VIDEO. Pour Nigel Owens, l'essai spectaculaire de Jonny May n'était pas valable [ARBITRAGE]
Jonny May a marqué un essai qui n'aurait pas dû être accordé pour Nigel Owens.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
Interrogé sur la validité de l'essai de Jonny May face à l'Italie dans le Tournoi des 6 Nations, l'arbitre gallois Nigel Owens a estimé qu'il y avait pénalité.

Ce samedi, l'ailier anglais Jonny May a inscrit l'un des essais les plus spectaculaires de sa carrière face à l'Italie dans le Tournoi des 6 Nations. Participant ainsi à la large victoire du XV de d'Angleterre 41 à 18 lors de cette deuxième journée de compétition. Une réalisation qui a été revue à la vidéo afin de savoir si le joueur de Gloucester n'était pas passé en touche avant d'aplatir et s'il n'avait pas perdu le contrôle du ballon. Il faut dire qu'il s'est envolé sur plusieurs mètres, évitant ainsi le plaquage Luca Sperandio, le numéro 14 italien. Et c'est justement parce qu'il a sauté pour éviter le plaquage que Nigel Owens estime que May aurait dû être pénalisé. Selon l'officiel gallois, "il est illégal de sauter pour éviter d'être plaqué."

À ceux qui lui ont répondu sur les réseaux sociaux qu'on voyait ce type d'actions tous les week-ends, Owens a commenté : "Vous voyez un joueur plonger pour marquer un essai oui mais pas sauter le premier pour éviter le plaquage. Veuillez me montrer ce type de finition que vous voyez chaque semaine." Ce à quoi, la vidéo de l'essai du Tricolore Donovan Taofifenua pour le Racing 92 face au Connacht lui a été envoyée. Aux yeux du Gallois, il ne s'agit pas du même type d'action mais elle peut être soumise à interprétation. On peut partir du principe que Taofifenua allait sauter et qu'il a été déstabilisé dans les airs. Ou bien que c'est le plaqueur qui a provoqué son envol. Toujours est-il que pour Nigel Owens, si le porteur de balle saute pour éviter le plaquage, c'est une pénalité.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    24396 points
  • il y a 3 mois

Je me suis fait la réflexion sur le coup, il me semble qu’il y avait eu une précision officielle de WR il y a quelques années ; plus que ce genre de vol acrobatique pour aller marquer, c’étaient les joueurs qui sautaient par dessus et au ras des rucks qui étaient visés mais dans l’esprit c’était pareil, le saut étant considéré comme une façon de se soustraire aux plaquage.
Après, en tant qu’ailier ayant marqué une poignée d’essais douteux (la ligne de touche ? Quelle ligne de touche ?), même si c’est un Anglais, j’aurais été d’avis de lui laisser le bénéfice du doute.

  • Jimmo
    1020 points
  • il y a 3 mois
@Iyhel

Seigneur l ami quand j ai lu ton début de message et les mots plongeons et rucks j ai pensé à notre grande légende qu est Monsieur Marty !

  • Iyhel
    24396 points
  • il y a 3 mois
@Iyhel

Et la grosse différence avec Taofifenua c’est que si l’Anglais était resté au sol, le plaquage de l’Italien eût été en règle, avec les bras.

D'accord avec l'ami Nigel, l'essai de Taofifenua et celui de May sont différents : dans le premier cas il y a percussion du défenseur ( et donc l'ailier s'échappe du contact en plongeant ), dans le second May initie son envol avant le contact dans le néant de l'Azzuro marri... J'ignore s'il existe une règle spécifique validant "l'interdiction de plonger pour éviter un plaquage", mais dans le doute, et puisque Nigel Owens m'est plus sympathique que Jonny-pokerface-May, j'approuve le mess du Gallois, futur regretté retraité... Imaginez, on perd Owens et on garde Gahuzère à tous les étages, mamma mia !...

C'est explicitement interdit par la règle 15.10 a).... en Tag Rugby 😂

Sinon j'ai regardé un peu sur rugbyrefs.com entre autre et il y a des débats assez vieux sur le sujet. Il ne semble y avoir aucune règle précise, beaucoup de ceux et celles qui pensent que c'est illégal invoque le fait que sauter par dessus le tacleur met ce dernier en danger de prendre un coup de genoux ou de chaussure.Jeux dangereux donc.

J'espère que Owen explicitera ses propos dans les jours qui viennent.

Une question , que je ne sais pas sous quel article poser, quelqu'un peut m'expliquer pourquoi des joueurs italiens avaient des numéros de maillot au-delà du 23 ?

