Top 14. Toulouse. Nelson Épée, la surprise du chef Mola ?
Nelson Épée pourrait très bien enchaîner face à La Rochelle ce week-end.
Aligné face à Biarritz ce dimanche, Nelson Épée a réalisé une prestation plus que satisfaisante, tout comme face au RCT quelques semaines plus tôt. De quoi lui offrir une place pour les phases finales ?

Depuis quelques mois maintenant, on ne cesse de vous parler de ce jeune joueur de 21 ans, aussi rapide qu'imprévisible. Capable d'éliminer n'importe quel défenseur sur une simple accélération, Nelson Épée s'est d'abord fait connaître du grand public grâce à l'équipe de France à VII, avec laquelle il a marqué de nombreux essais. D'excellentes performances, qui ont amené Ugo Mola à l'aligner lors de la 13ème journée du championnat, face au Stade Français. C'en suivra deux titularisations supplémentaires, contre Toulon et Biarritz. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le natif de Saverdun a parfaitement su s'adapter au niveau du Top 14. En témoigne son duel acharné face à l'un des meilleurs ailiers à l'heure actuelle, Gabin Villière, ou encore à ses nombreuses interventions tranchantes face à Biarritz. Celui-ci inscrira même un essai lors de ce match. En bref, un joueur promis à un grand avenir, qui arrivera certainement à s'imposer au sein de l'effectif toulousain dans un futur proche. À moins qu'Ugo Mola ne décide dès ce week-end de faire appel à lui, face au Stade Rochelais.

Soyons honnêtes, le Stade Toulousain n'a jamais su remplacer le départ de Cheslin Kolbe lors de l'été dernier. Et même si de nombreux joueurs ont été excellents à ce poste, il n'y a pour l'heure aucun titulaire indiscutable sur l'aile droite de l'attaque toulousain (Matthis Lebel étant à gauche). Dès lors, plusieurs options sont envisageables : Mallia, Delibes, Médard, Tauzin, Bonneval... Et pourtant, celle de Nelson Épée reste l'une des favorites ! En effet, Bonneval et Tauzin ne seront pas aptes, tandis que Maxime Médard est davantage utilisé au poste d'arrière. Reste donc Dimitri Delibes, sur le retour après une blessure, et l'Argentin Juan Cruz Mallia. Ce dernier, auteur de 6 essais cette saison, est certainement le mieux placé pour porter le numéro 14 dans le dos, lui qui a été titularisé 9 fois à ce poste cette année. Mallia apporterait une certaine sérénité et une expérience des matchs importants, deux choses primordiales en phases finales. Néanmoins, la vitesse et la fougue du jeune Épée pourraient créer la surprise dans le XV de départ du Stade Toulousain. En revanche, son manque de polyvalence pourrait lui coûter cher, surtout lorsque l'on sait qu'Ugo Mola n'utilise (la plupart du temps) que deux 3/4 sur le banc...

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Serait-ce l'Epée de Damocles sur la tête des Rochelais..??

  • DAV!D
    1255 points
  • il y a 2 semaines
@pascalbulroland

Ça sera ça, ou un coup d'Épée dans l'eau. 😜

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News