ARBITRAGE. Mais au fait, l'essai de l'Argentin Mateo Carreras était-il vraiment valable ?
Heureusement pour nous, cette décision n'a pas changé l'issue de ce match.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Lors du premier match de la tournée des Bleus, les Argentins ont inscrit un essai en fin de rencontre, pour le moins litigieux. Explication.

Samedi soir, les Bleus sont venus à bout d'une équipe d'Argentine combattante, dans un match très engagé (29-20). Une première victoire qui met en confiance l'équipe de France, avant son prochain match ce week-end, face à la Géorgie. Si les coéquipiers de Dupont ont pris leur large en fin de match grâce à un essai de Mauvaka (26-13), ils auraient néanmoins pu se faire rattraper, après l'essai en toute fin de match de l'ailier Mateo Carreras. Une réalisation qui a fait beaucoup réagir, tant l'arrière Boffelli semble commettre un en-avant. Explication.

France/Argentine. La presse étrangère s'est délectée de cette ''rencontre âprement disputée et tumultueuse''France/Argentine. La presse étrangère s'est délectée de cette ''rencontre âprement disputée et tumultueuse''

Reposons le contexte. Nous sommes à la 78ème minute de jeu, et nos Bleus mènent assez largement 26-13. Les réalisations de Flament et de Mauvaka permettent au XV de France de gérer tranquillement cette fin de match, sans avoir besoin de produire du jeu. Sauf qu'à ce moment-là, l'arrière Boffelli allume une chandelle juste devant nos 22 mètres. Jaminet est en-dessous, mais le joueur d'Édimbourg est le premier au ballon. Il tend sa main gauche, qui semble touchée la balle, avant de rebondir sur la tête du Perpignanais. Le ballon semble ensuite partir vers l'avant, mais l'arbitre ne bronche pas. Carreras en profite donc pour s'en saisir, et aller marquer l'essai de l'espoir, puisqu'il ramène les Argentins à seulement 6 points de la France. Alors, en-avant ou pas ?

La seule question à laquelle le TMO doit répondre ici est : "Boffelli touche-t-il le ballon avant de toucher la tête de Jaminet ?". Si la réponse est oui, il y a donc en-avant de l'Argentine et donc pas essai. Mais si la réponse est non, alors l'essai de Carreras est bien valable. Le principal problème ici est que les arbitres se sont empressés de répondre qu'il n'y avait pas d'image claire et évidente démontrant que Boffelli touche le ballon. Or, sur cette image, on voit pourtant bien que ce dernier l'effleure avant qu'il ne touche la tête de Jaminet, qui avait un bon timing. Une analyse image par image aurait pu aider largement le TMO à prendre une décision plus précise, et donc de refuser l'essai pour en-avant.

Autumn Nations Series. Jaminet, l'envol du Flament, France/Argentine a électrisé les réseaux sociauxAutumn Nations Series. Jaminet, l'envol du Flament, France/Argentine a électrisé les réseaux sociaux

Cette décision, bien qu'elle semble érronée, ne changera rien à l'issue du match, puisque le XV de France a remporté ce match, après une dernière pénalité de Jaminet.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Avec cette qualité de photo, tu peux démontrer à peu près tout: Roswell, qui a tué Kennedy, McCaw coupable,...

Mr O'Keefe à fait un match correcte compte tenu du contexte assez agressif de ce match.
Le seul reproche que je lui ferai c'est une propension trop importante à l'utilisation de la vidéo. Beaucoup de temps perdu pour plus de polémiques que de certitude.

@Droitdevant

Cela dit, il n'a pas trop laisse la place au kif.

