Ecrit par vous !
SUPER RUGBY. Nouvelles règles validées, d'autres à l'abandon : on fait le point !
SUPER RUGBY. Nouvelles règles validées, d'autres à l'abandon : on fait le point !

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
Alors que les Super Rugby nationaux mettait en place de nouvelles règles cette saison, plusieurs ne seront pas conservées pour sa version “Trans-Tasman”.

Depuis quelques mois, World Rugby profite des nouvelles compétitions qui fleurissent un peu partout pour faire des expérimentations. Dans ce contexte, le monde du rugby porte un œil attentif sur le Super Rugby Aotearoa et son équivalent australien. D’une part, pour la qualité de son jeu. D’une autre, pour ses innovations en termes de règles. En effet, plusieurs nouvelles législations ont été appliquées dans les deux championnats, sans être forcément identiques. Petit tour des innovations déjà en repos forcées et de celles qui resteront pour la nouvelle compétition : le Super Rugby Trans-Tasman, opposant australien et néo-zélandais.

Carton rouge et goal-line drop out : ça reste !

Deux règles innovantes seront toujours effectives pour cette première édition de la confrontation entre les deux grandes nations du Pacifique ! Mike Anthony, responsable de la performance de haut-niveau de New-Zealand Rugby, a déclaré que la NZR “a testé une série d'innovations cette saison dans le Super Rugby Aotearoa et est en train de réviser ces expérimentations en vue de faire quelques modifications pour les futures compétitions." Les deux règles sont le remplacement d’un joueur ayant reçu un carton rouge, par un joueur différent, après 20 minutes et le “goal-line drop out“.

Captain Challenge : World Rugby innove en Europe !Captain Challenge : World Rugby innove en Europe !

Ces dernières seront donc appliquées lors de la future compétition car appliquées de manière similaire par les deux fédérations, en plus d’avoir apporté des “bénéfices au jeu” selon ces dernières. La première parle d'elle-même, il s’agit de remplacer un joueur ayant été définitivement exclu au bout de 20 minutes. Après que ce temps soit écoulé, un autre joueur que celui ayant reçu le carton rouge peut rentrer pour compenser numériquement l’exclusion. Selon Mike Anthony et des études réalisées pendant le Super Rugby Aotearoa, cette règle permettrait “de préserver l’intégrité des joueurs mais aussi la qualité des matchs pour les supporters”.

La seconde règle préservée est celle du “Goal-Line drop out“. Elle consiste à diminuer les situations de pick & go à proximité de la ligne en proposant aux défenseurs de se dégager selon plusieurs scénarios où l’attaque ne parviendrait pas à marquer. Le dégagement doit faire au minimum 5 mètres et ne peut être contré. Les fédérations estiment que la règle a “atteint son objectif, qui a pour but d’accélérer le jeu et d’éviter l’accumulation de mêlées à 5 mètres”.

Captain Challenge et Golden Point : ça saute !

Au final, on se rend compte que les règles les plus polémiques n’ont pas été conservées ! Celles du Captain Challenge et du Golden Point n’étant pas conservées. Hasard ou coïncidence ? Mike Anthony explique que les règles qui étaient conservées l’étaient pour des raisons “de cohérence entre les compétitions nationales”. Ni plus, ni moins. Il déclare qu'il était “important de s'assurer que les règles ne désavantagent personne des deux côtés“. On peut donc imaginer que dans le futur, ces règles pourraient être ajoutées, sans doute avec quelques modifications.

Pour rappel, le Golden Point consiste en un temps additionnel dans le cadre d’un match nul. La première équipe qui marque remporte la partie. Cependant, cette règle ne sera pas totalement abolie. Elle sera effective lors de la finale, en cas d'égalité entre les deux prétendants au titre au terme des 80 minutes habituelles. Du côté du Captain Challenge, son utilisation a fait couler beaucoup d’encres. En effet, utilisée à 3 reprises lors de la finale de Super Rugby Aotearoa, certaines personnes sur les réseaux sociaux lui reprochent d’altérer la fluidité de la partie. En attendant, cette dernière a permis au Crusaders d’obtenir une pénalité et aux Chiefs d’obtenir un carton jaune à l’encontre de Sevu Reece, ailier des Crusaders, pour un plaquage haut très controversé.

