RUGBY. Une série Netflix sur le Tournoi des 6 Nations bientôt lancée ?
Le Tournoi des 6 Nations est le plus gros tournoi du monde du rugby.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Une série sur les coulisses du Tournoi des 6 Nations pourrait être prochainement diffusée sur Netflix. Une bonne idée pour mettre en lumière le rugby ?

RUGBY. Après le film, préparez-vous pour la série sur le Stade Toulousain !RUGBY. Après le film, préparez-vous pour la série sur le Stade Toulousain !Après le Stade Toulousain, le Tournoi des 6 Nations va-t-il aussi avoir droit à série ? C'est en tout cas ce qu'avance le Dailymail cette semaine. En quête de visibilité, l'ovale pour bien ouvrir ses portes au géant du streaming Netflix. "Une série sur les coulisses du Six Nations devrait arriver sur Netflix l'année prochaine alors que des discussions entre les deux parties sont à un stade avancé" , annonce le journal anglais. Après le succès de la série documentaire Formula 1 : Pilotes de leur destin, le rugby pourrait être mis en lumière comme rarement auparavant. "Sportsmail indique que le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, et le pilote George Russell ont participé à des réunions Zoom avec des joueurs de rugby, des entraîneurs et des directeurs généraux pour discuter de la façon dont Netflix a révolutionné l'attrait commercial de leur sport." Développer l'image du rugby et attirer de nouveaux supporters fait partie des objectifs de World Rugby.

Coupe du monde. Le rugby doit-il s'inspirer du Super Bowl et de son célèbre show à la mi-temps ?Coupe du monde. Le rugby doit-il s'inspirer du Super Bowl et de son célèbre show à la mi-temps ?L'organisation du 6 Nations chercherait aussi à se moderniser. Et cette série pourrait être une façon de faire connaître l'ovale à un nouveau public. Une série Netflix dans les coulisses de chacune des six nations en compétition "est considérée comme un must si le rugby veut rester pertinent et rivaliser avec ses rivaux." Sans surprise, le fonds d'investissement CVC, qui a investi dans le Tournoi à hauteur de 14% pour une somme dépassant les 300 millions, pousse en ce sens. Si les retombées économiques motivent les différentes parties, le principal objectif de cette série est de rendre le rugby plus sexy non seulement en Europe mais partout dans le monde. Pour l'heure, Netflix et les Six Nations n'ont pas encore officiellement confirmé leur partenariat, mais devraient le faire au début de l'année prochaine, selon le Dailymail. Netflix et les Six Nations n'ont pas encore officiellement confirmé leur partenariat, mais devraient le faire au début de l'année prochaine. Les Fédérations impliquées auraient déjà apporté leur soutien au tournage qui se déroulera dans leurs camps respectifs. Espérons que les Bleus sauront protéger leur méthode et leurs secrets en vue de la Coupe du monde.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Donc Netflix va faire ce que la FFR fait depuis l'arrivée de Galthié , ce que la BBC faisait très bien avant de perdre beaucoup de droits tv, ou ce que faisait aussi très bien à une époque le service public français...
Au final, si on voudra voir ce genre de reportage, il faudra que les chaines qui diffusent payent Netflix...
Ça va en faire du "pognon de dingue"...

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 1 mois

Hors Sujet 39 Partira ? Partira pas ?



Le séisme du 13 et ses répliques ont agités la semaine et pas que dans le rugby hexagonal

En Nouvelle Zélande et en Australie pour le sponsoring Altrad et à Dublin pour Bernie

En France ce fut la ministre des sports qui dégaina la première en demandant la tenue de nouvelles élections

Bon ce n’est pas n’importe qui Amélie Oudéa-Castéra

C’est une amie de promotion de …Macron

Qui si elle s’est exprimée ainsi et aussi vite ,c’est bien qu’elle exprime aussi la volonté de Macron

Il semblerait que Jupi ne veuille absolument pas ouvrir le CDM en France et être sur les mêmes photos que Bernie dont la culpabilité ne fait aucun doute à leurs yeux

Donc coté politique, la pression va se faire de plus en plus forte et on oublie le temps des gaufres de Jean Castex



Hier c’était au tour de la LNR de se prononcer sur le sujet

Visiblement les débats ont été houleux

En effet René Bouscatel et Didier Lacroix étaient très frileux sur le fait de condamner Bernie à démissionner et aurait souhaité une position plus que neutre vis-à-vis de ce sujet

