Top 14. Les derniers instants de Rémi Lamerat sous le maillot de Bordeaux-Bègles
Rémi Lamerat tire sa révérence dès la fin de la saison pour se concentrer sur son domaine viticole. Crédit : screenshot youtube Top 14 officiel
Top 14
  • 20 Matchs joués
  • 11 Victoires
  • 6 Classement
  • 480 Points marqués
  • 456 Points encaissés
Une page va se tourner du côté de Bordeaux-Bègles. Le centre de l’UBB, Rémi Lamerat, est en train de passer ses derniers moments du côté de la Gironde.

C’est un des grands noms de Bordeaux-Bègles qui s’apprête à faire ses adieux au rugby. En effet, le centre Rémi Lamerat s’apprête à raccrocher les crampons. Mais c’est une fin plutôt amère qu’est en train de connaître l’international français, comme il le confie à l’Equipe : “Je suis disponible, mais dans un sale état. En fait, je suis hors du coup depuis deux ou trois mois. Après mon KO subi contre Clermont, j’ai eu un sacré mal de tronche pendant un mois. J’étais assez fatigué, les batteries avaient du mal à se recharger. À mon retour à l’entraînement, j’ai pourtant remis un coup de gaz, mais le train était passé. Je suis un grand garçon, je sais comment ça marche. Je savais que ça serait difficile de revenir. Du coup, j’ai un peu lâché, même si j’essaie d’avoir un rôle différent. Ce n’est pas la fin dont je rêvais, mais c’est la fin que j’ai. C’est comme ça”

La concurrence…

L’homme aux 19 sélections tirera sa révérence après les phases finales du Top 14. Il aura disputé près de 210 matchs que ce soit avec Toulouse, Clermont, Castres et Bordeaux. C’est même une page du Top 14 qui va se tourner à la fin de la saison. Champion de France avec Clermont et Castres. Vainqueur de la Challenge Cup avec les Jaunards, il aura marqué de son empreinte tous les clubs par lesquels il est passé. Mais bon, depuis le 19 février, on n’a plus revu Rémi Lamerat sur une feuille de match. Agé de 33 ans, il doit se sentir aussi un peu dépassé. L’éclosion de Nicolas Depoortere, Yoram Moefana ou la présence de Jean-Baptiste Dubié au centre font qu’il aurait eu du mal à retrouver une place. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Purée on ne l'oubliera pas celui là!!
Quel bon mec et quelle joueur aussi!!
A Castres, puis Clermont il n'avait pas peur de grand chose.
A l'époque il aurait pu tirer lui même la charrue dans les vignes.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
Transferts
Transferts
News
Vidéos