VIDEO. Super Rugby Aotearoa. McKenzie s'envole mais les Crusaders s'offrent un 5e titre de rang !VIDEO. Super Rugby Aotearoa. McKenzie s'envole mais les Crusaders s'offrent un 5e titre de rang !

Pour les innovations du Super Rugby Australien, la loi des 22/50 et 50/22 qui récompensent les coups de pied tactiques ne sera pas reprise dans le Super Rugby Trans-Tasman. En clair, cette innovation fait que l'équipe bottant indirectement en touche depuis son camp dans les 22 mètres opposés, ou inversement, aura désormais le lancer en sa faveur. On ne retrouvera pas non plus la règle précisant que toute infraction sur un engagement entraîne un coup franc au niveau de la ligne médiane pour l'équipe adverse.

Australie. Comme un symbole, James O'Connor offre le titre aux Reds à la 84e [VIDEO]Australie. Comme un symbole, James O'Connor offre le titre aux Reds à la 84e [VIDEO]

Erwan Harzic
Erwan Harzic
Cet article est rédigé par Erwan Harzic, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mic4619
    3166 points
  • il y a 1 mois

L'exclusion du joueur et son non remplacement après carton rouge devrait rester définitive, si le joueur victime adverse ayant subit une blessure ne lui permettant de revenir sur le terrain, l' exclusion doit être définitive et sans remplacement .
Sinon on dézingue le meilleur joueur adverse et on rejoue à 15 au bout de 20mn !!!! cette règle des 20mn est complètement perverse, il faut l'aménagé mais pas comme ils l'ont décidé....

Je note que beaucoup de ces projets de règles sont pensés pour le rugby professionnel uniquement et je dois avouer que ça me dérange un peu.

Le carton rouge temporaire n'est pas une mauvaise idée pour garder une certaine équité dans le jeu si le geste davantage maladroit que méchant. D'ailleurs on voit de plus en plus rarement de vraies brutalités au haut niveau. Par contre en amateur je vois déjà une tactique pour se débarrasser du 10 adverse sans trop faire face aux conséquences.
Mais bon à la limite c'est peut-être moi qui ai l'esprit tordu.

En revanche la règle des 50/22 me fait vraiment peur. Au niveau professionnel les équipes devront alléger leur premier rideau pour renforcer le 2e et empêcher le ballon de sortir, je peux concevoir pourquoi ça pourrait marcher. Seulement en XIII ça fonctionne car il n'y a pas de maul.
Au niveau amateur, un bon botteur trouvera la touche les 3/4 du temps et on aura droit à 80 minutes de combos coups de pied / touche / maul.

Mon problème est que World Rugby transforme notre sport, pas pour en faire un sport pour tous les joueurs, mais bien pour tous les consommateurs...

  • oc
    7306 points
  • il y a 1 mois

Ya une phrase a proscrire aujourd'hui chez les gars un peu "in" ,
qu'ils martèleront demain : "C'ETAIT MIEUX AVANT "

le carton rouge c'est une blague, en France ça sera contourné très facilement, il suffira de recruter un mauvais joueur pour blesser le meilleur joueur adverse en début de match puis jouer à partir de la 25eme avec son meilleur joueur

goal-line drop out: faudra m'expliquer le principe car là je suis perdu

golden point: ridicule en championnat, pas terrible en coupe car ça rappelle le but en or au foot qui a pas tenu longtemps

captain challenge à garder mais à encadrer de façon claire et précise pour tout le monde

Je propose aussi un remplacement temporaire de 10 minutes d'un joueur ayant reçu un carton jaune...

@Amis à Laporte

Oui, mais pendant 20 minutes....😜

@Amis à Laporte

Quel est l'intérêt du carton jaune ou rouge alors..??
Dans ce cas là, même pour un rouge , je suis entraineur, je dis à un de mes joueur :"casse le 10 d'en face, il est trop fort"
Le 10 sort sur blessure et l'équipe ayant eu un carton rouge remplacé au bout de 20mn gagne...elle est où la sanction du carton.?

