RUGBY. Coupe du monde U20. Les Bleuets actuels sont-ils plus expérimentés que ceux de 2018 et 2019 ?
Les Bleuets débutent leur Coupe du Monde samedi 24 juin, contre le Japon. Crédit image : Screenshot Youtube FFR
Ce samedi, les Bleuets de Lenni Nouchi affronteront le Japon pour leur premier match de la Coupe du Monde U20. L'occasion de les comparer à leurs aînés.

Samedi, les Bleuets de Lenni Nouchi affronteront le Japon pour leur entrée en lice dans la compétition. Une rencontre primordiale, qui donnera le ton pour la suite de la Coupe du Monde. Deuxièmes du dernier Tournoi des 6 Nations derrière l'Irlande, les U20 français apparaissent parmi les favoris à la victoire finale. Un statut justifié par la qualité des joueurs retenus, mais aussi par leur expérience au plus haut niveau.

En effet, nombreux sont les Bleuets qui ont déjà goûté au Top 14, voire à la Champions Cup. Pour dire, les 30 joueurs qui participeront à la Coupe du Monde du 24 juin au 14 juillet totalisent 9395 minutes en professionnel. Un nombre bien plus important que pour la plupart des autres équipes en lice. D'ailleurs, cette statistique nous a poussés à nous poser la question suivante : les Bleuets de la génération 2023 ont-ils plus joué que leurs prédécesseurs ?

Et comme vous vous en doutez, la réponse est oui. D'ailleurs, cette génération est celle qui a bénéficié du plus de temps de jeu, depuis les U20 de 2008 (9971 minutes, un record). Néanmoins, les Bleuets de 2018 et 2019, qui ont été sacrés champions du monde, avaient eu aussi une certaine expérience du très haut niveau. Notamment, la génération 2019 qui comptabilisait juste un peu moins de temps de jeu au niveau pro que celle de cette année (9272 minutes jouées). Mais cette saison, les Bleuets semblent encore mieux armés pour décrocher le titre...

Coupe du Monde. Rugby. Les matchs de France U20 à quelle heure et sur quelle chaîne ?Coupe du Monde. Rugby. Les matchs de France U20 à quelle heure et sur quelle chaîne ?Gailleton et Bielle-Biarrey, symboles de cette génération dorée

En Afrique du Sud, ce sera le troisième ligne du MHR Lenni Nouchi (11 matchs joués en pro, 556 minutes) qui sera capitaine des Bleuets. Excellent cette saison, ce dernier prendra la succession du centre de Pau Émilien Gailleton, qui, malgré son éligibilité pour participer à cette compétition, n'a pas été retenu par le staff des Bleuets. Et ce, parce que le joueur de 19 ans a été appelé par Fabien Galthié pour débuter la préparation au Mondial 2023, après seulement une saison en Top 14.

Une ascension dingue, qui témoigne du talent de cette jeune génération. D'ailleurs, Gailleton retrouvera chez les Bleus un autre international U20 : Louis Bielle-Biarrey. Titulaires dans leur club respectif, les deux hommes sont d'ailleurs les deux joueurs de moins de 20 ans ayant eu le plus de temps de jeu cette saison (plus de 1600 minutes). À titre de comparaison, en 2019, les Carbonel, Delbouis et Vincent ne comptabilisaient pas plus de 1300 minutes.

RUGBY. Quels sont les principaux pourvoyeurs de France U20 avant la coupe du monde ?RUGBY. Quels sont les principaux pourvoyeurs de France U20 avant la coupe du monde ?Mais voilà, Gailleton et Bielle-Biarrey ne sont pas les seuls jeunes à avoir bénéficié de beaucoup de temps de jeu cette saison. En effet, dans le groupe qui participera à cette Coupe du Monde, 10 ont plus de 300 minutes jouées. Parmi eux, 3 ont même dépassé le stade des 800 minutes (Mathis Ferté, Baptiste Jauneau et Léo Drouet). Ce n'est d'ailleurs pas pour rien si cette génération est celle qui a le plus joué en Top 14 de toute l'histoire (7724 minutes) ! En revanche, dans ce groupe expérimenté, on retrouve néanmoins une certaine disparité. Car si presque la moitié a déjà foulé les pelouses du Top 14, d'autres n'ont pas disputé la moindre minute en professionnel...

Ils sont 10 dans ce cas précis, soit le même nombre que lors de l'année 2016. Sauf que voilà, en 2016, le temps de jeu total des Bleuets n'était que de 5575 minutes. Autrement dit, et malgré le fait que cette génération 2023 soit plus expérimentée de manière générale, de grosses différences subsistent à l'intérieur même du groupe. Néanmoins, pas de quoi s'inquiéter pour nos Bleuets, cette tendance étant très répandue dans cette catégorie. Au contraire, ces chiffres nous prouvent que la formation française ne cesse de s'améliorer. Un travail davantage récompensé par les clubs professionnels, qui hésitent de moins en moins à lancer leurs jeunes talents dans le grand bain. De très bonne augure pour le futur du rugby français, qui s'annonce déjà radieux avec un XV de France loin d'être vieillissant...

Coupe du Monde. Le joyau de Pau Émilien Gailleton peut-il bousculer la hiérarchie au sein du XV de France ?Coupe du Monde. Le joyau de Pau Émilien Gailleton peut-il bousculer la hiérarchie au sein du XV de France ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • resp
    12698 points
  • il y a 1 an

A fond derrière les bleuets !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
News