VIDEO. Remanié, le Racing 92 terrasse Toulon à Mayol, et devient dauphin du Top 14
Les coéquipiers de Baptiste Serin n'ont pas trouvé la solution face à la charnière parisienne.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Qui aurait parié sur un tel score avant cette rencontre ? Avec un effectif remanié et quelques cadres laissés au repos, le Racing 92 réalise la grosse opération de cette douzième journée de Top 14.

Une première période ennuyante 

Bien que la partie se soit enflammée en deuxième période avec 4 essais au total, le premier acte fut assez poussif. Les Toulonnais n'ont pas trouvé la solution dans cette défense dense des Parisiens, et se sont mis à la faute de trop nombreuses fois. À la mi-temps, ce sont les Racingmens qui viraient en tête sur le score de 9-6, avec un 100% d'Antoine Gibert en première période. Les coéquipiers de ce dernier réalisaient le coup parfait à l'extérieur, avec des sorties de camps propres, une bonne occupation au pied et une défense agressive sur l'homme qui coupait l'attaquant de soutien. De plus, les Toulonnais se sont épuisés en première période, en vain, et ont peut-être marqué le coup au retour du vestiaire. 

Des joueurs relancés 

En l'absence de plusieurs cadres comme Finn Russell, Max Spring, Camille Chat ou encore Nolann Le Garrec, le staff de Franciliens a opté pour une rotation de son effectif. Ainsi, des joueurs comme Ben Volavola, Teddy Iribaren, Boris Palu ou bien Peniami Narisia ont pu avoir du temps de jeu, et exprimer toute leur motivation. Au total, pas moins de 10 changements ont été opérés dans le XV de départ par rapport à la réception de l'ASM. Ce sang neuf a joué un rôle déterminant dans la victoire du Racing 92, avec des guerriers tels que Palu et Narisia à la pointe du combat et une équipe concernée de A à Z. Quant à lui, Antoine Gibert a confirmé tout le bien que l'on pense de lui, avec un seul échec face aux poteaux et une maîtrise parfaite dans le jeu. Il délivra un bijou de passe au pied pour l'essai d'Olivier Klemenzack, et sera aussi à l'origine de l'essai de son numéro 9 avec une passe au pied pour Dupichot. Il a été élu homme du match, à juste titre. Ensuite, son compatriote de la charnière, Teddy Iribaren a également délivré une prestation majuscule, lui qui n'avait pas reporté le maillot de titulaire depuis la quatrième journée de Top 14. Dimanche soir à Mayol, le demi de mêlée aura inscrit 10 points, dont un essai de filou qu'il transformera et une pénalité ultra-importante, à 10 minutes de la fin et à plus de quarante mètres. 

Top 14. Le Racing 92 est-elle l'équipe la plus en forme du championnat ?Top 14. Le Racing 92 est-elle l'équipe la plus en forme du championnat ?

Une conquête trop approximative et de l'indiscipline

Toulon n'a pas su rivaliser avec le Racing 92, et les explications viennent peut-être de leur inefficacité en touche. Au total, 8 lancements sur cette phase de jeu ont été avortés, faute d'incompréhension dans l'alignement, des lancers approximatifs de Teddy Baubigny ou des contres du Racing. En plus, vient s'ajouter à ce paramètre, des fautes récurrentes dans les zones de marques, laissant la chance à Gibert et Iribaren de convertir ces occasions en points. Le RC Toulon a accumulé 9 pénalités, dont 6 dans son propre camp, ce qui a permis aux hommes de Laurent Travers d'engendrer 12 points face aux perches. 