En dehors de ce debat sur les en avants (sur l essai de Dupont si celui de Jaminet etait passé à la trappe, celui de Villiere n aurait pas eu besoin de beaucoup de visonnages); je trouve que l arbitre a ete plutot bon. Gerer un match de cette intensité (violence?) n etait pas à la portée du premier venu. Il a su etre ferme et en mettant 2 jaunes qui intrinsequement seraient discutables; mais ca a permis de remettre le jeu au centre du debat. Sinon autant regarder de la boxe. Ferme sans jouer les cowboys et plutot a demander l avis de ses assistants. Ces derniers temps ca ferait du bien d ecrire des articles positifs sur l arbitrage quand il est bon ou du moins bienveillant pour l interet du jeu. Sinon on prend n importe quel match en image par image et on trouvera toujours des decisions litigieuses... m enfin quel interet?

  • nath
    51606 points
  • il y a 2 semaines
@Wilkin sonne

Je te trouve un peu dur, la grande majorité des articles du Rugbynistère parlant d'arbitrage vont dans le sens de l'arbitre. Si pour une fois ils sont en désaccord, ils ont le droit de le dire, sachant que l'article n'est pas à charge contre l'homme mais plutôt factuel

@Wilkin sonne

100 % OK ...

Peut-être mais sincèrement, comment refuser l'occasion qu'ils ont quelques minutes avant ? Le joueur entre dans l'en-but , le ballon touche le sol à quelques mm près ... Puis est relevé ... Dur de refuser ça ! Ca compense ...

@Jacques-Tati-en-EDF

Attention il ne faut pas oublier un concept fondamental : une décision ne peut être litigieuse que si elle est en notre défaveur, sinon c'est une décision juste, logique ou courageuse.

@Team Viscères

C'est ça ! Je pense aussi qu'il va falloir bientôt non pas des appels vidéos mais des votes du public avec cartons: on vote à main levée > rouge pour refuser l'essai, vert pour l'autoriser. ... La peur de se tromper sur des détails infimes est une "extrême justice" et une "extrême justice" est parfois douloureuse.

@Jacques-Tati-en-EDF

Bonne idée, et on accepte que les supporters adverses daltoniens dans le stade pour faciliter le vote.

@Team Viscères

cela ne devrait pas etre un concept mais une loi

  • Gotd
    1386 points
  • il y a 2 semaines

J'étais au stade et sur les écrans géants ça paraissait plutôt clair que l'Argentin la touche avant de toucher la tête du français, donc je suis plutôt surpris que ce soit ce détail qui fasse débat (et donc pencher la balance)

Je n'ai pas entendu les discussions des arbitres mais pour moi ce qui n'était pas clair c'est si la déviation de l'argentin était vers l'avant ou non, puisqu'il casse quand même le poignet pour la ramener vers l'arrière.

Tout est dit dans l'article, semble toucher, semble aller... Donc dans le doute...
Et puis de toute façon, pour les Argentins : pas d'en avant et pour les Gaulois : en avant !

@Amis à Laporte

Bien parlé !

C'est un autre point qui m'interpelle.
Mais avant je dirais qu' O'Keeffe (oui il a un nom) a fait un bon match. Je pense aussi que l'intérêt de ce genre d'article ne peut résider que dans une discussion éclairante sur le règlement et son interprétation; à savoir quels sont les éléments du règlement qui font que l'arbitre et son équipe prenne la décision. Mais de toute façon il y a en-avant parce que l'arbitre l'a décidé et qu'il fait partie du jeu. Sinon on va se retrouver avec des ballons équipés de GPS, des capteurs sur les joueurs et des vidéos avec rendu 3D que l'arbitre manipule façon Minority Report... puis finira par jouer dans le multiverse cher à ce c.. de Zukerberg... Au secours réveillez-moi quelqu'un !

Bref, ce qui m’interpelle moi c'est le geste de l'argentin qui tend un seul bras et ne peut pas être en mesure de se saisir du ballon. C'est un élément très souvent discuté dans d'autres phases de jeu, les interceptions et le en-avant volontaire notamment. Donc ma question pour les spécialistes qui peuplent ces lignes de codes : est-ce que c'est un paramètre qui doit être pris en compte dans cette situation ou pas ?

