RUGBY. TOP 14. Fa'aso'o VS Mamea Lemalu : un duel à 255 kilos dans le match de la peur
Duel de tracteurs à Aimé-Giral.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Samedi à Aime-Giral, même les montagnes vont finir par se croiser. Fa'aso'o et Mamea Lemalu vont s'affronter en 8, pour un duel à 255 kilos. Chaud devant !

Imaginez un peu l'onde de choc que pourrait représenter leur affrontement : dans un coin vous aurez un briviste de 1m94 pour 136kg, quand de l'autre, est dans les cordes un catalan de 1m95 pour 118kg. Est-ce la revanche entre Francis Ngannou et Ciryl Gane ? Sur le papier, les gabarits sont relativement similaires mais de ce que l'on en sait, les 2 meilleurs poids lourds UFC n'ont pas prévu d'aller se balader du côté d'Aimé-Giral, ce samedi. Là, vous devriez plutôt voir les Pyrénées trembler lorsque So'otala Fa'aso'o rentrera en collision avec Genesis Mamea Lamelu. Car ce week-end, lors de l'affiche au sommet pour le maintien, ce sont sur eux que leurs équipes respectives vont s'appuyer pour trouver de l'avancée. Et dans une forteresse perpignanaise pleine comme un oeuf, ça devrait gronder ! 

Pro D2. Jérôme Thion : ''La clé ? Cadenasser les joueurs phares comme Mamea Lemalu ou Saili''Pro D2. Jérôme Thion : ''La clé ? Cadenasser les joueurs phares comme Mamea Lemalu ou Saili''

Il faut dire que les deux garçons, au-delà d'être des forces de la nature, sont probablement les numéros 8 les plus perforateurs de notre championnat. Avec son gabarit quasiment unique à son poste, Fa'aso'o n'a par exemple pas d'égal pour mettre son équipe dans l'avancée et s'avère menaçant près des lignes. Utilisé en permanence comme fer de lance plein champ, le natif d'Auckland est également souvent le point d'ancrage des mauls brivistes. Le CAB se servant magnifiquement bien de sa puissance après avoir consommé les "gros" adverses. Demandez plutôt aux Castrais. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'en 13 matchs cette saison, "Sooty" a déjà été 6 fois derrière la ligne, meilleur total corrézien.

En face, Mamea Lemalu a de quoi répondre niveau puissance. Comme son vis-à-vis, l'Usapiste est né en Nouvelle-Zélande (à Wellington), possède la nationalité samoane et adore harceler le premier rideau adverse. Peut-être même plus encore que Fa'aoso'o, qui s'il bénéficie d'une grosse quinzaine de kilos pour faire exploser les défenseurs, a certainement moins d'activité pendant 80 minutes. Il faut dire que le Catalan a pour habitude de multiplier les charges, que ce soit au près ou depuis le fond du terrain, toujours avec la même énergie. Une constante depuis son arrivée à Perpignan en 2016, qui a fait de lui le fer de lance officiel de l'USAP.

Cette saison encore, le 3ème ligne de 33 ans fait d'ailleurs partie des joueurs les plus utilisés dans le 66. Il fêtera samedi sa 21ᵉ apparition, pour 17 titularisations et 4 essais marqués. Alors, après avoir brossé le portrait des deux garçons, comment vous dire autrement que leur affrontement devrait être de ce qu'il y a de plus piquant ? En français, il nous semble en tout cas avoir tout dit. En rappelant tout de même que si le taureau catalan venait à rencontrer frontalement le char d'assaut coujou à Aimé-Giral, on conseillera vivement à tout autre opposant de ne pas s'interposer. Il en va de votre sécurité... 

TOP 14. TRANSFERT. Brive s’offre le tank Abraham Papali’i pour remplacer sa montagne So’otala Fa’aos'oTOP 14. TRANSFERT. Brive s’offre le tank Abraham Papali’i pour remplacer sa montagne So’otala Fa’aos'o

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Transferts