@pascalbulroland

C'est un des arguments que j'avais sorti et on m'avait répondu que le carton rouge en début de match n'était pas équitable et que ça gâchait un match 😀

  • frakc
    2686 points
  • il y a 1 mois
@pascalbulroland

Exactement. On pourrait même imaginer des clubs prendrent quelques "intérimaires" du rugby spécialiste en MMA pour des matchs clefs dans le but de défoncer le demi d'ouverture ou le demi de mélée d'en face sur la première action , ils sortent, prennent 3 ans de suspension mais ils s'en foutent, et au bout de 20 minutes ils sont remplacés par le "vrai joueur". Un coup de poing ou de coude dans la mâchoire bien placé et tu envois un joueur à l'hosto et il en a pour plusieurs mois. "Préserver la santé des joueurs" qui disent...

@pascalbulroland

Euh, j'ai publié ce post pour "dénoncer" la règle du remplacement d'un joueur ayant reçu un carton rouge. C'est une démonstration par l'absurde, il faut donc prendre ceci au deuxième degré.
Le Rugbynistère est site décalé sur le rugby. 😉

@Amis à Laporte

Sauf que certains ici trouvent cette règle bonne...du moins pour le carton rouge

@pascalbulroland

Ça, ça les regarde...

Le chef de projet "nouvelles regles" chez World Rugby serait pas un gallois par hasard? Du nom de Perceval?

Ce n'est que mon avis mais la règle qui stipule de remplacer un carton rouge au bout de 20mn ( avec un autre joueur que celui ayant pris un rouge) et une connerie qui va à l'encontre de la sanction
Quant au Captain challenge, si c'est les réseaux sociaux qui décident si c'est bon pour le jeu...autant demander directement quelles règles sont à changer aux RS si au final on écoute ses doléances

@pascalbulroland

Salut Pascal. J'étais au départ d'accord avec toi, puis aprés avoir tourné le bouzin dans ma p'tite tête de piaf, je me dis qu'après tout l'équipe n'a pas a pâtir de la faute d'un seul joueur, au final le fautif est définitivement exclu et aura de toute façon purgé sa peine...

@Bib And Dôme

Le carton rouge est une sanction...si tes joueurs ne savent pas se tenir, ils punissent l'équipe,et c'est ça tout le sens de la sanction...
Remplacer un joueur qui a été sanctionné minimise le pouvoir de la sanction, même si ce n'est que 20mn après et même si le joueur sanctionné ne reviendra pas sur le terrain...
Et puis, quelle sanction va donner la commission de discipline au joueur expulsé..??
Déjà que l'on râle sur les décisions de ces commissions , ça va être marrant les forums avec cette règle...

@Bib And Dôme

J'aimerais bien comprendre ce concept qui revient de plus en plus selon lequel une équipe ne devrait pas pâtir des actions de ses joueurs. Autant j'arrive à comprendre le concept de "on trouve le carton rouge trop sévère" même si je ne le partage pas, mais l'argument "c'est pas nous c'est le joueur" je rame sévère.

Pour moi c'est le principe même du sport collectif, l'équipe bénéficie et subit à la fois les actions de ses individualités. Si un joueur marque un essai en soliste, c'est bien l'équipe qui prend les 5 points quand bien même c'est l'action d'un seul joueur. Si un joueur fait une faute, c'est bien l'équipe entière qui encaisse 3 points quand bien même c'est la faute d'un seul joueur. Si un seul joueur rate son plaquage, c'est bien l'équipe entière qui encaisse un essai quand bien même les autres ont tout bien fait sur l'action.
Si l'on décide que l'équipe ne doit pas subir ce qui est du ressort d'un joueur, on s'arrête où dans l'application de ce concept?