TOP 14. RC TOULON. Azéma et Mignoni, découvrez la nouvelle bromance en bord de merTOP 14. RC TOULON. Azéma et Mignoni, découvrez la nouvelle bromance en bord de mer

Des duels remportés, comme clef d'un match fermé

Dans une rencontre pour le moins peu flamboyante, les joueurs du Racing 92 se sont concentrés sur leurs fondamentaux, à savoir les duels défensifs et offensifs. À ce petit jeu là, les Parisiens ont réussi à franchir à 7 reprises, et ont battu 16 défenseurs au total. À l'inverse, les Toulonnais n'ont pas franchi une seule fois, et se sont montrés bien moins efficaces dans le pourcentage de placage réussi (74% contre 84%). Sur le terrain, les partenaires de Teddy Iribaren ont montré bien plus d'envie et de détermination, avec une agressivité sur l'homme qui a fait la différence. Cette rotation d'effectif est une des raisons de cet engagement total et le staff de Paris peut se conforter à l'idée d'avoir un groupe solide dans sa totalité. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je n'ai pas la réponse à cette question mais je pense qu'elle mérite tout de même d'être posée (et pas seulement au vu du match de hier soir) : si Gibert n'avait pas Russell dans les pattes et évoluait dans un club où il serait l'indiscutable titulaire en 10 et aurait la possibilité d'enchaîner les rencontres et les (bonnes) performances, est-ce qu'il ne serait pas dans la discussion avec les Hastoy, Berdeu ou Carbonel pour la place de troisième ouvreur en bleu derrière Ntk et Jaja ?

  • DAV!D
    5818 points
  • il y a 1 mois

Je suis vraiment excédé.

Au stade j’ai vu des toulonnais empruntés, mous, prévisibles, sans inspiration qui ont - pour la plupart - été bien plus spectateurs qu’acteurs du match.

La palme à notre demi d’ouverture et nos 3/4 centres particulièrement mauvais hier soir, en attaque comme en défense.

Je me demande quand est-ce qu’on va régler notre problème de touche qu’on traine depuis 2 saisons ! On ne manque pourtant pas de coachs !!

Ce qui me gonfle le plus, c’est que nos meilleurs joueurs sont souvent nos étrangers : Gigashvili, Alan’uese, Isa ont été avec Luc, Ollivon et Serein les seuls à vraiment tenir leur rang. Et ce sont des garçons qui déçoivent extrêmement rarement. Alors qu’on ne vienne pas me parler de mercenaires sans implication : hier, ceux qui n’y étaient pas c’était nos minots de la rade et presque tous nos JIFF payés bien trop cher par rapport à leur talent et surtout leur manque d’investissement pour le club.

Mignoni était très énervé en conférence d’après match hier soir, et le public de Mayol aussi. J’espère bien que ce matin il y a eu recadrage en bonne et due forme !

Car cette prestation était parfaitement indigne du RCT et ce n’est pas faire injure aux joueurs du Racing présents hier soir que de dire que sur le papier ils ne devaient pas gagner ce match. Ils n’ont certainement pas volé leur victoire, car ils ont joué à 100% de leurs capacités, mais si certains de nos joueurs s’étaient un peu sortis les pouces du c…, même en jouant à 100% le Racing repartait avec 0 point.

Ce que je ne comprends pas, c’est qu’on persiste à recruter des Dan Biggar et des Cheslin Kolbe bien cliquants au lieu d’investir la même somme sur un groupe de joueurs français homogènes et sérieux.

Sans doute que notre vieux président préfère vendre des places et des maillots que gagner des matchs…

@DAV!D

Ollivon qui part en catimini du stade, sans venir en conf de presse, au moins pour assumer la défaite des siens...ça manque un peu de sérieux non ?

  • DAV!D
    5818 points
  • il y a 1 mois
@pascalbulroland

Il avait certainement dit ce qu’il avait à dire dans le vestiaire. Le linge sale, ça se lave en famille, pas en public.

@DAV!D

Oui enfin chez vous la famille , c'est souvent le public...
S'il y a du linge sale à laver, c'est bien de régler cela entre soi, mais en tant que capitaine, il se doit d'assumer les victoires comme les défaites face à la presse...
Du moins, c'est comme cela que je vois le rôle d'un capitaine...

  • RNP
    11282 points
  • il y a 1 mois
@DAV!D

Comme @dusqual je comprends ton exaspération.

Le plus étonnant est surtout de comprendre comment une équipe qui a fait un 2ieme partie de saison canon l'année dernière peut montrer un tel visage cette année.

Mon impression est que le schéma de jeu imposé par Mignoni ne soulève pas l'enthousiasme de l'équipe. Des que ça coince, personne n'ose vraiment sortir du cadre. Le match le plus symptomatique est celui contre La Rochelle. L'équipe alignée était très compétitive mais les 3/4 n'ont pas vus/joués un ballon du match même qd il fallait essayer de revenir au score.

  • dusqual
    39255 points
  • il y a 1 mois
@DAV!D

je peux comprendre ton énervement.
ces racingmen sont clairement venus avec de grosses intentions, un groupe de revanchards en plus, ils ont bien joué le coup, c'est une sacrée perf qu'ils ont sorti.
mais y avait du beau monde au rct avec certes quelques absents notables, mais quand même . du coup, cette défaite est vraiment très décevante, face à un concurrent direct. ça envoie un mauvais signal.
pour ce qui est du recrutement des internationaux, j'ai tendance à penser qu'il faut le faire intelligemment. je suis pas trop pour des mecs surpayés par rapport au reste de l'équipe. et tu vas pas faire venir biggar sans lacher de le fraiche...
là aussi, ça envoie un mauvais signal à tes jeunes. carbo, je reste persuadé qu'il a demandé une augmentation à hauteur de son talent et qu'on lui a pas accordée, alors qu'il aura certainement demandé beaucoup moins qu'un biggar.
bref lemaitre fait certainement joujou avec ses joueurs sans trop tenir compte des rancoeurs que ça peut engendrer, espérons qu'il apprenne rapidement de ses erreurs...

Très bon match du Racing. Par contre, pour Toulon, heureusement qu'Isa était sur le terrain... Compliqué avec une charnière pas terrible. Biggar devrait vraiment apporter un plus. Et le mettre en association avec Paillaugue serait sûrement la meilleure idée possible.

En tout cas, le Racing se présente face au Leinster avec un max de confiance...
Souhaitons que ça les aide, parce qu'en face, c'est du solide...

Quel match d'Irribaren....en patron

C'est Biggar qui doit être content et rassuré!

  • Yonolan
    155149 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

Oui il est surement rassuré car il sait qu'il va être utile...

  • Yonolan
    155149 points
  • il y a 1 mois

Hors sujet N° 38 : Le coup passa si près que le chapeau tomba...



Ce samedi 3 se tenait à Marcoussis la traditionnelle AG financière précédée par une assemblée générale extraordinaire de la FFR

Ce premier rendez-vous de décembre était scruté par tous pour connaitre la température de la famille du rugby après le procès de décembre et les errements du GIP de la CDM … et avant la décision de justice tant attendue du 13

L’opposition menée par Grill s’était mobilisée pour appeler à ne pas voter ce budget tandis que la bande à Bernie revendiquait un résultat record de 7.5 ME qui ne trouvait son équivalent qu’en 2007

Alors qu’elle allait être l’attitude des présidents ?

Allaient-ils manifester leur mécontentement en plus grand nombre ou être sensible au village Potemkine traditionnel de Bernie ?

Pour ceux qui ne connaissent pas l’expression village Potemkine

Potemkine fut un ministre et amant de Catherine II de Russie (oui ce n’est pas qu’un cuirassé russe ou une chanson de Ferrat)

Bon faut dire qu’il l’avait aidé à destituer le tsar Pierre III à son profit

Celle-ci avait déjà le rêve russe des mers chaudes et donc Potemkine mena une guerre contre les turcs et annexa la Crimée en 1783

Et quand Catherine II vint visiter cette nouvelle acquisition russe , il organisa son voyage triomphal dans ces régions, jalonnant son chemin de villages de carton spécialement aménagés pour l'occasion , pour cacher la réalité de la misère

Cette tradition semble perdurer encore en Russie…

Mais revenons à notre journée du 3

3 coups de tonnerre dans le ciel de Marcoussis



Vous savez que Claude Atcher était le représentant de la FFR au Conseil des Six Nations

A l’époque de sa nomination, beaucoup s’étaient insurgés car il n’avait aucune légitimité, selon les règlements, à la représenter

Bon Bernie était passé à coter de ce léger détail

Là il nous annonce que « Claude allait se retirer et qu'il avait déjà évoqué le point avec les Six Nations »

Mais ne vous y trompez pas : ce n’est en rien ni les conséquences de sa mise en examen ni son éviction du GIP qui en sont la raison ; même si Bernie himself avait voté pour cette destitution

Et d’ailleurs la semaine dernière la FFR affirmait

« Il n'a jamais siégé en qualité de directeur du GIP mais bien pour sa connaissance des dossiers internationaux et sa compétence à les gérer, . À ce titre, sa révocation du GIP ne saurait entraîner son remplacement de facto du Conseil des Six Nations. »

D’ailleurs c’est bien lui qui a représenté la FFR le 25 octobre à la dernière réunion du Conseil d'administration des Six Nations.

