Pro D2. Jérôme Thion : ''La clé ? Cadenasser les joueurs phares comme Mamea Lemalu ou Saili''
Quand un ancien des deux clubs aux 54 sélections en EDF parle, on l'écoute.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
En exclusivité, l'ancien 2ème ligne passé par l'USAP et le BO Jérôme Thion (54 sélections) nous a livré les clefs de la finale de ProD2, selon lui...

Jérôme, toi qui a joué de nombreux Perpignan - Biarritz puis Biarritz - Perpignan, quels sont les souvenirs qui te reviennent en premier quand on te parle de cette affiche ? 

La demie de finale 2006, à la Mosson ! On gagne 12 à 9 il me semble alors que "le Yach" est blessé. Malgré tout, Ju' Dupuy, qui était encore jeune et fringuant à cette époque-là, met tous les points au pied. Il avait assuré comme s'il avait 10 ans de métier ce jour-là alors qu'il n'avait que 22 ans. Ça nous permet de nous qualifier en finale, qu’on gagne ensuite en faisant un gros match contre Toulouse.

Est-ce que ces matchs étaient particuliers ?

J’ai réellement débuté à Perpi' sous les ordres d’Olivier Seïsset, c’était une belle époque… Puis je pars au BO en 2003, mais l’USAP faisait donc partie de mes clubs de coeur… J’avoue qu’après, rejouer contre les Bernard Goutta ou Michel Konieck qui m’avaient épaulé à mes débuts, c’était particulier.

Et sur le plan collectif ?

Non, n’en trouvons pas là où n’y en avait pas : il n’y avait pas de rivalité particulière entre Biarritz et Perpignan. En revanche, les 2 équipes faisaient partie des « top teams » comme le Stade Français ou Toulouse à l’époque, et cela donnait donc lieu à des matchs très engagés à chaque fois, avec des tribunes pleines…

Est-ce que sera potentiellement la finale de Pro D2 la plus relevée de l’histoire, au moins sur le papier ?

L’affiche fait rêver puisque ce sont 2 équipes au parcours différent, mais deux anciens champions de France de Top 14 quand même, avec beaucoup de garçons encore présents qui ont connu le plus haut niveau. Il y a des internationaux à tout va, chose qu’on n’avait pas forcément l'habitude de voir autant en Pro D2 par le passé. À l’USAP vous avez les Chouly, Lam, De la Fuente et consorts, alors qu’au BO, Saili est un All Black, Steffon Armitage est 3 fois champion d’Europe… Ça pose un cadre, et ça peut laisser espérer une finale de très haut niveau, en effet, même si des équipes comme la Section Paloise lors de leur montée (en 2015, NDLR) étaient solides également.

Toi, l’ancien catalan et biarrot, qui supporteras-tu ? 

Je commente la finale en clair sur C8, donc je vais ne vais pas annoncer pour qui je suis (rires) ! L’essentiel de ma carrière s’est fait à Biarritz (il y a passé 10 ans) donc mon coeur pencherait peut-être légèrement pour le BO, même si honnêtement, je n’y pense pas. Pour le coup, j’aimerais que tout le monde soit content et peu importe laquelle, retrouver une de ces 2 équipes en Top 14 serait déjà super…

Outre les sentiments, qui vois-tu l’emporter sur cette finale ?

C’est une question sans vraie réponse, car ce sont vraiment deux très belles équipes avec de grosses qualités. Ce sont deux formations différentes sur le plan du jeu, qui ont connu une saison relativement différente même si elles ont toujours été bien classées. Perpi’ aime déplacer le ballon et s’appuie sur une grosse conquête : ils ont gommé les erreurs entrevues au fil de la saison et arrivent vraiment très solides pour ces phases finales. Et puis ils ont un très gros buteur en la personne de Melvyn Jaminet… Quant à Biarritz, c’est une formation très forte dans le jeu au sol, capable de ralentir le jeu de manière très forte grâce à Armitage ou Peyresblanques… Ils empêchent l’adversaire de jouer et si vous leur laissez des ballons de récupération, ils peuvent être très dangereux. Et puis c’est une équipe qui fait preuve d’un énorme caractère cette saison, on l’a notamment vu la semaine dernière lors de leur victoire à la 80ᵉ chez les Vannetais.

Difficile de se prononcer, donc, mais de ce que l’on comprend, le pied de Jaminet pourrait faire la différence ?

Il n’y a pas que ça, car dans une finale, tout compte. Mais il est vrai que Jaminet pourrait faire la différence au pied, tant il est précis et puissant. En face, Biarritz a eu un peu plus de mal cette saison avec leurs buteurs Perraud, Bosch et Hart, qui n’ont pas vraiment été en réussite. Mais comme je le dis, il y a tout le reste : le BO s’appuie sur une grosse conquête également et sur de grosses individualités… Je pense qu’il faudra être performant et surtout absolument savoir cadenasser les joueurs clefs de chaque équipe, comme Mamea Lemalu qui traverse le terrain d’un côté ou l’excellent Francis Saili de l’autre.

Si le BO venait à s’incliner et jouait sa place en Top 14 en match de barrage face à Bayonne, tu signerais ?

Ahhh… Ce serait l’affiche idéale pour les supporters, car on retrouverait un derby, sur un match couperet qui plus est. Mais je serais déçu pour Bayonne qui ne mérite pas ça au vu de sa saison en Top 14.

Et si l’une des deux équipes restait en ProD2, ce ne serait que partie remise selon toi, vu le recrutement annoncé notamment ?

Quand tu vois les compos’, clairement oui ! Ils continueront à construire et ils feront sans aucun doute partie du Top 6 l’an prochain s’ils restent en deuxième division. Ce sont 2 clubs avec des présidents ambitieux, qui veulent replacer leur équipe au coeur du rugby français et atteindre le Top 14 le plus rapidement possible, donc je ne me fais pas de soucis pour eux si une équipe ne parvenait pas à monter.

Enfin, toi l’ancien 2ᵉ ligne aux 54 sélections, un mot sur Alban Roussel, le prometteur 2ᵉ latte de l’USAP ?

Alban, c’est un jeune joueur qui a l’opportunité de s’exporter en Top 14, et c’est parfait pour lui. C’est un garçon rugueux, aérien, qui porte ballon : il coche toutes les cases pour être le bon seconde ligne de demain et je n’ai pas de doute sur le fait qu’il saura s’imposer à l’UBB dès la saison prochaine.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quand on voit le niveau de stratège des ex de Biarritz , on comprend mieux pourquoi cette équipe, avec l’effectif royal dont elle disposait, n’a finalement pas gagné grand chose . . .

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
Vidéos