Que l'on trouve que le rouge est devenu trop "courant" et qu'on devrait le limiter aux fautes les plus graves, ok. D'où les propositions de carton orange qui tournent depuis un moment, et les arbitres arriveront à gérer trois cartons (ils gèrent bien 46 joueurs et un règlement tordu par match).
Mais dire que les fautes les plus graves doivent être sanctionnées moins lourdement parce que c'est "injuste" pour les équipes qui ne sont pas responsables des comportements de leurs joueurs, cela me dépasse totalement. Il y a une inversion totale des valeurs, certains vont jusqu'à dire que l'équipe qui fait la faute est la victime et que le carton est le coupable... remettons un peu d'ordre : le coupable c'est celui qui fait la faute, le carton c'est simplement la conséquence de son acte (pour ne pas subir cette conséquence il faut supprimer la faute, pas la sanction), et la victime c'est l'équipe qui a subit la faute.

Mais bon ce qui me rassure un peu c'est que si cette règle passe, il faudra peu de temps pour voir les supporters s'en plaindre quand elle sera appliquée à l'équipe d'en face... "Ouais mais c'est dégueulasse, Machin il a fait un attentat sur notre joueur dès la 5ème minute et au final l'équipe d'en face n'a subit que 20 minutes d'infériorité alors que nous on a subi 75 minutes sans notre joueur clé! Et puis en plus Machin n'est même pas un joueur super important en face, peut-être même que c'était calculé...".

@Team Viscères

Personnellement ce qui me dérange est de voir tous les acteurs du rugby se plaindre de la quantité de cartons rouges attribués pour des gestes dangereux alors que ce sont eux qui l'ont demandé...

Invité du Rugby Pod d'Andy Goode et Jim Hamilton il y a quelques semaines après un weekend qui avait vu 4 rouges en Premiership, Wayne Barnes a révélé que ce sont les joueurs qui ont demandé à ce que les sanctions pour jeu dangereux soient plus élevées afin de protéger davantage leur santé physique et c'est ainsi que le règlement a été modifié.

Et voilà que ces mêmes joueurs se plaignent maintenant... Peut-être ne s'étaient-ils pas rendus compte que les gestes dangereux, ce ne sont pas que "les autres" qui en font

@Team Viscères

C'est un point de vue interessant, mais a mon avis, sur certains points, tu extrapoles...

@Bib And Dôme

Bon du coup toi aussi tu ne veux pas développer cette histoire de "l'équipe ne doit pas être pénalisée par les actions d'un joueur"?

@Team Viscères

Pourquoi développer quelque chose que l'on a pas encore expérimenté ? Je donne simplement un point de vue. Développer ok, quand on aura fait une saison avec, si toutefois ça arrive jusqu'à chez nous, ( et j'ai assez peu de doutes que ce soit le cas si c'est expérimenté et concluant dans l' Emisphére Sud, il sont souvent précurseurs en ce domaine ). Tout le reste c'est de l'extrapolation et faut parfois savoir évoluer d'autant que cela peut peut-être aussi, mieux protéger l'intégrité physique des joueurs de ne pas jouer tout le reste d'un match a 14 ( en tout cas le moins possible ).

@Bib And Dôme

Hello,
Je suis totalement de l'avis de Team Viscères sur le sujet et j'aurai pu écrire mot pour mot son argumentaire.
La seule chose qui me semble recevable, c'est sur l'intégrité physique des joueurs. Mais il faudrait étayer ça par des études précises (peut-être existent-elles d'ailleurs ?). Est-ce que le fait de jouer à 14 entraine une augmentation notable des blessures ?
Mais dans ce cas là, une équipe qui prend 3 cartons jaune, disons à 10mn d'intervalle chacun : ça fait 30mn d’infériorité numérique. Quid de la protection de l'intégrité physique des joueurs alors ?

@Louis Risque Sa Mitre

Et il suffit de lire l'article : " Selon Mike Anthony et des études réalisées pendant le Super Rugby Aotearoa, cette règle permettrait “de préserver l’intégrité des joueurs"...😉

@Louis Risque Sa Mitre

Là, faudra voir avec l'Emisphére Sud...

@Bib And Dôme

Je sais pas, après tout je suis peut-être bizarre. Mais pour moi si tu utilises un argument pour appuyer une idée c'est que tu as réfléchi à cet argument et que tu peux le développer, non?

