''Y'a des coups du sort qui sont toujours en faveur des Toulousains'', quand Urios charge l'arbitrage [VIDÉO]
Urios n'a pas été tendre avec les Toulousains et l'arbitrage.
L'entraîneur de l'UBB n'a pas mâché ses mots concernant l'arbitrage lors de la demi-finale opposant l'UBB et le Stade Toulousain.

C'est une nouvelle sortie pour Christophe Urios. Après la défaite de l'UBB face au Stade Toulousain en demi-finale de Top 14 (24-21), l'entraîneur en chef n'a pas digéré quelques points arbitrages concernant ce match et les 3 autres rencontres précédentes entre les deux clubs (Top 14 et demie de Champions Cup). 

Le fait de la rencontre est survenu à la 57e minute lorsque Seuteni charge dangereusement Romain Ntamack qui sortira sur commotion. Des images dures et un choc entre les deux joueurs qui a valu au Bordelais une expulsion définitive. À ce moment-là du match, les Bordelais menaient et tenaient le match par le bon bout. Derrière, Toulouse a redoublé d'efforts pour l'emporter après un essai de Thomas Ramos. En conférence de presse, Christophe Urios n'a pas mâché ses mots concernant cette décision prise par monsieur Tual Trainini. 

"Le carton rouge est très dur, je ne le comprends pas. Je n’ai pas revu les images. Il y a une multitude d’incompréhensions chez moi devant l’arbitrage. Mais je ne vais pas me cacher derrière ça, ça ne me ressemble pas. On va revenir, même si on sait que c’est très dur", a-t-il déclaré en interview de fin de match. Mais ce n'est pas tout, si seulement... La conférence de presse était l'occasion parfaite pour Urios de dire le fond de sa pensée : "Nous avons fait des erreurs notamment en première mi-temps. Il y a des coups du sort qui sont toujours en faveur des Toulousains, il y a beaucoup de colère. Quatre fois qu'on les joue, quatre fois que c'est pareil... Je ne m'épancherai pas là-dessus, même si on a beaucoup de colère. Il y a beaucoup de colère parce que nous n'avons pas réussi à faire ce que l'on voulait : remporter ce match et aller au Stade de France pour jouer cette finale". 

La déception d'une nouvelle défaite face aux Toulousains poussera même Christophe Urios à ne pas regarder la finale de vendredi prochain entre le Stade Toulousain et La Rochelle. Mais il a déclaré qu'il supportera bien une équipe, sans dévoiler que celle-ci sera sûrement en jaune et noir. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

pathétique ce mec
c'est peut-être l'un (le) meilleur tacticien du championnat mais l'homme est vraiment à dégueuler ...
ahh ce fameux complot des toulousains pour expliquer sa propre défaite, que c'est facile...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News