Mais c’était sans compter sur les présidents de club

Si le sujet fut débattu c’est qu’une vingtaine d’entre eux avaient annoncés qu’ils feraient dissidence sur ce sujet par un communiqué demandant la démission de la gouvernance de Bernie si la ligue prenait une voix neutre

D'autant que ce Comité directeur avait signé une lettre de soutien assez déplacée à Laporte juste avant son procès toujours selon certains présidents

Et bien sûr ces présidents réclamaient la convocation d'un Comité directeur extraordinaire

Dans le but que les quarante membres de l'organe suprême de la Fédération soient obligés de manifester leur position

« Il y a des consciences dans ce comité, même parmi les soutiens de Laporte, assura un président. Ce serait important de connaître leur positionnement. Dans une situation de crise équivalente, le Comité directeur de la Ligue se serait réuni dans les plus brefs délais. Et si l'un de nous était condamné pour des délits pareils, il serait obligé de démissionner de son club sur-le-champ. »

Pas rassurant quand le cas de Mohed viendra sur la table

Alors René Bouscatel et Didier Lacroix durent se ranger à la volonté des présidents et sortirent ce communiqué demandant la tenue de nouvelles élections

Mais pas que

Car ces deux là font aussi parti du comité directeur

Et ils ont assuré aux présidents de club que si l’opposition demandait la tenue d'un Comité directeur extraordinaire, ils ajouteraient leurs 2 voix au 9 de l’opposition, ce qui suffirait à cette convocation

Bon ensuite il faudrait vraiment qu’il y ait beaucoup de conscience ou de retournement de vestes pour que soit voté des élections anticipées

Mais qui sait après tout… ne dit-on pas que les rats quittent le bateau en premier ?



Et d’autres enjeux vont peut-être amener pas mal de monde à la réflexion

Comme le rappelle le patron de Team One, groupe de conseil en stratégie de communication auprès des acteurs du sport

« Aujourd'hui, il y a un tel écart entre ce que l'on vit sportivement, l'affection du grand public pour le XV de France, et ce que les gens pensent de la gouvernance de la Fédération, que ça ne peut pas fonctionner. J'ai entendu Mourad Boudjellal dire que la seule chose qui intéresse les gens, c'est de voir l'équipe de France gagner. Je ne suis pas d'accord. Ce qui les intéresse, c'est d'avoir une équipe de France dont ils sont fiers ET un sport propre. En plus, ces enjeux d'intégrité et d'assainissement de la vie publique sont dans l'air du temps. L'un ne peut pas fonctionner sans l'autre.



La situation est on ne peut plus préjudiciable. La Coupe du monde de football est bientôt terminée, on va basculer rapidement sur celle de rugby. Il y a tout pour que la communication soit exceptionnelle avec une équipe de France qui gagne, le meilleur joueur du monde dans tes rangs , d'autres qui font partie des meilleurs à leur poste… Et tu as cette affaire qui vient complètement cannibaliser toute cette communication positive. Ça ne peut donc pas fonctionner. Et ça ne doit pas devenir un feuilleton. Il faut en sortir très vite sous peine de nuire grandement à la montée en puissance de l'événement en lui-même. Sans oublier également les enjeux termes de licenciés. On sait qu'une Coupe du monde à domicile est propice au recrutement.



La dimension économique et sponsoring de la Fédération était très difficile avant l'obtention de la Coupe du monde. La plupart des partenaires historiques se posaient alors la question de rester. La perspective de cet événement les a alors convaincus de ne pas partir. Ils ont tous renégocié à ce moment-là jusqu'en 2024. Ce qui signifie que les renégociations pour l'après-Coupe du monde 2023 ont débuté. Vu les montants en jeu, ce sont des partenariats majeurs et stratégiques. La dimension sportive les attire évidemment - on a retrouvé une équipe de France performante sportivement et en termes d'image - mais, en parallèle, le sujet Bernard Laporte pèse dans la balance des négociations. Car l'image du rugby est globale.