La question à laquelle je cherche une réponse n'est pas "est-ce que ce nouveau carton rouge est une bonne mesure", on peut même totalement oublier cette histoire de réforme du carton rouge. Le point qui m'interpelle et sur lequel j'aimerais qu'on m'éclaire c'est cet argument "une équipe ne devrait pas pâtir des actes de ses joueurs" : pourquoi, comment, dans quelles limites?
Perso je n'arrive pas à comprendre la logique derrière ce concept, et pour l'instant aucun de ceux qui l'utilisent n'ont voulu m'expliquer le raisonnement qui les amène à prendre cette position. Comme si c'était un concept totalement évident dont l'énoncé se suffisait à lui même, comme "le feu ça brûle".

@pascalbulroland

Je demande à voir. Le carton rouge est de plus en plus utilisé sur des actions potentiellement dangereuses, ce qui est très bien pour discipliner les joueurs, mais en revanche cela pèse beaucoup sur les matchs. Dans le règlement qui est ici proposé, on maintient la sanction pour le joueur qui est également susceptible de passer en commission de discipline, et il y a quand même sanction pour l'équipe, mais elle est atténuée.
J'aurais aimé voir une gradation de la peine : jaune, orange, rouge, mais cela serait de nature à compliquer la tâche d'évaluation au niveau de l'arbitrage m'a-t-on dit.

@Yoooooooy

Je suis comme vous, rajoutons une couleur à un carton mais les arbitres vont devoir disséquer la faute pour trouver le bon carton et on va perdre un temps fou avec de la vidéo...

@pascalbulroland

Pas forcément, avoir une sanction intermédiaire peut aussi permettre d'éviter d'hésiter 5 minutes entre mettre un jaune trop léger ou un rouge trop lourd. Et pour les cas "limite", au lieu de perdre 5 minutes à hésiter entre jaune et rouge on risque de perdre 5 minutes à hésiter entre jaune et orange ou entre orange et rouge.

@Yoooooooy

Les arbitres gèrent un règlement particulièrement tordu par dessus lequel existe une couche de directives, les contestations et réclamations des joueurs bancs et entraineurs, l'utilisation de plus en plus intrusive de la vidéo, mais on va nous faire croire qu'un carton en plus c'est pas possible pour eux de le gérer...
On a eu le carton blanc à une époque, les arbitres avaient 3 cartons dans la poche et ils ont survécu. Cela ressemble surtout à un argument pour ne pas parler du fond, ce qui est bien dommage. Parce qu'en plus la gradation des peines est le coeur des récriminations des supporters sur toutes les actions qui ont lieu dans la zone floue entre la non intentionnalité et la dangerosité, même s'ils n'en ont pas toujours conscience. Chaque commentaire sur "le jaune c'est trop léger pour cette faute" ou "le rouge est scandaleux sur cette action" est un constat d'une absence de sanction proportionnée pour une toute une catégorie de faits de jeu.

@Team Viscères

Je suis tout à fait d'accord

Dommage, le captain challenge était la modification que je trouvais la plus intéressante et qui ne dénaturais pas le jeu, au contraire de la goal line drop out.

@Timmaman

J'étais ambivalent. On perd déjà tellement de temps avec la TMO, si c'est pour rajouter 2 arbitres sur le terrain...

@Yoooooooy

Non, parce qu'ils n'ont le droit de contester qu'une fois dans par match

@Timmaman

je ne parlerai pas du super rugby que je ne suis pas, mais dans les faits, dans l'hemisphère nord il est tacitement appliqué, que ce soit durant le tournoi, la coupe d'europe et le top 14. Il suffit d'écouter les arbitres qui n'arretent pas le jeu mais disent au capitaine qui réclame une faute, répondre "c'est en train d'être visionner".
Le jeu continue jusqu'à que le tmo intervienne pour dire qu'effectivement il doit y avoir une sanction, ou il n'y revient pas.
Exemple typique : Wayne Barnes intervient et empêche l'essai français car Williemse a deblayé au cou. Pearce et Barnes voit même une fourchette, carton rouge.
Alu wyn Jones l'a peut-être même réclamé durant l'action sans que ça interrompe le jeu.

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Sponsorisé News
Vidéos
News
News
Vidéos