Ecrit par vous !
Top 14. Castres. Retraite prématurée, mais nouveau projet pour Marc-Antoine Rallier
Marc-Antoine Rallier arrête le rugby mais va rester à Castres.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le talonneur du Castres Olympique Marc-Antoine prend sa retraite un an avant la fin de son contrat. Il intégrera le staff tarnais la saison prochaine.

Onze. Tel est le nombre de saisons que “Marco” Rallier a passé en tant que joueur professionnel dans son club de cœur : le Castres Olympique. Une fidélité presque sans reproche puisqu’en 2010-2011 avait effectué une saison en Pro D2 à l’US Colomiers. Natif de Nantes, mais formé dans le Tarn, le joueur de 32 ans a décidé de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison. C’est son club qui l’a annoncé au travers d’un communiqué ce lundi 31 mai. Cependant l’aventure entre le joueur de première ligne est le ballon ovale n’est pas terminée pour autant. En effet, le joueur rejoindra le staff du CO à compter de la saison prochaine. Il aura en charge “l’organisation de la vie de l’équipe d’un point de vue extra sportif”. Cette mission sera effectuée sous la tutelle de l’actuel coach des champions de France 2018, Pierre-Henry Broncan. Il exprime son intérêt à rester cette équipe si importante pour lui : “C’était important pour moi de rester proche du club, ce club qui représente beaucoup et qui m’a accueilli à seulement 14 ans, en 2003”.

Guerrier infatigable de l’effectif du CO ainsi que joueur de l’ombre, Marc-Antoine Rallier a occupé un rôle d’éternel second couteau au sein de l’écurie tarnaise. Remplaçant successif de Mathieu Bonello, Brice Mach puis Jody Jenneker il aura été un atout primordial de la rotation. Cette situation ne semblait pas déplaire au joueur, ce dernier ayant même participé à l’intégralité des 27 rencontres de Top 14 de son équipe en 2015-2016. Il s’est exprimé dans le communiqué diffusé par le Castres Olympique. Il y dit : “Je suis très content de cette belle opportunité, mais je veux à présent rester concentré sur cette importante fin de saison, j’ai à cœur de bien finir ma carrière de joueur”. Une épopée qui pourrait se terminer de la meilleure des manières. Pour cela, Castres doit dans un premier temps s’imposer face à Toulon dans le cadre de la dernière journée de Top 14 afin d’espérer participer aux phases finales. Une carrière bien remplie, cette dernière étant auréolée de 2 titres de champion de France (2013 et 2018). Une belle histoire qui rappelle que le rugby est un sport d’équipe qui ne se joue pas qu’à 15 contre 15, mais voit s’affronter en réalité 23 opposants de chaque côté, voire plus...

Erwan Harzic
Erwan Harzic
Cet article est rédigé par Erwan Harzic, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News