@Yoooooooy

Sur une situation de lutte aérienne entre joueurs les arbitres ne basculent sur la grille de lecture de l'en avant volontaire, même si l'un des joueurs est un peu en retard ou mal placé comme Boffelli ici.

  • O'Livey
    8491 points
  • il y a 2 semaines
@Yoooooooy

Remarque intéressante sur l'attitude de l'argentin (Boffelli non?). Je dirais qu'on est un peu limite. Penaud par exemple est très coutumier du fait d'aller chercher le ballon à une main, sous les coup de pied de renvoi notamment, l'objectif n'étant pas d'attraper le ballon mais de le rabattre dans son camp. Il le fait avec succès sous un des renvois sur ce match d'ailleurs.
La différence avec le cas qui nous intéresse ici, et qui fait que cette attitude me semble litigieuse, c'est qu'il est loin du point de chute. On le voit sur l'image ici, son bras est tendu à l'horizontale, c'est pas un problème de hauteur, mais de distance. Jaminet est mieux positionné vis à vis du point de chute. Alors que si on regarde l'attitude de Penaud quand il tente ses claquettes, il est purement vertical, il saute vraiment vers le haut, avec les bas au dessus de la tête. A ma connaissance, rien n'interdit ces attitudes, tant que ça ne met pas directement en danger les joueurs: si Boffelli avait percuté Jaminet, il y aurait eu pénalité pour la France, dans ce sens, vu que Jaminet est dominant par sa position, et c'est l'argentin qui serait venu le percuter sans réelle chance de disputer le ballon.
Je commence à avoir des problèmes conceptuels avec la gestion des duels aérien au rugby. C'est une phase très spectaculaire, mais aussi très dangereuse, et on voit souvent des cartons distribués autour de ça. Je pense qu'il va rapidement falloir prendre une décision autour de cette phase de jeu. Une première option, que je trouve peu souhaitable car elle appauvrit le jeu, c'est de supprimer purement et simplement cette situation en interdisant de sauter. Une autre solution, ce serait d'imposer de sauter verticalement uniquement. Pas de déplacement dans le plan du terrain. Ainsi, plus de risque de sauteur qui vient percuter un joueur statique qui était juste sur la ligne de saut. Si percussion entre 2 joueurs sous un ballon haut, pénalité contre celui qui était le plus loin du point de chute. C'est une règle qui récompenserait l'attitude de Penaud, intrinsèquement beaucoup moins dangereuse, et pénaliserait celle de Boffelli (et de beaucoup de joueurs en général hein, c'est loin d'être le seul à faire ça), beaucoup plus dangereuse car on a parfois des joueurs qui se déplacent de 3 ou 4 mètres alors qu'ils sont en l'air, donc très vulnérables.
TL;DR: c'est pas le fait qu'il aille chercher la balle à une main qui me gêne, c'est le fait qu'il soit allé le faire en étant aussi loin du point de chute.

@O'Livey

Je ne vois pas trop comment tu peux mettre cette règle en place. Tu es quasi obligé d'avoir un déplacement horizontal hormis quand la chandelle est tapée près du regroupement. Penaud dévie le ballon avec un énorme déplacement horizontal tout le temps!!

