XV de France. Agressif mais discret, on a analysé la performance d'Anthony Jelonch pour vous !
Le Tarnais a amené la dimension qu'on attendait de lui contre l'Irlande.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Titulaire en 6 pour amener sa densité aux Bleus, Anthony Jelonch a rempli sa part du contrat à Dublin, sans être exceptionnel non plus. Focus.

Cette victoire des Bleus en terre irlandaise s’est donc jouée à la force des bras. Vous le savez, même face à une équipe des Verts quelque peu diminuée et plus aussi maître de son sujet qu’il y a quelques années, on ne s’impose pas à l’Aviva comme on va prendre un verre au café du coin (lorsqu’ils sont ouverts). Les 10 ans de disette française jusqu’à aujourd’hui en sont bien la preuve. Oui mais on ne cesse de le dire depuis plusieurs mois, les Tricolores ont aujourd’hui tout le potentiel d’une grande équipe, les leaders, aussi. Pêle-mêle, on citera Grégory Alldritt, Brice Dulin ou Antoine Dupont, impériaux sur les fondamentaux cet après-midi. Anthony Jelonch ? Lui n’est pas encore un cadre, comme ses 6 petites sélections en attestent, mais a néanmoins un fort potentiel, et un profil intéressant pour le XV de France, de part « cette capacité à être dur dans le combat, dur dans l'intensité (…) à devenir de plus en plus dominant au fur et à mesure que l'intensité monte », dixit Fabien Galthié en conférence de presse vendredi. C’est d’ailleurs pour ça que le troisième ligne castrais avait été choisi par ses soins pour attaquer avec le numéro 6 en Irlande ce dimanche, histoire d’amener une densité au pack des Bleus que Dylan Cretin - aussi bon soit-il - n’a pas.

De l'agressivité comme on aime

Et son match dans tout ça ? Pour être tout à fait honnête, nous étions en droit d’en attendre un peu plus du futur toulousain, si brillant avec le XV de France lors de la dernière Autumn Nations Cup notamment. Las, le Gersois s’est contenté des tâches encore plus obscures qu’en décembre dernier, n’a pas eu autant d’occasions pour découper de la viande, étant souvent cantonné à l’axe des rucks afin de tenter de perturber les libérations irlandaises grâce à son agressivité. Aussi, Jelonch a mis un petit peu de temps dans son match, n’étant impliqué directement sur aucune phase de jeu lors des 10 premières minutes. D’autant que sa première sollicitation, il enchaînait par un en-avant dans ses 40 mètres en tentant d’arracher la gonfle à l'un de ses coéquipiers. Pas l’idéal pour se montrer sous son meilleur jour et « agresser » les Irlandais vous dîtes ? Certes, mais le flanker de 24 ans s’est tout de suite repris en effectuant 3 solides plaquages d’affilée lors d’une seule et même séquence de la 13ème minute pour se mettre dans le bain de Dublin. On le vit aussi très présent pour sécuriser les sorties de balle de son ami Antoine Dupont, utilisé en touche en suivant pour son mètre quatre-vingt-quinze, et avec réussite. A son actif, un bon relai derrière Charles Ollivon dans les 22 mètres irlandais (35ème) ainsi qu’un très gros pressing sur James Lowe à la retombée d’un box-kick à la 51ème.

Au total, ce furent donc 8 plaquages (pour 1 seul manqué) à mettre à son crédit en 62 minutes. Egalement 3 prises de balle de touche, ce qui montre que s’il n’a pas la détente de Dylan Cretin ou Cameron Woki, il pouvait également représenter une option cohérente en touche. Une densité dans les contacts et une agressivité notable, aussi, en bon « blindside flanker » qu’il est.

