VIDEO. Le drop assassin de Sexton, le pire souvenir de la France contre l'Irlande dans le 6 nations ?
Jonathan Sexton avait réduit les espoirs des Français à néant, au Stade de France.
À l'occasion du match de ce samedi, opposant l'équipe de France au XV du Trèfle, il est bon de se remémorer les précédentes oppositions. Parmi elles, la rencontre de 2018 nous laisse un goût amer.

Sexton, bourreau des Bleus au Stade de France 

Remontons en 2018, lors du premier match du Tournoi des 6 Nations, qui rimait également avec la première rencontre de Jacques Brunel à la tête des Bleus. Il faut dire que, pour le début d'un mandat à la tête de l'équipe de France, ce dernier avait imaginé un meilleur scénario ! Encore marqués par la chute de Guy Novès, ou encore par le nul concédé face aux Japonais en France, les Bleus n'étaient pas dans les meilleures dispositions pour démarrer cette rencontre. Néanmoins, la France avait réussi à prendre le score à son compte à 10 minutes de la fin environ, par l'intermédiaire de Teddy Thomas, qui avait inscrit le seul essai du match, suite à un exploit en solitaire. Alors que tout le monde croyait enfin à un succès des Bleus, pour un renouveau tant attendu, Jonathan Sexton avait réussi l'impensable, à 45 mètres des poteaux. 

6 Nations. Malgré l'indiscipline de la France en Italie, Galthié ne s'affole pas, voici pourquoi6 Nations. Malgré l'indiscipline de la France en Italie, Galthié ne s'affole pas, voici pourquoi

Un vainqueur à la 83 ème minute de jeu !

Après une longue possession de l'Irlande, qui avait duré de très longues minutes, et plus de 40 temps de jeu, tout le monde pensait que l'équipe de France avait fait le plus dur. De plus, la défense française n'avait pas rompu, ne s'était pas mise à la faute, et avait aussi réussi à contenir les assauts adverses à plus de 40 mètres de la ligne d'en-but. Quelques minutes avant le drame, Sexton avait passé de longues secondes à s'étirer, ne voulant pas être remplacé malgré de fortes crampes qui le gênaient. Intelligent, Connor Murray avait alors magné ses gros d'une main de maître, afin d'ouvrir au mieux l'angle des poteaux à son buteur, qui ne se fit pas prier pour dégainer une frappe pure. Quelques secondes de battement dans le public, avant de voir Sexton et les siens, célébrer la victoire, arrachée dans le temps additionnel ! Cette défaite resta longtemps dans la tête des Français, et à la fin du match, la mine désespérée de Guilhem Guirado reflétait parfaitement la déception du groupe français. Après ce revers, les Bleus et Jacques Brunel ont sombré dans une spirale négative, affichant un bilan de 10 victoires pour 13 défaites avec le Gersois. Néanmoins, cette année, les Bleus sont dans une tout autre dynamique avant d'entamer cette rencontre !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le drop de Sexton fit mal à la tête...comme l'essai de Clerc à Croke park en fin de match pour les irlandais

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News