  • O'Livey
    8491 points
  • il y a 2 semaines
@Fernando78

Dans les situations que j'ai en tête, Penaud se déplace pas énormément non plus, peut-être 1m max, vu la hauteur qu'il atteint de toute façon il saute surtout vers le haut et ensuite c'est juste l'inertie qui fait qu'il a un déplacement vertical, relativement limité parce que s'il arrive très vite, il ralenti sa course pour bien contrôler son saut et donc mettre tout l'effort en vertical. Alors que ce qui me gêne vraiment et que je vois très souvent, c'est les mecs qui arrivent lancés pleine balle et sautent, sans aucun contrôle de leur course, décollent à peine verticalement et du coup se retrouve à avoir un déplacement horizontal de plusieurs mètres. C'est assez simple de faire la différence sur la prise d'appui avant le saut. Un mec qui arrive pleine balle sans ralentir, il contrôle rien, et donc est très dangereux, il se jette juste dans le contest, parce qu'il arrive trop tard. Un mec qui arrive avec la même vitesse, mais ralenti, piétine, gère ses appuis, il contrôle bien mieux son saut, est beaucoup moins dangereux. En fait, le fait que le saut comporte un déplacement horizontal n'est qu'un symptôme de ce non contrôle au moment de la prise d'appui, qui lui même est dû au retard au contest. Un peu comme les déblayeurs dans un ruck finalement.

@O'Livey

Déterminer la verticalité du saut ? ça va être coton. Par contre je suis surpris de ne pas voir plus de joueur jouer avec cette règle au moment d'aplatir : je plonge vers l'essai et si je suis dévié en l'air, essai de pénalité

@eaglefoot

Une solution plus simple serait de n' admettre que les prises de balle aérienne a deux mains.

@eaglefoot

Sur un saut non imposé par le jeu (recherche d'un ballon aérien ou plongeon directement vers le sol), sauf attentat les arbitres ne fileront ni essai de pénalité ni carton ni faute. Un joueur qui se met volontairement et sans raison lui-même en danger doit en assumer les conséquences.

À Toulouse Flament a tenté une sorte de saut débile en attaquant la ligne défensive l'année dernière et s'est fait découper méchamment en l'air, l'arbitre n'a (logiquement) rien sifflé.

  • O'Livey
    8491 points
  • il y a 2 semaines
@eaglefoot

Pas non plus une verticalité pure, m'enfin éviter d'avoir un mec qui saute 2m à côté de la zone de contest quoi, tu retombes grosso merdo là où t'as pris ton dernier appui pour sauter.

Boffeli a touché le ballon, c'etait pourtant claire sur les images. la trajectoire est deviée et ce n'est pas le saint esprit. Si avec l'appui de la video on est pas foutu de prendre une bonne decision pourtant claire et nette, on peut alors se questionner sur l'honneteté de l'arbitre.

Pour l'essai de Dupont, il n'y avait pas en avant de Jaminet mais plutot en avant au milieu de terrain de Fickou ou Villiere il me semble.

@grospaquet31

Copier/coller d'un de mes com à propos de "l'en avant" de Fickou (sur l'autre article où il est très bien expliqué que Jaminet fait en avant):

Il va falloir revoir les explications et moultes débats sur l'en avant; ça date de quelque temps, sur ce forum, sur twitter (cf l'esprit de la règle), sur youtube...
https://youtu.be/0iyL_S_UAHo

Ce n'est pas le référentiel du terrain qui doit être pris en compte (la ligne des 10 dans ce cas), mais le référentiel du joueur (Fickou). Si le joueur applique une vitesse vers l'arrière au ballon, il n'y a pas d'en avant, même si cette vitesse ne compense pas la vitesse de déplacement du joueur.
Exemple: balance un parpaing vers l'arrière dans un TGV, du point de vue de la vache dans le prés, le ballon va toujours vers l'avant, juste un peu moins vite que le TGV; il n'y a pas en avant

@grospaquet31

On peut aussi se questionner sur l'honnêteté de celui qui déclare sans trembler qu'il est évident qu'il n'y a pas en-avant de Jaminet.

Le pbm n'est pas tellement que cet essai ai été accordé bien que pour moi il y'a en avant c'est que dans ce cas l'essai de Dupont devait être aussi accordé. Ce qui me chagrine c'est la cohérence entre les 2 décisions...

sans vouloir faire l'avocat du diable, cette image ne montre pas que l'argentin touche le ballon. Aucune image arrêtée ne le peut en fait. Je ne sais pas s'il y a en avant ou pas mais une polémique sur l’arbitrage (que j'ai trouvé très bon sur ce match) avec ce type d'argument ne me parait pas très utile.

