Ecrit par vous !
Will Skelton : le nouveau cadre du Stade Rochelais
Skelton, le géant aux pieds dans l'eau.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Cette saison, un joueur impressionne du côté de la Charente-Maritime : le deuxième ligne international Will Skelton. Ce dernier n’a pas mis beaucoup de temps pour s’intégrer dans son nouveau club.

Présenté comme une star du recrutement, nous lui adressions les félicitations le mois dernier. Sa signature pour deux saisons n’avait pas été celle qui avait fait le plus de bruit, pourtant le Stade Rochelais avait réalisé un coup de maître dans son recrutement. Et ce n’est pas le CV du bonhomme qui pourra en attester le contraire, ni même ses performances sur le terrain. Focus sur ce joueur de grande classe.

Un CV de haut niveau

Tout d’abord, posons les bases : Skelton, 28 ans, c’est 2m03 pour 135 kg. Un véritable golgoth du rugby international, que tout club rêverait d’avoir au sein de son effectif. Le joueur, né en Nouvelle-Zélande de deux parents Samoans compte 18 capes (2 essais) avec l’équipe d'Australie, dont sa première obtenu à 22 ans, face à la France. Après un régime strict il y a deux ans, le géant australien a perdu 13 kilos en 2 mois selon les Saracens.

Il fait ses débuts en professionnel en Super rugby chez les Waratahs, club dans lequel il remportera le Super 15 en 2014 et restera 4 saisons. Lors de la saison 2016/2017, il part en Angleterre, du côté des Saracens. Il y remportera deux titres de champion d’Angleterre et deux Champions Cup. Rien que ça. Il pris en outre, une place importante dans l’effectif des Sarries. À noter toutefois, que son départ en Europe, ne lui permet plus d’être sélectionné chez les Wallabies. La suite, vous la connaissez : le deuxième ligne est venu poser ses valises en France, chez l’ambitieux club rochelais. Un gros coup pour la formation maritime, qui venait de recruter une véritable référence mondiale au poste de seconde ligne. Son intégration fut plus que rapide, pour un jouer d’expérience, en plein dans la force de l’âge et surtout plus que complet.

Une intégration rapide pour un joueur hors-norme

Aujourd’hui, l’Australien s’est tout simplement imposé comme un cadre du Stade Rochelais. En atteste ses feuilles de match depuis le début de la saison : 11 matchs, 10 titularisations, sur 12 possibles (il n’a manqué que le match contre le Stade Français). L’international Australien n’a pas mis beaucoup de temps pour s’adapter au sein de sa nouvelle formation. La présence dans l’effectif Rochelais de joueurs de l’hémisphère sud a dû faciliter les choses (Atonio, Kerr-Barlow, West, Timani…), le talent du joueur également.

Dans le jeu courant, ce seconde ligne est un joueur extrêmement puissant, dur à l’impact. Sa puissance balle en main lui permet de faire des ravages sur le pré. Mais Will Skelton n’est pas seulement un joueur pouvant "détruire" ses adversaires par ses charges, il est aussi un excellent passeur après contact, cherchant toujours à rester débout et faire jouer autour de lui. Ainsi, le joueur est plus que complet. Il gratte, il dispose d’une grande activité dans les mauls, il plaque… Bref, le néo-zélandais d’origine est au four et au moulin. En effet, il suffit de regarder ses statistiques. Le deuxième ligne sait tout faire. Contre le Racing 92 (3 ème journée de TOP14 reporté le 22 novembre dernier), Skelton a effectué 13 courses pour 45 mètres parcourues et 1 ballon volé dans un ruck. Contre Edimbourg (première journée de Champions Cup), le massif Australien a réalisé un 10/10 aux plaquages. À cela, il faut rajouter : 61 mètres parcourus balle en main et 12 nettoyages dans les rucks. Excusez-nous du peu. À rajouter par ailleurs, l’apport en mêlée de Skelton. Positionné derrière Atonio et ses 145 kg, la mêlée rochelaise est plus que redoutable. Bref, un joueur tout simplement indispensable.

Le deuxième ligne évolue à côté de joueurs comme Bourgarit, Alldrit, Gourdon ou encore Liebenberg : le pack maritime a fière allure. Un pack réalisant un véritable travail de sape pour des ¾ aux jambes de feu (Dulin, Retière, Alonzo, Leyds…). Enfin, Skelton par son engagement sans faille, bien qu’il ne soit pas un grand bavard sur le terrain, à cette capacité à motiver ses troupes. Ronan O’Gara confiait à ce propos au Midol : "C’est un winner, un monstre, il a changé notre équipe. Il a changé le comportement de certains comme Tanguy". Ainsi, nous pouvons largement affirmer que La Rochelle a réalisé un énorme coup en recrutant Will Skelton. Ce dernier impressionne par sa capacité à multiplier ses taches sur le terrain. Joueur exemplaire dans l’engagement, son apport n’est sans doute pas étranger à l’excellent début de saison réalisé par les maritimes. Souhaitons que cela continue, pour lui et pour la Rochelle.

Clément A.
Clément A.
Cet article est rédigé par Clément A., un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Labubre
    2028 points
  • il y a 8 mois

Le KFC de La Rochelle a doublé son chiffre d’affaire et malgrè la covid

Excellent article, merci. J'ai le souvenir de ce joueur lors de son titre chez les Waratahs, monstrueux. Contre les bleus il avait délivré une merveille de passe décisive, à une époque où nos secondes lignes avaient du mal à faire arriver une passe...

Bijour les tous
Le jeu du personnage mystère; le point
Toujours trois gagnants : @ Febreizh,@AKA et @ChausetteAClous
Indices :
C'est un international étranger.
Il a fait toute sa carrière chez des rapaces.
Sa ville natale, bien que côtière, n'a rien à voir avec les anatidés
Un rapace chez les félidés
Grâce à @Yonolan nous savons qu'il ne s'agit ni de Wilkinson ni d'O'Driscoll , pas plus que Richie Gray ou Fernandez Lobbé.P
Nouvel indice : un joueur astringent ?
Bon journée
Rappel : les propositions doivent OBLIGATOIREMENT être faites par mail sur [email protected] N'oubliez pas de mentionner votre pseudo rugbynistère que je puisse vous notifier ici.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News