Voici la nouvelle bromance que personne n'avait vu venir : Owen Farrell et Stuart Hogg
Les vacances à Venise sont prévues pour quand ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Il semblerait qu’au sein de la bulle sanitaire des Lions Britanniques et Irlandais, l’arrière Ecossais n’ai pas su résister au charme fou d’Owen Farrell.

Lors de la tournée des Lions Britanniques et Irlandais, Stuart Hogg a eu l’occasion de discuter avec de nouvelles personnes. Bulle sanitaire oblige, les habituels adversaires de sélections, à ce moment-là réunis sous la même tunique, devenaient des partenaires de discussion. Voir plus si affinité. C’est notamment ce qu’il s’est passé entre l’arrière d’Exeter et l’ouvreur des Saracens : Owen Farrell. Pas forcément en odeur de sainteté au moment de sa convocation chez les Lions, le joueur a su démontrer certaines qualités qui ont épaté l’Ecossais. Il en parle dans le podcast House of Rugby : “Quelqu'un qui m'a vraiment, vraiment impressionné ces dernières semaines, c'est Owen Farrell. Il parle extrêmement bien et il vous donne une énorme quantité de confiance pour atteindre vos objectifs et exécuter votre rôle.” Il a également relevé “qu’il n’avait pas eu ses sentiments lors des deux précédentes tournées”.Lions Tour. La persévérance de Stuart Hogg qui sauve un essai avec un bijou de plaquage [VIDÉO]Lions Tour. La persévérance de Stuart Hogg qui sauve un essai avec un bijou de plaquage [VIDÉO]

Le capitaine du XV du Chardon évoque un souvenir particulièrement révélateur de la pédagogie de son homologue anglais : 

Il a parlé mardi après la séance car tout n'était pas parfait. Nous avons dû faire face à des conditions météorologiques difficiles, mais nous avons obtenu ce dont nous étions arrivés à nos objectifs. C'était parfois houleux, nous savons que ça le serait aussi lors des matchs, mais il a parlé incroyablement bien. Après cela, j'ai quitté le terrain d'entraînement avec de meilleures sensations que quand j’y étais rentré.” 

Selon lui, la relation qu’il entretenait avec son habituel adversaire a pu évoluer à ce point car le joueur était “vraiment détendu”. Une impression nouvelle comparé aux précédentes rencontres qu’il avait pu y avoir entre les deux hommes : “J’ai toujours pensé qu'il était à fond tout le temps. Finalement, il est de ceux qui sont intenses sur un terrain et qui savent ce qu'ils veulent mais dès que l'entraînement est terminé, il est détendu.” En tout cas, si on excepte le résultat malheureux de la tournée, il semble qu’une belle amitié soit née au sein des rangs britanniques.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

https://www.youtube.com/watch?v=EfnC2nHKIjg

C’est une bromance pour vous ça ?!

  • Flowy
    14441 points
  • il y a 2 mois

Le titre aurait plutôt dû être :

Voici : " la nouvelle bromance que personne n'avait vu venir : Owen Farrell et Stuart Hogg "

Preuve qu'Owen Farrel ne prend tout le monde à hauteur d'épaule...

Allez .... Plus que quelques jours et on pourra reparler rugby ...

  • oc
    14150 points
  • il y a 2 mois
@Jacques-Tati-en-EDF

Ca ne nous empêchera pas de revenir sur quelques Immondes sulfureux de
temps en temps , n'est ce pas ? ! ?

@oc

Nos créatures mythologiques ?

  • oc
    14150 points
  • il y a 2 mois
@Jacques-Tati-en-EDF

Les NOTRE , oui , pourvu qu'on les dompte !

En honneur de sainteté !? Une expression de la division odeur ? 😃

  • Labrax
    36929 points
  • il y a 2 mois

si les écossais commencent à pactiser avec les anglais, ou va-t-on?

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
News
News
News