Comment la FFR va vite sortir de l'impasse ? Ils ont besoin d'être rassurés qu'il n'y aura pas d'impact en termes d'image sur leur partenariat. C'est également compliqué d'espérer aller chercher de nouveaux partenaires dans la situation actuelle… La Fédération était en mauvais état financier et en perte de dynamique côté licenciés. On est revenu dans une situation positive avec cette Coupe du monde qui a permis de sécuriser les sponsors, servi en plus par des résultats sportifs exceptionnels. Il y a un alignement des planètes et là, par sa position irrationnelle de vouloir se battre contre tout le monde, Bernard Laporte le menace. C'est vraiment dommageable. »

Entre son procès et le verdict du 13, Bernie a du passer de sales nuits

Aujourd’hui c’est de sales journées qu’il passe

Voici la conclusion du patron de One Team sur la position d Bernie

« Selon moi, elle est intenable. Je ne vois pas comment un président de fédération peut aller au bras de fer avec son ministère de tutelle et son gouvernement à l'approche d'un événement aussi fort que la Coupe du monde en France. S'il s'accroche, ça revient à prendre en otage tout le rugby français, à le mettre en difficulté. Bernard Laporte a construit son discours en soulignant son amour du rugby. Mais, aujourd'hui, sa position fait plus de mal que de bien à son sport. S'il prend en compte l'intérêt général, il ne peut pas rester.

On n'a plus beaucoup de temps. Il faut sortir de cette situation très rapidement. Chaque jour compte. Le pourrissement actuel ne sert personne. Les plans de com des sponsors sont en place. Ils attendent la fin de la Coupe du monde de foot puis les fêtes pour appuyer sur le bouton et lancer les campagnes. Or ils ne pourront pas assurer pleinement la promotion de cet événement en étant indirectement associés aux affaires. Donc, soit Bernard Laporte se retire très vite et le point de crispation disparaît ; soit il s'accroche et les affaires, en toile de fond, impacteront l'événement jusqu'au bout. »

Alors restera ou restera pas ?

Ce n’est peut-être pas la bonne question au final

Car les notions d’amour et d’intérêt supérieur du rugby me semblent bien loin de lui

Mais plutôt sera-t ’on capable de le faire partir en le forçant à démissionner ?

Mieux qu’une serie Netflix …

@Yonolan

Comment expliques-tu la position initiale de Bouscatel et Lacroix (la neutralité)?

D'autre part, l'obstination de Laporte me rappelle un film: "Paris brûle-t-il?", comme si par pur orgueil et fanatisme -Bernie, c'est juste son prénom, Le Dingue son nom de famille, c'est juste?- il était prêt à couler le navire du rugby français avec lui à la barre...

@lebonbernieCGunther

Jute pour Lacroix et Bouscatel, je flaire une sorte d'entente cordiale autour de l'EDF et des joueurs du ST... Je sais pas quoi... Comme Voire une suite intéressée après coupe du monde par rapport au staff , Servat restant etc ... Mais je ne fais que flairer .... Rien de précis.
Car moi aussi, le soutien du ST à Bernie me parait étonnant. mais ça date pas de maintenant, déjà depuis quelques mois.

  • AKA
    61961 points
  • il y a 1 mois
@Jacques-Tati-en-EDF

@lebonbernieCGunther @Yonolan Les gars j' ai dû manquer un épisode car je ne pipe pas ce que vous reprochez à ces 2 personnes! Bouscatel est président de la LNR et il me semble qu' elle a demandé de nouvelles élections https://www.sudouest.fr/sport/rugby/coupe-du-monde-de-rugby/affaire-laporte-altrad-la-lnr-demande-de-nouvelles-elections-a-la-ffr-apres-la-condamnation-de-laporte-13389089.php#article-comments
Concernant Lacroix à ma connaissance il ne s' est jamais prononcé en faveur de Bernie et s' il s' en tient à la neutralité je pense que c' est le mieux (et pour les PdT des clubs pros) à moins qu' ils aient des envies de devenir calife à la place du calife...

@AKA

Bah, oui tu as raison ... Ils sont neutres je pense, il me semblent vouloir s'en tenir à une attitude raisonnable, se disant que peut-être il fallait essayer de montrer un autre visage que celui de la FFR...

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 1 mois
@AKA

@Jacques-Tati-en-EDF
@lebonbernieCGunther

@ceven
Il semble que Bouscatel et Lacroix ont freiné des quatre fers et qu'ils ne voulaient pas intervenir dans les affaires de la FFR

A tel point qu'une vingtaine de présidents les ont menacé de faire un communication dissidente condamnant Bernie à démissionner

Ils ont fini par se rallier à la majorité

Certains y voient un coté pro Laporte , d'autres une envie de ne pas se mêler des affaires de la FFR

D'autres encore un volonté de ne pas être catégoriques dans leur approche

Car demander la démission de Bernie est une chose

Mais quid de Mohed ? on l'oublie mais c'est une épine dans le pied de la ligue

Voici ce que dit le jugement le concernant

« M. Altrad a rémunéré Bernard Laporte afin d'obtenir ses faveurs en sa qualité de président de la FFR, lui permettant d'attacher son nom de manière privilégiée et exclusive au maillot de l'équipe de France, dans des conditions affectant la concurrence effective entre partenaires existants et potentiels, précise le jugement. En sollicitant M. Laporte pour que la commission d'appel de la FFR diminue les sanctions prononcées contre son club, que la FFR réforme la décision de report de match et qu'elle se prononce en faveur de son projet de rachat du club de Gloucester, il a encore porté atteinte à l'impartialité et l'équité entre les clubs. "

Donc condamné pour corruption active et seul le fait que son casier judiciaire soit vierge au moment ds faits lui fait éviter la prison ferme ( tout comme à Bernie) selon la juge

Alors si la ligue demande à la FFR de balayer devant sa porte, elle devra bien le faire elle aussi pour Mohed

Car ne pas sanctionner un président reconnu de ces faits serait totalement anormal

D'autant que Mohed a de fortes chances de ne pas faire appel et donc de facto reconnaitre le jugement

Alors oui certains autres pensent que Bouscatel et Lacroix voulaient initialement laisser la FFR gérer ses problèmes et la ligue gérer les siens

D'autant qu'ils avaient trouvé avec cette gouvernance un modus vivendi correct

Là une position dure contre Bernie devrait impliquer logiquement une position dure de la Ligue pour l'autre acteur de la corruption : Mohed

  • AKA
    61961 points
  • il y a 1 mois
@Yonolan

J’ aimerai savoir pourquoi Bousca et Lacroix sont restés si neutres, je ne pense pas que c’ est par sympathie pour Bernie mais bon…

@Yonolan

J'ai l'intime conviction que l'instigateur du système c'est avant tout Bernie. Cela semble être également la position du tribunal puisqu'il est plus lourdement condamné que Mohed, c'est du moins la conclusion que j'en tire... Donc, si on accepte cette idée, occupons-nous d'abord de dégager le chef du gang. D'autres suivront et Altrad en effet se trouve dans une position très inconfortable. Le deal qui se dessine, c'est peut-être: "je ne fais pas appel, mais vous me foutez la paix avec le MHR." Néanmoins, il serait en effet contradictoire de reconnaître la corruption et de continuer à la tête du club... Mais viendra aussi très vite sur la table la question du sponsor maillot EDF, comme en Nouvelle Zélande. Car franchement, comment est-ce qu'un tel flocage pourrait perdurer? Et si le contrat est rompu, quelles seront les conséquences financières?
Alors personnellement, je pense qu'une fois débarrassés de la pierre angulaire du système, en l'occurrence Bernie, c'est tout le château de cartes qui va se casser la figure. Y compris Mohed.
Quant aux 20 "dissidents", sur 30 clubs pro, c'est pas rien! Je pense que beaucoup sont lassés des turpitudes des Psdt Laportistes. Les soutiens fermes à Laporte doivent désormais se compter sur les doigts d'une seule main (RCT, MHR, SUA?), car parmi les 10 qui n'ont pas fait dissidence, certains officiellement sont neutres... comme le ST de Lacroix... Cela ne veut pas dire que ces 10 soutiennent encore Le Dingue.

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

J'ai fait un hors sujet reprenant aussi ce que la juge a dit sur Bernie dans l'article sur Le Leinster
Tu pars du principe que Mohed a été condamné plus légèrement
Ce n'est pas mon opinion
Il me semble que tu oublies juste que si Bernie a été condamné plus lourdement c'est qu'il a un facteur aggravant : la délégation de service public
Donc je ne pense pas qu'il y ait différence de traitement mais simplement respect des statuts de chacun et des obligations qu'ils entrainent
Pour l'appel de Mohed je pense qu'il s'en tire bien avec uniquement du sursis et aucune influence sur sa société
L'amende est nettement supportable et je ne sais pas si maintenir en veille pour l'appel plus la plaidoirie de ses stars d'avocats ne lui couterait pas plus cher, sans même parler du résultat de l'appel
Je pense que la LNR ne pourra pas faire l'économie d'une sanction contre Altrad
Et comme toi que ni Bouscatel ni Lacroix sont des pro Laporte
La fronde fut menée entre autre, par Merling
Je n'imagine pas que lui et les autres laissent passer concernant Altrad
Mais c'est une sacré épine pour la Ligue qui aura du mal à montrer de la clémence pour Altrad et de l'intransigeance pour Bernie
A suivre

@AKA

Au regard du poids et des responsabilités des deux hommes, la neutralité, dans l'urgence de la situation actuelle, ce n'est pas ce que j'attendais d'eux, même si finalement ils se sont alignés sur les frondeurs. Yoyo explique très bien leur position frileuse au début du débat dans son hors sujet 39 (dans la 1ere partie de son billet).

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

Plus que Paris Brule t’il je te conseille sur le sujet un film Diplomatie avec Niels Arestrup jouant le général Dietrich von Choltitz et André Dussollier dans le role de l’ambassadeur Raoul Nordling

J’ai eu la chance de voir la pièce avec les mêmes acteurs

Pour en revenir aux deux, certains les cataloguent pro Bernie

D’autres pensent qu’ils ne veulent pas faire de vagues et ne pas se mêler de décisions qui concernent la FFR , voulant éviter tous cassus belli

Par contre les deux se plient à la majorité et voteront dans le sens souhaité par les présidents

Bernie va surement devoir décider ce we de sa position mais ça devient de plus en plus insoutenable pour lui

@Yonolan

Il doit être furieux (comme Glenn Close à la fin des "liaisons"), et ça, je m'en délecte à un point que tu ne peux pas imaginer!!!

Surpris par la position "politique" de Lacroix et Bouscatel. Je les croyais dans l'autre camp... Mais l'essentiel reste qu'il se range à la raison.

Merci pour le tuyau "film", je vais essayer de le trouver. Sinon, je regarderai "Docteur Folamour" ou "le fou de guerre", ça dépendra de mon humeur...

@Yonolan

Merci pour ces précisions, même si je suis toujours étonné de l'utilisation de cabinets de conseils payés un pont d'or pour nous expliquer ce qu'un...journaliste sérieux pourrait faire ou même certains analystes universitaires sans que cela coûte excessivement cher
Mais bon, l'économie du sport s'en sert, ce qu'elle doit en avoir besoin...

@pascalbulroland

C'est une des plaies de notre démocratie, ces cabinets conseil, payés des fortunes pour faire la pluie et le beau temps,
et pour des conseils et des rapports ronflants, que le simple bon sens devrait être capable de pondre.

Des collectivités locales,
jusqu'au plus au sommet de l'état, preuve avec McKinsley il y a peu,
une partie pas négligeable du tout d' argent public,
celui-là même dont on manque tant pour faire fonctionner les services du même nom, fiche le camps dans ces puits sans fond, c'est une de forme de racket institutionnel organisé et obligatoire pas du tout en rapport avec le "service" rendu.

Désolée pour le hors sujet, dans le Hors sujet, mais on ne le dit pas assez, et ça me gonfle...

@Chandelle 72

On est bien d'accord...

@Yonolan

Si il ne démissionne pas (c'est à craindre)...

Si ses soutiens ne le lâchent pas (c'est possible)...

La ministre a t'elle le "pouvoir", les compétences (en terme juridique), de démettre/virer/licencier un président de fédération élu? Peut-être de convoquer de nouvelles élections?

NB: les instances sportives internationales (CIO, FIFA... World Rugby?) n'apprécient pas DU TOUT l'ingérence politique.

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 1 mois
@Fidjien sous prozac

Les fédérations sont indépendantes du pouvoir politique et la ministre n'a aucun pouvoir pour virer Bernie
Ceci dit en tant que Ministère de Tutelle elle peut intervenir si le comité d'Ethique ( comité indépendant ) s'exprime pour de nouvelles élections et que Bernie refuse car là elle serait dans son rôle pour arbitrer un conflit
Elle a aussi un levier direct qui consisterait à enlever à la FFR sa tutelle de l'état. Ce qui couperait le rugby d'une partie de ses revenus juste avant une Coupe du monde organisée en France
Et des tas de leviers indirects comme ceux surement utilisés par Roxana Maracineanu sur Didier Gailhaguet
Qui a d'ailleurs valu à l'Etat d'être condamné en janvier de cette année à ...5000 eur au titre du préjudice moral pour avoir fait « pression » pour obtenir sa démission de la fédération
Si elle est genée financierement , qu'elle lance une cagnotte
Je pense qu'on sera nombreux à participer à cette action de salubrité publique

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News