TOP 14. ‘‘L’histoire est différente’’ : le rêve caché de Guirado après avoir vu France All Blacks en novembre
Guilhem Guirado s'est montré touché par le "discours sincère" du Président de la République à son égare. Il l'a personnellement remercié en fin de match.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans une interview d’après-match accordée à 20 Minutes, Guilhem Guirado a fait part d’un souhait tout particulier qu’il avait eu en novembre dernier.

Le 20 novembre 2021, la France écrit l’histoire. Sur le score de 40 à 25, elle écrase les All Blacks au Stade de France. Cette victoire sera par ailleurs la plus large domination de l’histoire tricolore sur les triples champions du monde. Elle met également fin à une triste série, record, de 14 défaites françaises consécutives en matchs officiels entre les deux nations. Ce moment d’allégresse, Guilhem Guirado l’a vécu dans les travées du Stade de France. Lui qui a eu l’habitude de fouler ce pré à de nombreuses reprises a profité du spectacle pour se laisser rêver. Dans une interview d’après-match, il avoue une volonté qu’il a eue à ce moment et mêle son histoire à celle de Philippe Saint-André. Pour 20 Minutes, il déclare :

On n’est pas revanchards. On n’est plus en équipe de France, l’histoire est différente. On a connu des années difficiles, mais ça nous a servi à nous remettre en question. Quand je suis revenu en novembre pour regarder le match des Bleus contre la Nouvelle-Zélande (40-25), j’ai senti que ce serait fabuleux de finir ma carrière ici.”

Si cette volonté était présente depuis beaucoup de mois, Guilhem Guirado n’avait pas voulu que cela s’ébruite. Là où certains exposent leurs rêves et ambitions, l’ancien capitaine des Bleus a souhaité se taire et travailler en silence. Une méthode de travail qui correspond bien à l’image que le catalan a renvoyé tout au long de sa carrière et qu’il explique ainsi : “Je n’ai pas souhaité le dire trop haut et fort, car je suis trop prudent. Je n’ai pas voulu m’emballer.” RUGBY. Médard, Guirado, Vito... Des départs qui signent la fin d'une époqueRUGBY. Médard, Guirado, Vito... Des départs qui signent la fin d'une époqueDésormais, le Capitaine Courage prendra donc un repos bien mérité. Dans ses valises, il emmène également les pupilles émerveillées de ses enfants. Ces derniers ont pu le voir triompher dans le temple de Saint-Denis pour son ultime combat. Une récompense qui en vaut sans nul doute beaucoup d'autres, comme il le répète : “Aujourd’hui, c’était très fort. Ma famille et mes amis sont venus me soutenir. Mon fils n’avait jamais eu la chance de me voir jouer au Stade de France, à la différence de ma fille. Il gardera un beau souvenir.” Le talonneur a aussi été félicité par le Président de la République. Un départ à la retraite reconnu jusqu’au sommet de l’Etat avec un mot tout particulier adressé par Emmanuel Macron avant le coup d’envoi : “Quelle carrière. Il doit y avoir beaucoup d’émotions ce soir. Je voulais vous dire que dans les années difficiles avec le XV de France, vous étiez là. Des combats, vous en avez mené plus d’un. Je désirais vous remercier particulièrement pour ça.Équipe de France. Pour Guirado, son époque était celle des ‘‘rats de laboratoires’’Équipe de France. Pour Guirado, son époque était celle des ‘‘rats de laboratoires’’

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il a finalement eu la sortie qu’il méritait! Félicitations à lui!

@RCDcenter

Avec tout ce qu’il a vécu en EDF, c’est vraiment un belle fin (et méritée) pour ce joueur qui n’a jamais baissé les bras

  • oc
    31872 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

Rhô , baisser les bras , enfin , tu sais bien qu'il ne pouvait pas .

@oc

on ne parle pas de Serin, hein!?! 😉

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
Transferts
News