Top 14. Que se passe-t-il en cas d'égalité en finale entre La Rochelle et Toulouse ?
Le stress d'une prolongation.
Le derby basque nous a fourni une belle séance de tir au but. Et pour le Top 14, que se passe-t-il en cas d'égalité ?

Dans deux jours, le Top 14 inscrira un nouveau nom sur le bouclier de Brennus, ou un autre nom pour la 21e fois. Le Stade Toulousain affrontera le Stade Rochelais dans un remake de la dernière finale de Champions Cup. Toulouse en était sorti gagnant, avec un 5e titre de champion d'Europe. Cette fois-ci, la tâche est tout autre même si elle peut sembler pareil. En effet, un bouclier de Brennus représente bien plus qu'une Champions Cup pour un club français en termes d'émotions et de fierté. 

Mais les deux équipes vont devoir batailler sur le terrain et au score. Dans un scénario catastrophe pour les organismes, la stratégie et le cœur des supporters, on pourrait avoir une égalité au coup de sifflet final. Mais que se passe-t-il si les deux équipes se neutralisent au tableau d'affichage à la 80e ?

La LNR a fait une piqûre de rappel concernant les phases finales et les égalités en match éliminatoire. On a tous vu le cas dans le derby basque entre Bayonne et Biarritz. S'il y a match nul à la fin du temps réglementaire, l'arbitre de la rencontre devra prolonger la partie de 20 minutes (deux fois 10 minutes) après cinq minutes de repos. 

Mais un état des lieux du score devra être fait avant de passer au tir au but. Si le match est toujours nul, l'arbitre déclarera gagnante l'équipe qui aura dans l'ordre :

  • marqué le plus grand nombre d'essais au cours du match,
  • réussi le plus de pénalité au cours du match,
  • réussi le plus de drops,
  • eu le moins de cartons,

De là, l'égalité entraînera une séance de tir au but. Un tirage au sort définira le côté des tirs et le perdant débutera ces tirs. La première série de 5 tirs au but se fera sur la ligne des 22 mètres, face aux poteaux. Si toujours égalité, la mort subite dans les mêmes conditions sera appliquée. Bien évidemment, les joueurs seront choisis parmi ceux présents sur le terrain au dernier coup de sifflet. Mais la deuxième série de tirs à la mort subite se fera avec un nouveau joueur à chaque fois. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ils font un ballon prisonnier

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News