Il aurait pu encore monter le ton

Alors que mettre à son débit ? Concrètement pas grand-chose, hormis ce que nous citions plus haut dans ce papier, ainsi qu’une pénalité concédée à la demi-heure de jeu pour un supplément d’envie et un plaquage sans les bras sur le massif Andrew Porter. En revanche et avec l’approximation qu’entraîne notre vue depuis le canapé, l’on vit aussi du coin de l’oeil quelques tergiversations dans son placement offensif. Légères, certes, mais qui montrent que le Castrais n’a pas encore le système de jeu du staff des Bleus sur le bout des doigts. En clair, ce fut tout de même une partie propre de la part d’Anthony Jelonch, même s’il on aurait aimé le voir encore plus « augmenter en régime à mesure que l’intensité montait », comme aime retrouver en lui Fabien Galthié. A revoir dans d’autres conditions, et vite.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pas sa meilleure apparition sous le maillot bleu, mais pas un mauvais match non plus dans un match pas évident (pour ne pas dire dégueulasse). Certes il n'a pas vraiment apporté du "plus", mais il n'a pas raté grand chose non plus.
Le chemin parcouru est beau si désormais notre joueur le moins convaincant est un joueur qui fait un match honnête, il fut un temps pas si lointain où l'on aurait peiné à trouver les joueurs auteurs d'un match honnête sur un déplacement en Irlande.

  • Dich67
    20461 points
  • il y a 8 mois

Peux mieux faire certes, mais plutôt correct. La touche à bien rectifier le tir après la 30e (bien avant la rentrer de Cretin). Ce qui m’interpelle chez Jelonch, c’est ça technique de plaquage. Je pensais qu’il avait corrigé sa manie à y mettre directement la tête, ce qui lui a value quelques maux de tête en Top 14. Là, la photo le prouve, il se jette tête la première dans les jambes irlandaises. L’impact qu’il met sur les plaquage est pour moi assez rare parmis les français, les fameux "plaquages offensif". Pour moi il n’y en a que 2 autres en France : Pesenti, dans le groupe et jouant surtout en 2e ligne, et Cancoriet qui lorsqu’il enchaine et évite les blessures est très performant.

Mouais... En avant, plaquage sans les bras, surtout, passivité assez ahurissante sur l'essai de teucha irlandais, où il reste scotché, avec Leroux, dans l'alignement, et se met en mouvement beaucoup trop tard et donc en vain... En outre, je n'ai pas trouvé qu'il pesait beaucoup dans les rucks et il me semble qu'il n'a pas franchi et peu porté... En touche, l'absence de Cretin s'est faite sentir, comme dans le jeu courant, où le choix de trois 8 en troisième ligne a bridé les options de courses, déplacements, vitesse des hommes et du ballon... Bref, pas convaincu...

@BuBbleGum9022

Sur l'essai, c'est impossible pour un joueur de l'alignement de reprendre un joueur du couloir des 5m lancé. Tu peux mettre n'importe quelle équipe dans notre position, cela donne la même chose. À partir du moment où le rebond élimine Dupond sur ses appuis, il ne reste plus qu'un sauvetage miraculeux du deuxième rideau... mais bon courage pour un arrière qui coulisse en catastrophe pour stopper un talon lancé aussi près de la ligne.

  • Pianto
    40492 points
  • il y a 8 mois

faut se rappeler aussi que l'histoire de ce match, c'était les tranchées et Verdun dans les rucks. C'est là qu'il a passé son après-midi. C'est pas flashy, ça fait pas de stats mais si on a dominé les irlandais, on le doit à ce travail (qu'il n'a pas fait seul, le 5 de devant s'y est filé).

En touche, il en prend 3, c'est pas mal mais on a eu du mal... C'est plus ça qui devrait amener du changement. A voir, ça pourrait aussi tourner ailleurs... Galthié aime bien faire deux trois changements par match. Thomas pour Villières par exemple pourrait en être un.

Jelonch a fait le match qu'on lui demandait , ni plus ni moins...
Cretin avait fait le boulot en Italie mais je trouve que notre 3ème ligne est plus performante quand Cros est là...

  • nath
    50207 points
  • il y a 8 mois

Si on garde la logique je pense qu'on reverra Cretin contre les ecossais, qui vont + chercher à déplacer le ballon. + mobile et très bon plaqueur, il devrait en + faire du bien à la touche.

Malgré sa faute bête en fin de match, je crois que j'aurai préféré voir Cretin face aux Irlandais parce qu'il met énormément d'envie et aurait pu tout aussi bien batailler dans les rucks.

Cretin plus en vue ? Bah contre l'Italie, c'est plus évident.

Cretin a fait du bon Cretin et Jelonch a fait du bon Jelonch.
On invite tout ce petit monde à gagner en expérience et c'est bien.
Mais il semble, pour l'heure, que Cros soit au-dessus du lot.

