TOP 14. Boudjellal sort la sulfateuse et dézingue Toulon après sa défaite face à Perpignan !
TOP 14. Mourad Boudjellal n'y est pas allé de main morte concernant la prestation de Toulon face à Perpignan le week-end dernier.
Lors de sa chronique "Mourad de Toulon", Boudjellal est revenu sur la défaite du RCT face à Perpignan en Top 14. Une intervention musclée, comme à son habitude.

On le sait tous, l'ancien président du RCT Mourad Boudjellal n'a pas sa langue dans sa poche. Personnage très clivant, il est adoré autant qu'il est détesté. Et cela n'est pas près de changer, surtout après sa dernière chronique "Mourad de Toulon" diffusée sur Rugbyrama dernièrement. En effet, l'actuel président du Hyères FC s'est penché sur le match opposant Perpignan à Toulon, de manière assez musclée. Boudjellal nous a d'ailleurs offert quelques passages marquants dont lui seul a le secret, durant lesquels il n'hésite à pas dire tout ce qu'il pense de la prestation de son ancien club ce week-end. Et quand Mourad sort la sulfateuse, ça dézingue sec ! Tout d'abord, ce dernier annonce que cette rencontre n'était pas un match de Top 14, mais bien de Pro D2, tant le niveau de jeu était faible selon lui : "Je ne pensais pas qu'on allait avoir un match de Pro D2 (...) On s'est fait chier pendant ce match quand même. J'ai presque l'impression que l'on manque de respect à la Pro D2 quand on parle de Pro D2 pour ce Perpignan-Toulon".

Mais Boudjellal ne s'arrête pas là, en se prenant ensuite directement aux joueurs du RCT, à qui il reproche de ne pas assez mouiller le maillot : "C'est bien beau d'enlever ses chaussures avant d'entrer dans son centre d'entraînement qui est magnifique c'est super ! Mais il faut peut-être aussi éviter d'enlever ses cou***** avant d'entrer sur le terrain, et aussi sa cervelle". Des mots forts de la part de Mourad Boudjellal, qui cherche certainement à piquer au vif ses anciens protégés, avant le match contre Castres la semaine prochaine. Une rencontre que les Toulonnais devront impérativement gagner selon ce dernier, s'ils ne veulent pas "ridiculiser le passé ou la légende"

Pour finir, le prédécesseur de Bernard Lemaître délivre une dernière balle perdue à l'entraîneur Toulonnais Patrice Collazo : "Le coach Collazo a dit qu'il avait changé. C'est super, tu as changé. Mais moi, je voudrais que ce soient les résultats qui changent. Ce serait mieux sincèrement". On vous avait prévenus, Boudjellal n'était pas là pour rigoler...

Une charge qui en remet une couche sur la situation déjà délicate du RCT, qui devra relever la tête dès le week-end prochain, face à une équipe de Castres très difficile à manœuvrer.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • resp
    11149 points
  • il y a 2 ans

Toujours dans le jugement et sans filtre

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News