Au delà du débat (ou de la polémique), j'ai trouvé Jaminet moins sûr qu'un Dulin sous les ballons haut.
Impression fondée ou simple préférence pour Dulin ?

  • Jako33
    18681 points
  • il y a 2 semaines
@Flanquart St Lazare

Grand fan de Dulin, toujours très fort sous les ballons haut, mais je trouve Jaminet très bon aussi, il était au niveau ce soir.

Sur cette action, l'argentin fait en avant et il prend le ballon dans la tête, il n'est pas fautif.

  • frakc
    7095 points
  • il y a 2 semaines
@Flanquart St Lazare

Je trouve Jaminet bon sous les chandelle,s plutôt rassurant pour ses partenaires et je ne pense qu'il y a une différence notable entre les deux. Ce qu'il me semble noter sur les 4 matchs internationaux qu'il a joué c'est que Jaminet me semble un peu fatiguer vers la 60-70 ème. Rien d'affolant mais peu être à tenir en compte à l'heure de composer notre banc et faire rentrer nos finisseurs.Au lieu d’aligner un demi de mêlée qui a vocation au mieux à rentrer en fin de match et au pire qui n'est là`que pour chauffer pour la banquette je mettrais plutôt Dullin ou Ramos. On prend le risque de se retrouver sans demi de mêlée de métier cas de blessure de Dupont mais j'ai déjà vu dullin ou Ramos jouer en 9 et ils peuvent le faire. Et on ne le demanderais pas de faire du Dupont mais de bien suivre les gros, de bien passer la balle à leur(s) ouvreur(s) et bien protéger leur zone. Classique et sans chichis. On a de quoi surprendre et animer à l'ouverture et au centre.

@frakc

Si Dupont se pète à la 5ème minute on explose avec un faux 9 pendant tout le match, ça peut marcher sur un match facile ou sans enjeu mais sur une vraie rencontre internationale disputée les mecs te bouffent tout cru.

Le truc serait de faire ce que font quasiment tous les autres : 3 arrières sur le banc avec un 9, un 10/12 et un ailier/arrière, et après tu fais des variations autour de ça en fonction des polyvalences que tu as déjà sur le terrain.

@Flanquart St Lazare

je préfere aussi Dulin et en général, je ne suis pas sur de partager l'apparente unanimité des jugements sur la qualité des performances de jaminet en EDF.

@Guilhem34

Pour un joueur de son âge, qui vient d'arriver en top 14, il a fait un match avec beaucoup de confiance et de maitrise quand même.

@Les Courses En Travers

Il n'a pas fait un mauvais match même si je ne vois pas comme " l'homme du match" non plus. C'est vrai que même c'est très bien en tenant compte qu'il est jeune et qu'il a peu jouer en top14 mais si tu mets cela de coté (son jeune et son inexpérience) il n'a pas renversé les montagnes non plus. Je ne l'ai pas vu jouer avec l'USAP cette année mais pour l'instant en EDF il ne m'a jamais transporté.

@Flanquart St Lazare

Je l'ai trouvé aussi sûr qu'un Dulin sur les ballons hauts...

@pascalbulroland

Merci à tous pour vos réponses.
Pour préciser, je n'ai pas trouvé Jaminet mauvais mais je ne l'ai pas trouvé transcendant non plus.
En fait, je n'arrive pas bien à comprendre les choix du staff. Sauf erreur, 4 arrières ont montré de belles choses : Bouthier, Ramos, Dulin, Jaminet.
Je mettrais Bouthier un cran en dessous des 3 autres.
Mais du coup, qui est l'arrière "n°1" pour le XV de France ? A deux ans du Mondial, je trouverai assez normal que le choix soit fait, comme pour pas mal d'autres postes (hors blessure bien sûr), et que l'ensemble de l'équipe acquière des automatismes et de la confiance.
Là j'ai un peu une impression de bricolage ou d'indécision.