  • gregi
    5334 points
  • il y a 8 mois

On en attend beaucoup de cette génération et à juste titre vu son potentiel. N'oublions pas néanmoins la jeunesse de ces protagonistes, Cretin, Jelonch, Woki... Ils vont mettre un peu de temps à monter le curseur et encore plus à enchaîner les perfs avec régularité.

Vous avez pense quoi de Penaud perso j' ai pas l impression qu on ai gagné au change par rapport à TT que d'erreurs de placement...

@fredo69007

Pour moi ce sont deux joueurs au profil trop différent pour être comparés. TT est surtout un finisseur capable de prendre tout le monde vitesse en restant à 10 cm de la ligne de touche. DP est un créateur qui repique souvent à l'intérieur pour slalomer entre les joueurs adverses sans doute parce qu'il joue également centre. Le jeu de TT est bien délimité. Je pense qu'on a pas encore vu toute la palette de DP. Concernant la défense, ils sont a égalité. Je ne suis sans doute pas objectif car j'adore DP mais s'il ne se blesse pas trop et dure en EDF on va en parler longtemps.

@fredo69007

Match peu évident pour un ailier d'autant plus que Penaud débarque à peine dans cette équipe. Son match n'est pas brillant mais au final son aile a tenu en défense et il est là pour marquer l'essai quand il faut. Le gain par rapport à Thomas n'est pas évident, le domaine pour lequel il venait (le duel aérien) n'a pas été mis en évidence Dulin ayant quasiment tout pris (et Thomas a montré sur la fin de match qu'il avait aussi les aptitudes physiques pour le faire, le ballon qu'il va capter est loin d'être facile).
Mais je n'ose imaginer les commentaires si Thomas avait fait le même match, ses erreurs de placement auraient été disséquées en long large et en travers, et son essai minimisé parce qu'il fait juste la finition.

Au final il faut retenir que comme pour l'arrière, on a en fait un peu de choix alors qu'on pensait être très limité.

@fredo69007

Assez d'accord, ballon en main je l'ai trouvé moins tranchant qu'un Thomas, et défensivement c'est du pareil au même...

@Timmaman

Il n'y avait quand même pas grand chose à trancher pour un ailier sur ce match.

@fredo69007

Je me suis fait la réflexion qu'on ne l'avait pas vu beaucoup mis à part l'action d'essai. Manque de sollicitation ? placement ?

Mr Tatillon tient juste à préciser que Jelonch touche le ballon après 3 minutes 30 secondes de jeu, donc bel et bien impliqué directement dans une phase de jeu dans les 10 premières minutes. C'est tout pour moi.

Crétin plus en vue face aux Italiens, Jelonch un peu en deçà de ce qu on était en droit d attendre dans un match compliqué pour moi aucun des deux n a fait oublié Cros plus complet. Pour l Ecosse et si Galthie continue à chercher de l adaptation Woki supérieur dans les airs a Jelonch et avec une dimension physique au dessus de celle de Crétin ne serait il pas le meilleur compromis?

  • Pianto
    40492 points
  • il y a 8 mois

il a fait du taff de l'ombre mais bon...
On peut quand même dire qu'il a été le moins intéressant des avants français.

Par ailleurs, en creux, les difficultés de la touche française renforcent la position de Cretin qui est très bon dans ce domaine et les absents ayant parfois raison, ajoute du crédit à Cros, à la fois dur au plaquage, présent dans les rucks et très bon en touche...

Sans démériter, il n'a pas marqué des points avec cette titularisation et on sait que le staff regarde principalement les performances de match international.

@Pianto

C'est peut être pour ça que Jelonch malgré le travail abattu n'était pas le meilleur choix pour remplacer Cros dans ce style de jeu.

@Pianto

Oui pour moi Cros est vraiment intéressant dans cette 3eme ligne.
Après le stade avec Jelonch, Tolofua, Cros aura une 3eme ligne assez énorme

@Pancho34

Tu oublies Elstadt...
Si on rajoute des doublure comme Placines et Madaule voir Miquel pour qui j'ai encore espoir, on va avoir des problèmes de riche (mais riche genre Jeff Bezos).

@Team Viscères

Je restais sur du sélectionnable, elstadt c'est vraiment un joueur qui soulage son équipe que ce soit dans la cage ou en 3eme ligne.

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News