TRANSFERT. Top 14. François Rivière dénonce plusieurs problèmes sur fond de départ de Jaminet à Toulouse
Top 14. Melvyn Jaminet portera les couleurs de Toulouse l'an prochain.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le président de l'USAP François Rivière a annoncé le départ de Melvyn Jaminet à Toulouse aux supporters. Il en a profité pour mettre en lumière certains problèmes.

"Melvyn Jaminet a pris la décision de rejoindre le Stade Toulousain pour la prochaine saison. Je comprends, même si je le regrette, ce choix sportif." Le départ de l'arrière tricolore ne faisait plus vraiment de doute. Mais le président de l'USAP François Rivière a tenu à s'exprimer via les réseaux sociaux pour l'annoncer aux supporters catalans. "Bien sûr certains d’entre vous regretteront qu’il n’ait pas donné à l’Usap une ou deux saisons de plus. Mais n’oubliez pas ses performances remarquables qui ont participé à notre retour en Top 14 et soyons fiers de l’avoir aidé à franchir les portes de l’équipe de France." Le dirigeant relativise ce départ puisqu'avec la Coupe du monde en France, Jaminet risque de très certainement manquer une bonne partie des deux prochaines saisons de Top 14. Or, l'USAP va avoir besoin de toutes ses forces vives pour continuer de progresser.

Si François Rivière accepte le choix de son joueur, il ne peut s'empêcher de le commenter d'un point de vue plus global. "Est-il normal et surtout équitable qu’un Club récupère tous les joueurs JIFF disponibles et dispose de 15 ou 20 internationaux ?" Certains pourraient penser qu'il s'agit de jalousie envers le Stade Toulousain. Mais le président de l'USAP appelle surtout à une réflexion d'ensemble sur le rugby français et craint que le système actuel ne favorise les grosses équipes et tende vers une ligue fermée.

Est-il normal que les clubs ne soient pas mieux valorisés et donc intéressés dans le transfert de joueurs qu’ils ont formés ? Est-il normal que les plus gros clubs caracolent en tête des moyennes de joueurs JIFF en ayant le maximum d’avantages (financier et sportif), et que les clubs formateurs comme l’USAP aient une double peine ? Est-il logique qu’en Top 14 et en Pro D2 les deux clubs en dernières places soient quasi systématiquement les promus ? Ne faut-il pas réfléchir à une évolution des règles permettant aux promus de pourvoir préparer et surtout assurer leur montée pour avoir une réelle chance d'évoluer en division supérieure ?

 

TOP 14. Toulouse. ''Je me suis posé la question de partir'', confie Thomas Ramos après sa prolongationTOP 14. Toulouse. ''Je me suis posé la question de partir'', confie Thomas Ramos après sa prolongation

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • NeST
    1552 points
  • il y a 1 mois

Plusieurs internationaux n'étaient pas internationaux avant de jouer pour le Stade. Toulouse recrute ou forme des jeunes qui explosent au contact des "vieux". Ou des cas comme Jelonch qui est devenu international après sa signature à Toulouse, du fait de la tournée en Australie où il manquait les cadres.

  • stef7
    46101 points
  • il y a 1 mois

Est-il normal que les clubs ne soient pas mieux valorisés et donc intéressés ? Parce qu'il ne touche rien pour le transfert de Jaminet ?????

Sur les 15 ou 20 internationaux comme il dit, Toulouse s'en est fabriqué plus de la moitié.
"Équité" ? Il parle sûrement du match USAP-ST sans les internationaux toulousains pour cause de doublons ?

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos