RUGBY. VIDEO. Personne n'en parle mais la défense héroïque de Bastareaud en 2013 mérite d'être saluée
Mathieu Bastareaud avait été l'un des meilleurs joueurs de cette campagne européenne en 2013 ! Crédit photo : screenshot (France Tv)
Il y a désormais 10 ans jour pour jour, Toulon arrachait le premier titre européen d'une longue série, en 2013 ! La véritable Dream Team de Boudjallal n'a pas laissé grand monde indifférent !

Mathieu Bastareaud, héros d'une finale tendue !

Durant la finale du 18 mai 2013, l'équipe de Toulon comptait des joueurs plus talentueux les uns que les autres aux quatre coins du terrain ! Si Wilkinson, Armitage, Fernández Lobbe ou encore Matt Giteau ont illuminé la rencontre de leur classe, Mathieu Bastareaud a lui été au four et au moulin pendant 80 minutes ! En effet, l'actuel numéro 8 du LOU était dans la forme de sa vie à cette époque-là, et formait une des meilleures paires de centres du monde avec Giteau. Grâce à cette alliance, Laporte avait trouvé de la technique, combinée avec une dimension physique hors du commun ! Opposés à Fofana et Rougerie, les Toulonnais n'ont pas cédé une parcelle de la pelouse de l'Aviva Stadium de Dublin ! Impressionnant d'efficacité, Bastareaud avait été élu sans surprise homme du match de la demi-finale de H Cup face aux Saracens, mais également de cette fameuse finale contre Clermont.

Durant la partie, l'ancien Parisien avait effectué 17 plaquages, le record de la soirée, mais avait par ailleurs récolté trois pénalités grâce à des ballons grattés au sol. Ce n'est pas tout, alors qu'il ne restait que deux petites minutes dans le temps réglementaire, et que le RCT n'était mené que d'un point, David Skrela tenta un drop de près de 25 mètres, contré magnifiquement par Mathieu Bastareaud !  C'est simple, la performance qu'avait produit l'ex-international est digne des meilleurs flankers de la planète, avec le numéro 13 dans le dos ! Il sera décisif quelques instants plus tard en bout de ligne alors que l'ASM avait un très bon surnombre à jouer.

2013, début des "galactiques"

Cette année de 2013 avait été le début de l'ère des "Galactiques", une équipe faite de "mercenaires" pour certains observateurs, mais surtout, et essentiellement, des meilleurs joueurs de rugby au monde. Durant ces années-là, bons nombres de stars du rugby ont foulé la pelouse de Mayol ! Pour n'en citer que quelques-uns, Jonny Wilkinson, Carl HaymanChris Masoe ou encore Matt Giteau étaient de la partie en 2013 ! Ensuite, le RCT a réalisé un triplé historique, en remportant les deux éditions suivantes de la H Cup, et avec un effectif accueillant chaque année de plus en plus de monstres ! En 2014, la Rade était la terre d'accueil de joueurs comme Bryan Habana, Drew Mitchell ou encore Ali Williams. Puis, en 2015, toujours pas rassasié, Mourad Boudjellal enrôla d'autres légendes de ce jeu, à savoir Mamuka Gorgodze, James O'Connor, Leigh Halfpenny, Juan Martin Hernandez ou encore Guilhem Guirado. Néanmoins, si Toulon n'a pas gagné de titre majeur depuis 2015, malgré deux finales en Challenge Cup en 2020 et 2022, les stars ont continué d'affluer en masse ! Depuis cette année-là, voici quelques noms bien connus dans le paysage du rugby mondial qui sont passés par le sud de la France : Paul O'Connell, Duane Vermeulen, Ma'a Nonu, Semi Radradra, Chris Ashton, Malakai Fekitoa, Julian Savea ou encore Quade Cooper ! Le public toulonnais n'est donc pas le plus à plaindre en Top 14, et observe chaque année (ou presque) de superbes joueurs !

RUGBY. Un XV de France en mode fast and furious à la Coupe du monde ?RUGBY. Un XV de France en mode fast and furious à la Coupe du monde ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"Personne n'en parle" mais la recherche sur le site du Rugbynistère renvoie 65 articles avec "personne n'en parle". Je ne comprends pas pourquoi personne n'en parle de cette statistique galactique !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts
News