  • Timmaman
    19279 points
  • il y a 2 semaines
@Flanquart St Lazare

Ramos n'a jamais vraiment montré en bleu ce qu'il montre à Toulouse. Il a peu eu l'occasion (un seul match débuté sous FG), mais ses entrées n'ont jamais été très transcendantes. Bouthier était un bon choix "par défaut" avant le retour au plus haut niveau de Dulin.
Dulin et Jaminet sont ceux qui ont le plus montré et qui ont eu le plus la chance de le faire. Dulin a plus de bouteille et a été très bon l'an dernier, quand Jaminet a encore une belle marge de progression.
Je pense que Dulin est encore devant, mais Jaminet grignote petit à petit.

Personnellement je pense que c'est du 50-50, comme sur l'essai refusé à la France un peu plus tôt. La seule chose qui me chagrine c'est que j'aurais aimé un peu plus de cohérence entre les deux décisions puisque dans tous les cas le contrôle du ballon ne semblait pas évident. Sinon j'ai trouvé l'arbitrage globalement bon, il a notamment bien calmé les esprits en début de match. Certaines décisions m'ont fait râler (surtout la pénalité contre Gros après un coup de pied que je pensais contré), mais je suis sûr qu'on peut en trouver autant dans l'autre sens.

  • frakc
    7095 points
  • il y a 2 semaines
@Fufu Brindacier

J'ai revu en mode accéléré le match et ça m'a fait revoir à la hausse mon jugement sur l’arbitrage. Il a été très bien, c'est un excellent arbitre qui communique très bien avec ses assesseurs, qui a su clamer un match qui partait quelque peu en sucette comme tu dis si bien et qui a favorisé le jeu. Il y a en effet ces deux décisions litigieuses sur des situation très difficiles à évaluer, manque de bol c'est sur deux essais, mais franchement sur l'ensemble on a eu un bon arbitre qu'on devrait revoir à la coupe du monde parce qu'il a le niveau pour.

@Fufu Brindacier

Je n'ai pas compris non plus. Peut-être a-t-il simplement considéré qu'il s'agissait d'un en avant repris devant ou que Gros était en position de hors jeu sur le ruck précédant.

  • O'Livey
    8491 points
  • il y a 2 semaines
@Les Courses En Travers

Les règles à la c0n du rugby. Un Argentin fait un jeu au pied complètement foireux, un français contre. Et là les règles du rugby dans toute leur splendeur: en cas de coup de pied contré, le grand classique du "pas de hors jeu" ne s'applique que pour l'équipe contrée, par pour l'équipe qui a contré! Du coup, Gros est bel et bien hors jeu, la règle a été correctement appliquée! Pas de polémique sur l'application. En revanche, on peut bien considérer que c'est une subtilité complètement débile, d'autant qu'on était ici sur une action très dynamique, où le précédent ruck remontait pas mal. Le genre de situation où tu te poses pas de question, tu viens de courir 20m en retour défensif, tu vois un ballon qui traine par terre sans qu'il y ait eu de ruck, tu plonges dessus, point barre.

Comme d'habitude, l'arbitre est un vendu. C'est honteux.

@La petite Huguette

La preuve qu'il est vendu c'est qu'on l'a acheté.

@lelinzhou

Oui, on l'appelle le léopard car celui là est tacheté !

@La petite Huguette

Ne serait-ce pas plutôt un...jaguar ?

  • Manu
    15021 points
  • il y a 2 semaines
@Garou-gorille

en Argentine, ce sont des jaguar(e)s qui composent (essentiellement) la faune locale mais à cause d'une faute (un en-avant ?) on parle de Pumas (à cause des sudafs qui les avaient nommé ainsi par erreur)
à noter que contrairement aux jaguars, les pumas sont sans tâches (et plus petits)
donc on ne peut dire que l'action de Boffelli soit entachée (d'une faute)

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos