Ecrit par vous !
Transfert - Folau de retour aux affaires mais avec une autre nation ?
Le retour de Folau ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le sélectionneur des Tonga, Toutai Kefu, ouvre la porte à un retour d’Israel Folau sur la scène internationale.

Mardi 06 avril, Toutai Kefu, coach des Tonga, a invité publiquement Israel Folau à un retour au rugby à XV. L’actuel sélectionneur de l’île du pacifique, également ancien international australien, attendrait que les conditions soient réunies. Israel Folau n’a plus joué avec l’Australie depuis le 24 novembre 2018. Trois ans de non-sélection sont nécessaires avant de pouvoir changer de nationalité sportive. À partir de ce laps de temps, un joueur peut participer à un tournoi de qualification olympique pour n’importe quel pays dont il possède la nationalité selon le règlement du Comité Olympique. Les parents du joueur étant Tongiens, il aurait alors la possibilité de changer de nationalité sportive. L’ancien joueur des Dragons Catalans pourrait ensuite postuler à la sélection à XV des Tonga.

Ce dernier, actuellement libre de tout contrat, ne serait pas insensible à cette proposition selon Radio New Zealand. Reste cependant l’obstacle de l’âge. L’ancien vainqueur du Super Rugby vient effectivement d’avoir 32 ans. Toutai Kefu devra en plus de cela être patient puisque Israel Folau ne sera théoriquement pas disponible avant un moment. Plus exactement en novembre 2023, date du premier tournoi de qualification olympique auquel il pourrait participer. Une condition qui ne semble pas déranger son possible futur sélectionneur : “Il est tongien, c'est un sacré bon joueur. Nous sommes plus qu'heureux de l'avoir et de l'accueillir... Nous n'avons aucune inquiétude”.

Il tente aussi d’écarter toute polémique. Le sélectionneur explique qu’il “supporte Israel et ces idées”. Pour rappel, le joueur avait été banni de la fédération australienne de rugby à XV. En 2019, il avait partagé des propos homophobes et discriminants sur les réseaux sociaux qui lui avaient valu cette exclusion. Pas à son coup d’essai, Folau avait déjà tenu des propos similaires qui n'avaient, à l’époque, pas été sanctionnés.

Erwan Harzic
Erwan Harzic
Cet article est rédigé par Erwan Harzic, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le sélectionneur explique qu’il “supporte Israel et ces idées”.

Ah bah c'est bon alors, hein ? quoi ?

  • P243151
    3430 points
  • il y a 6 jours

Ce qu’il a dit n’est pas normal mais on a bien pardonné aux argentins

@P243151

Aucun rapport à part le fait d'être rugbyman, les Argentins l'avait immédiatement regrettés et parlaient d'une erreur de jeunesse.

Lui non seulement assumait mais en plus utilisait sa notoriété pour influencer le plus de monde à penser comme lui...

Folau, un homme dur à suivre!

Qui est Folau ? Un mec condamné et viré pour propos homophobe et en attente de procès.

Que se passe-t-il alors ? Honorer sa condamnation (professionnelle et-ou pénale).

Et ensuite ? Manifester son insertion et sa probation, en s'excusant d'abord et avant tout.

En clair, tant qu'il ne reviendra pas clairement sur ses propos, il ne devrait pas pouvoir aspirer à rejouer au rugby en tant que pro.
Mais puisqu'en France comme aux Tonga, on fait ce qu'on veut avec la loi et ses interprétations ...

@à l\'aile et bleu !

C'est plutôt le paradoxe de WR qui se dit défendre des valeurs et qui essaye de changer les mentalités et qui de l'autre accepterait qu'un entraineur d'une nation historique approuve des propos qui sont à l'opposé...

@à l\'aile et bleu !

Je crois qu'il est assez rigide sur le concept d'insertion...

@à l\'aile et bleu !

J'arrive pas à trouver l'information comme quoi Israel Folau aurait été condamné pour propos homophobe ou qu'il serait en attente de procès. Il me semble qu'il a été viré par la fédération australienne pour non respect du code de conduite, et c'est tout. Il a essayé de leur faire un procès avant que l'affaire ne soit réglé à l'amiable. Le mec n'est ni condamné, ni en attente d'un quelconque jugement. Ou alors j'ai raté un épisode ?
De toute façon tant bien même il serait condamné, il a le droit, comme tout criminel, d'avoir la possibilité de trouver du travail, non ? Après ça regarde l'employeur et sa conscience.

@Aristaxe

Ce qui est gênant c'est les propos de l'entraineur des Tonga qui dit qu'il le soutient et pense pareil.

Nous ne pouvons pas nous enorgueillir lorsque des rugbymans essayent de porter et de défendre des valeurs et accepter qu'un entraineur d'une nation historique comme les Tonga non seulement accepte mais approuve ces propos.

Excellente nouvelle pour le Tonga et pour le rugby . ça va être plaisir de le revoir sur un terrain de XV . L'entraîneur aurait pu éviter de lancer une nouvelle polémique mais bon ...

Déclarer supporter le joueur et ses idées, c'est vraiment tenter d'écarter toute polémique?

  • Yonolan
    104098 points
  • il y a 6 jours
@Team Viscères

Oui c'est effectivement très contradictoire…
Et surement inquiétant pour beaucoup

honnêtement le mentionner comme ancien joueur des Dragons, c'est un peu se regarder le nombril....

  • nath
    45982 points
  • il y a 6 jours

Une bien belle m*rde ce selectionneur dites moi !

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News