@Rugbynistere Amer

je me suis pose la meme question. je m'attendais plutot a ce qu'il ait un maillot vierge de numero s'il avait déchiré son maillot

  • RRO
    5116 points
  • il y a 3 mois

Ben je suis comme @Team Viscères, je pense que si Owens avait sorti l'article du règlement confortant son point de vue, ça aurait eu plus de poids.
Là je trouve juste ça peu "corporate" de critiquer la décision de son confrère, surtout qu'il s'agit à mon avis du plus bel exploit du week-end, en mode XIII.
Mais bon, il fallait bien qu'il se fasse remarquer, avant son énième dernier match...

Je comprends la position de Owens par rapport à l'esprit du jeu.
Par contre j'avoue être perplexe quant à son affirmation selon laquelle le règlement interdit ce type d'action, parce que je ne vois aucune mention de cette interdiction dans les Lois du Jeu ni dans les directives FFR (ce serait surprenant qu'il existe des directives mondiales non reprises localement).

Je suis d'accord avec Nigell Owens. De par son attitude, l'attaquant rend impossible la défense dans la règle. J'allais dire de la même façon que les passages au sol délibérés qui eux sont légion (les "faux" picks chronophages en fin de match, le temps de jeu dans les 22 pour s'autoriser un dégagement direct en touche après un ballon rentré etc...) et quasi-jamais sifflés.

@MARCFANXV

Il fut un temps (du temps du grand et chiant Munster) où l'on avait déclaré la guerre aux fameux pick&dive, et puis en fait derrière on rien fait à ce sujet à part dire que c'était pas bien.

  • Jimmo
    1020 points
  • il y a 3 mois
@Team Viscères

Alors grand oui, mais dis moi quand le Munster n était pas chiant à voir jouer l ami et je ferai mon mea culpa

@Jimmo

Impossible, j'ai trop souffert en 2008 avec leur confiscation du ballon.

  • cahues
    136322 points
  • il y a 3 mois

Apparemment tous les arbitres ne connaissent pas la règle. Il faut se poser la question.

@cahues

Pour le coup à moins qu'Owens ou quelqu'un d'autre n'explique quelle est cette règle et où elle se trouve, ce sont les autres arbitres qui ont raison. J'ai un immense respect pour Owens (tout simplement le plus grand arbitre de l'ère moderne du rugby), mais malgré tout quand on parle de règlement pur sa parole ne remplace pas un règlement écrit.

Oui, interdisons de sauter pour éviter un plaquage, et dans la foulée, interdisons aussi les contrepieds qui servent aussi à éviter les plaquages, ce sont des pratiques déloyales et qui méritent d'être pénalisées. Et réfléchissons aussi sur la pratique douteuse du petit par-dessus qui a la même finalité ou le plongeon dans l'en-but par dessus un ruck...
😄

  • Pianto
    39322 points
  • il y a 3 mois

qu'est-ce y l'y connais aux femmes rick Hunter ?

je ne suis pas d'accord avec lui. Dans l'esprit de la règle on n'a pas le droit de plaquer un joueur en l'air quand il saute pour attraper le ballon.

S'il l'a déjà en main, il n' y a pas lieu d'appliquer cette règle ou alors, il faut l'appliquer aussi à la course. Quand on court, il y a toujours un moment où on a les deux pieds décollés. Il serait donc interdit de prendre un mec qui n'a pas un pied au sol et il faudrait ana lyser chaque plaquage en course.

@Pianto

entièrement d'accord ;ça rejoint et complète mon post dans l'article précédent.

On se posait la question justement ,merci à Owens de nous éclairer sur ce genre d'action...

L'analyse de owens me semble juste, effectivement à partir du moment où il est interdit de plaquer un joueur en l'air (donc sans ses appuis au sol) ce type d'action devrait donner lieu à une pénalité au profit de l équipe qui défend, même si dans l'esprit on aurait envie que ce type d'action soit récompensée. A juste titre il indique que l'action de tao n'est pas la même, puisque c'est clairement le plaquage et donc l'impact de ce dernier qui provoque le "décollage" du racingman alors que may saute clairement pour éviter le contact du défenseur. Il va certainement falloir que la fédé internationale légifère sur ce point à l'avenir.

Les actions de May et Tao sont complétement différentes en effet mais de là à ne pas accorder l'essai de May ....

  • Jimmo
    1020 points
  • il y a 3 mois
@Rchyères

Alors personnellement j aurai tendance à rejoindre l avis de Mr Owens, après faut aussi voir quelles options il reste au dernier défenseur Italien... Soit "cartoucher" May et se prendre un rouge (avec un possible essai de pénalité) soit se prendre un essai en coin (et prier pour ne prendre "que" 5 points au lieu de 7), c est une action compliquée à analyser c est la seule certitude qu on peut avoir...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
Transferts
News
News
News
Vidéos
News
Page facebook