TOP 14 - Stade Rochelais : Grégory Lamboley raccroche les crampons plus tôt que prévu
Grégory Lamboley prend sa retraite.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
On ne reverra plus l'international tricolore sur un terrain de rugby. L'ancien Toulousain a décidé de prendre sa retraite.

Clap de fin pour Grégory Lamboley. Sous contrat jusqu'en 2019 avec le Stade Rochelais, l'international tricolore (14 sélections) a demandé à être libéré de sa dernière année. Pas pour rejoindre un autre club, mais pour tirer sa révérence, comme il l'explique dans un message posté sur Twitter :

Polyvalent sur les postes de 3ème et 2ème-ligne, Lamboley - passé par le PUC et Massy avant de rejoindre la Ville rose pour y faire l'essentiel de sa carrière - a tenu à remercier les "joueurs, entraîneurs, éducateurs, supporters, présidents, kiné, doc, dirigeants, salariés, papis" mais aussi "sa famille et ses proches" au moment de prendre "la décision la plus importante de [sa] carrière et par conséquent la dernière."

Arrivé en 2000 à Toulouse, Bobol y a été champion de France à trois reprises (2008, 2011 et 2012), sans oublier les trois coupes d'Europe soulevées (2003, 2005, 2010). Capitaine des U21 lors de la Coupe du monde de la catégorie en 2003, il connaîtra sa dernière sélection sous le maillot de l'équipe de France en 2010, sans pour autant gagner de trophées avec les Bleus.

La semaine dernière, c'est un autre grand ancien du Stade Toulousain qui tirait sa révérence.

Racing 92. Yannick Nyanga annonce la fin de sa carrière

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Est ce que ce départ serait du à celui de Collazo ? Sans doute, on ne peut pas croire qu'un joueur de son calibre décide de passer la main aussi subitement.

Et encore un de plus... il doit y avoir une entité qui traque les Toulousains de la grande époque pour les éliminer, c'est pas possible autrement.
Merci pour tout Greg, surtout toutes ces touches volées devant l'en-but juste après être entré en jeu.

Un équipier modèle au service du collectif
et une fort belle carrière où l'intelligence a toujours dominé !
Merci pour ce que tu as donné au rugby !

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 2 ans

Cette génération qui part me donne un sacré coup de vieux mais que de souvenirs!

Ce qui est moche, c'est que Denis Brognart a twitté une réponse à Bobo... Sale.

Le départ de Collazo aura eu de sacréd répercutions...
J'espère que La Rochelle ne vivra pas une saison cauchemardesque la saison prochaine comme Oyonnax après le départ d'Urios.

Encore un qui est passé par le lycée Lakanal, quand on pense que la direction a failli se débarrasser du pôle Espoirs il y a quelques années.
Bon vent à lui, un joueur vraiment attachant dans son sens du collectif et son intelligence.

Chouette message, chouette bonhomme.
Mais il n'explique pas pourquoi il arrête : le corps ne suit plus ? il en a marre ? peur de faire la "saison de trop" ?

@Flanquart St Lazare

Départ de Collazo, certainement.

belle carrière bravo à vous

Joueur sympa, intelligent et pas fainéant, l'a rendu de fieffés services au Stade. Dommage qu'il ait été pourvu de deux mains gauches ... Allez bon vent Grégory, plein de choses pour le reste de ta vie et encore merci.

Un joueur souvent utilisé comme un couteau suisse vu tous les postes qu'il couvrait...mais aussi une grande intelligence de jeu et un homme d'une grande gentillesse...Bonne chance à lui pour son avenir

  • breiz93
    60922 points
  • il y a 2 ans

Grand joueur, son tort, la discrétion.
Toujours dans le combat, un soutier toujours dans l'ombre.
Encore une figure qui arrête cette année.
Je l'ai déjà dit, mais c'est une sacrée génération qui tourne la page.

  • oZbeck
    26408 points
  • il y a 2 ans

Pas le joueur le plus impressionnant physiquement un bel athlète complet comme on en fait trop peu au rugby, souvent dans l'ombre mais sacrée vision du jeu.

Merci pour tout Greg

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans

hahaha, moi aussi j'avais remercié les papis lors de mon pseudo discours de fin de carrière. comme quoi ils sont vraiment l'âme de ce sport nos papis de bord de terrain.

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 2 ans

C'te carrière ! C'est vrai qu'avec les Bleus, il a eu moins de succès, mais un sacrébonhomme aussi !

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News