Top 14. Marvin O'Connor, adaptation express et réussie à Clermont pour l'ailier septiste
Marvin O'Connor sous les couleurs de Clermont en Top 14.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Marvin O'Connor a rejoint l'ASM en tant que joker médical de Samuel Ezeala. Déjà épanoui, il a également fait les beaux jours de France 7. Portrait.

Les commentateurs de Canal + ne s'y sont pas trompés au moment d'évoquer la belle prestation de Marvin O'Connor ce week-end, sur la pelouse du Michelin face au Racing 92. L'ailier français de 30 ans, arrivé mi-septembre en tant que joker médical de l'espagnol Samuel Ezeala, n'a pas mis longtemps à s'acclimater à ses nouvelles couleurs. Et son entrée dans le bain pour sa première apparition en Top 14 depuis plus de trois ans fut, elle aussi rapide. Et quelle première, à Ernest-Wallon face au Stade Toulousain, champion de France et d'Europe en titre. Et n'allez pas croire que cela a eu un quelconque effet néfaste sur notre protagoniste, nullement impressionné par l'environnement. Rentré à la demi-heure de jeu suite à la blessure de Raka, il a été déterminant dans la performance auvergnate.
Bien servi en bout d'aile il conclura une belle séquence clermontoise 1 minute après son entrée en jeu : ''J'ai à peine eu le temps de réaliser que j'étais entré en jeu que j'ai reçu un ballon sur mon aile suite à un très bon travail des avants. Je n'avais plus qu'à foncer dans l'en-but, où j'ai tout de suite pensé très fort à mon grand-père, qui venait de nous quitter quelques jouers avant...'', expliquait-il récemment pour RugbyramaIl aurait même pu doubler la mise peu avant la mi-temps, sans qu'un plaquage illégal de Zack Holmes ne l'en empêche. Un essai de pénalité aurait même pu être sifflé selon certains. Soit. Une performance remarquée, réitérée sept jours plus tard, face au Racing 92. Marvin O'Connor s'est démené, a même sans le vouloir, entraîné le carton jaune de Virimi Vakatawa après une cravate maladroite de l'international français. L'ailier clermontois y a même laissé une arcade sur un choc : ''je ne me suis même pas rendu compte que je saignais'', déclarait-il en fin de partie à La Montagne. Talentueux, doté de belles qualités de vitesse mais aussi dur au mal. 

ARBITRAGE. Toulouse devait-il également concéder un essai de pénalité sur le carton jaune adressé à Zack Holmes ?ARBITRAGE. Toulouse devait-il également concéder un essai de pénalité sur le carton jaune adressé à Zack Holmes ?

Une belle carrière avec France 7

Formé à Grenoble, Marvin O'Connor va dans un premier temps quitter l'Isère pour venir s'épanouir dans le Pays Basque, à Bayonne. Là-bas, l'ailier blondinet y passera quatre saisons (2011-2015), émerveillera Jean-Dauger de par ses courses électriques, ses appuis ravageurs. De lui, on en dit le plus grand bien. Avant de filer pour Montpellier en 2015 après la descente de la formation basque en Pro D2. Joueur exemplaire, l'aventure héraultaise se terminera mal. L'ailier apprenant qu'il ne serait pas conservé par le club lors de ce fameux barbecue organisé par Mohed Altrad en 2017. Il trouve donc un point de chute au Stade Français. Mais là aussi la saison s'avère compliquée. Si O'Connor joue, il n'est pas forcément dans les petits papiers du nouveau propriétaire Hans Peter Wild arrivé sur le tard et contraint de faire avec l'effectif qu'avait recruté son prédécesseur, Thomas Savare. Le Stade Français vit qui plus est une saison galère à batailler pour le maintien. O'Connor quitte donc la capitale pour se consacrer pleinement au rugby à sept

TRANSFERT. Marvin O'Connor (France 7) débarque à Clermont comme joker médicalTRANSFERT. Marvin O'Connor (France 7) débarque à Clermont comme joker médical

Oui, car notre protagoniste connaît ses premières joies rugbystiques dans la discipline septiste en 2015. Après cela il ne sera plus appelé, jusqu'à donc cette fameuse année 2018 où il signe un contrat fédéral avec France 7. Il va se régaler au sein de ce sport ultra exigeant et effectuer plusieurs belles prouesses. Celle qui restera sûrement la plus marquante reste cette deuxième place acquise lors de l'étape reine à Honk Kong, où les Bleus héroïques trébucheront en finale face aux Fidji en avril 2019. Malheureusement, il n'a pu connaître les JO de Tokyo, les Français s'inclinant en finale du tournoi de repêchage contre l'Irlande. Alors O'Connor a décidé de faire un retour à ses premiers amours, le quinze. Pour Rugbyrama toujours, il racontait : ''Je prends énormément de reprendre du plaisir à retrouver les terrains de Top 14 avec une équipe du calibre de Clermont. Mon expérience à Montpellier s'était terminée de manière frustrante, et après le Stade Français, il y avait un petit goût d'inachevé. Je ne voulais pas finir comme cela et j'avais dans un coin de la tête l'envie de revenir au jeu à XV.'' Jean-Pascal Barraque, son coéquipier à France 7 et joueur à Clermont souffle donc le nom de l'ailier aux dirigeants auvergnats. Pour leur plus grand plaisir. Car s'il est trop tôt pour tirer des conclusions hâtives, force est de constater que Marvin O'Connor s'est parfaitement adapté à sa nouvelle équipe. Pourvu que ça dure...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Personne n'en parle mais...
O'connor est le joueur de rugby sui subit le plus de cravates! Heureusement qu'il n'a pas croisé Tekori au Stadium...

@beberarverne

vu sa taille, c'est normal.
je dirai meme que c'est de sa faute!

Super joueur, qui déçoit rarement. Je pense que c'est une belle pioche de la part de l'ASM.

Il doit avoir un cou de taureau vu toutes les "cravates" que lui ont "offert" ses adversaires...à part ça, content de le voir revenir à XV,il devrait s'éclater avec l'ASM

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News