Toi non plus tu n'es pas objectif vu que tu es partie prenante.
Selon toi l'expulsion de Seteuni est-elle justifiée? Et la suspension de Marchand
Ensuite plutôt que du sophisme, ce qu'a fait @Team Viscères est de l'ironie. Toi par contre tu es un vrai sophiste.
Médard ne se baisse pas pour "aller chercher" l'épaule de Botia, il se baisse pour mieux encaisser l'impact, comme tu l'as dit dans ton premier message.
En effet, Aldritt prend un choc, comme beaucoup dans un match de rugby, mais le plaqueur n'a pas le temps de se baisser et est à la limite (https://www.lerugbynistere.fr/news/arbitrage-pita-ahki-devait-il-aussi-recevoir-un-carton-rouge-comme-botia-pour-son-plaquage-2305211100.php), au contraire de Bothia, qui aurait eu le temps de se baisser pour plaquer, mais qui ne l'a pas fait. S'il s'était baissé mais avait touché la tête de Médard, c'était jaune.
Quand on voit le contenu de tes messages c'est plutôt toi qui est de mauvaise foi.
"Contester: Refuser de reconnaître" Tu refuses de reconnaitre que le carton est justifié et que Botia a fait faute, tu es donc en train de le contester ...

@Marc Couasnon

Pas sûr que les joueurs décident de se baisser exprès pour pénaliser les auteurs de plaquages dangereux. A moins d'être maso ou d'avoir le cou en kevlar.

Je pense à Marvin O'connor qui en a souvent fait les frais, et je ne suis pas certain qu'il prenait volontairement plaisir à aller s'empaler sur les vérins des gonzes d'en face.

Par contre, comptant parmi les "petits" gabarits, on peut supposer que sa vitesse, sa position de course assez basse, et sa taille ne l'aidaient pas. Mais il me semble que de se focaliser sur ces paramètres, c'est prendre le problème dans le mauvais sens.

@Pommette Enflée

Je comprends bien, imagine simplement que Médard ne se baisse pas, là on pourrait dire que c'est Botia qui vient le chercher, mais là ce n'est pas le cas Médard se baisse et ce faisant, il prend la décharge électrique que Botia lui envoie !

@Marc Couasnon

Mais revois les images bon sang ! Que Médard se baisse ou pas, Botia ne fait pas l'effort de se baisser, alors qu'il a le temps et touche la tête du joueur adverse. Dans la règle c'est une expulsion et une suspension.
Si Botia s'était baissé et avait touché la tête de Médard, c'était Jaune (Première décision de l'arbitre avant de voir la vidéo)

@Timmaman

J’admire ta persévérance ainsi que celle de @Team Viscères et de @frakc sur ce sujet.
J’ai déjà lâché l’affaire avec plusieurs potes pour Seuteni…

@Math yeux Jah l’ibère

Merci, en soit remettre en cause une décision arbitrale avec "un peu" de mauvaise foi fait partie du folklore, mais raconter de telles absurdités 1 mois après, reprocher aux autres ce que l'on fait (sophisme, mauvaise foi...), et ne pas assumer ("je ne conteste pas Mais") ça a le don de m'énerver.
Je ne suis pas particulièrement supporter Toulousain, même plutôt pour La Rochelle ce we, mais là ça va trop loin.
Comme disait Audiard "Les c*ns ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait", la preuve est ici.

"Ici, les règles concernant la suspension d'un joueur pourrait profiter à Levani Botia."

Donc c'est la suspension d'un joueur qui peut profiter à Botia?

@Pommette Enflée

De toutes façon, nous n'avons pas besoin de Botia pour battre Toulouse !

  • frakc
    3510 points
  • il y a 1 mois
@Marc Couasnon

Bien sur! Le match (largement) maîtrisé contre le racing le démontre, La Rochelle a un véritable système de jeu et un très bon groupe, les maritimes peuvent battre n'importe quelle équipe (avec ou sans Botia).

Jamais ça passera. Mais dans l'idée, si le règlement n'est pas clair Botia devrait pouvoir jouer pour moi.

  • oc
    8987 points
  • il y a 1 mois
@Ghy Nofèros

je ne suis pas sur qu'il décide de jouer pour toi ;

@oc

L'importance de la tournure de la phrase et de la ponctuation 😅

@oc

si si, il devrait jouer pour nous

  • oc
    8987 points
  • il y a 1 mois
@LaGuiguille

Trois matchs ou Quatre semaines ?

Les Anglais avaient déjà tenté le coup au niveau international et ils s'étaient fait jeter. Comme le dit Manu la précision réglementaire est là pour indiquer que l'équivalence semaines/matchs n'est valable que s'il y a un match par semaine.

Peut-être qu'un jour World Rugby aura la bonne idée de remplacer ces formulations tordues par un simple remplacement du terme "semaine" par "match" dans les textes.

  • Manu
    13378 points
  • il y a 1 mois

le terme "en principe" est là pour prendre en compte les cas où il y aurait un match intercalé en semaine (match en retard). Dans ce cas, la semaine compterait double et Botia aurait eu 3 semaines de suspension au lieu de 4.

Mouais maintenant à savoir si il s’est entraîné normalement avec le reste de l’équipe ou si il a levé le pied. A noter qu’il est le capitaine des Fidji pour les prochains matchs.

@Yellowblack

Attention, s'il lève trop le pied ça peut faire un carton en cas de contact malheureux.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News