On croit rêver ….

Pour rappel Claude Atcher était à ce poste depuis mai 2017, poste rémunéré jusqu'à l'an dernier

Nomination illégale car non votée en Conseil d'administration comme requis par le règlement de la FFR, et confiée à un simple prestataire de la fédération, ni salarié, ni élu comme le prévoit aussi le règlement

Donc exit Claude puisque c’est sa volonté……c’est un joli nom Potemkine…

Le deuxième coup de tonnerre fut le rejet d’une reforme technique qui permettait le choix entre le vote en présentiel, en distanciel ou mix des deux

Cela avait été déjà fait pendant la période covid

Mais voilà seulement 42,18 % des suffrages pour

Bon a priori cette mesure ne présente pas plus de risque de fraude et est même plus souple

Donc il ne peut s’agir que d’un rejet de la bande à Bernie et une manifestation de la méfiance des présidents sur un sujet mineur pour un premier rejet depuis sa première élection…

Puis enfin le vote du budget

Alexandre Martinez s’était épanché dans la presse pour vanter 7.5 M de résultat

En réalité c’est 6.6 ME après impôts

Et face à ce que Bernie and Co qualifiait de record …un budget adopté seulement à 52,41 % qui est là aussi le record du plus faible taux d’acceptation d’un budget

Et les 375 abstentions ont évité un premier séisme

Ce qui est aussi très inquiétant, si l’information est vérifiée est que, selon la FFR :

La proportion des clubs qui ont exprimé leur voix s’élèverait à 27% ce qui semblerait manifester un désintérêt total des clubs pour cette gouvernance dans un exercice de vote qui au final ne présente que peu d’intérêt à leurs yeux puisqu’il s’agit juste d’entériner des comptes

Faut dire que les présidents ne sont peut-être plus dupes des manipulations financières

En effet cette année et pour 4 ans encore, la FFR va toucher la vente du T6N à CVC soit 13.5 ME annuels

Donc il manque à minima 6 ME d’autant que la FFR n’avait rien lancé d’autre cette saison générateur de dépenses supplémentaires

Et l’analyse des comptes validés par le commissaire aux comptes permettra surement d’y voir enfin plus clair sur cette part des anges

Mais d’ici là d’autres échéances nous attendent…

Mais le moins que l’on puisse dire c’est que ce 3 décembre marque surement la fin de l’acceptation du barbouillage de carreaux de la bande à Bernie et que beaucoup ne se contentent plus des façades en carton peint

Qu’un nouveau coup de tonnerre risquerait de mettre définitivement à terre le 13…

  • AKA
    61957 points
  • il y a 1 mois
@Yonolan

Les baveux d Atcher se réveillent: https://www.rugbyrama.fr/rugby/france-2023-en-quoi-va-consister-la-defense-de-claude-atcher_sto9261045/story.shtml Pour le coup on peut noter la réactivité de RR à relayer leurs suppliques 😏

  • Yonolan
    155149 points
  • il y a 1 mois
@AKA

Le fait que l'ensemble des publications du groupe Baylet ont choisi leur camp quelque soit la réalité des faits et leur gravité n'est pas nouveau pour ce qui concerne Bernie et sa clique
Et leur position deviendra de moins en moins tenable entre les différentes actions en justice et les faits dévoilés par d'autres sources plus critiques
Pour ma part c'est juste pathétique de défendre l'indéfendable

@Yonolan

Merci pour le relai, l'ami!
RDV le 13!

  • Yonolan
    155149 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

Avec grand plaisir en espérant que ce sera Noel avant l'heure pour le rugby français

@Yonolan

Je ne demande rien d'autre dans ma liste cette année!!!

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Arbitrage
News