RUGBY. Top 14. François Trinh-Duc à l'UBB, plus qu'une pré-retraite
François Trinh-Duc est étincelant avec l'UBB.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Alors qu'il prendra sa retraite sportive à l'issue de la saison, François Trinh-Duc séduit à l'UBB, en l'absence de Jalibert. À 35 ans, il vit peut-être l'une des meilleures saisons de sa carrière.

Arrivé à l'intersaison à l'UBB et alors qu'il vit les derniers moments de sa carrière professionnelle, François Trinh-Duc réalise un dernier exercice excellent dans la cité girondine. Venu en tant que doublure de Matthieu Jalibert, l'ancien international aux 66 sélections enchaîne depuis quelques semaines, Jalibert étant blessé de longue date. À 35 ans, le demi d'ouverture formé au MHR, a donc déjà disputé 20 matchs cette saison, toutes compétitions confondues, dont 12 comme titulaire. Mieux encore, il reste sur 9 titularisations consécutives. Et lorsqu'il était sur le banc, ce dernier a parfois su faire changer le cours d'un match. On pense en premier lieu, à cette rencontre face à Clermont, fin octobre 2021. Rentré peu après le retour des vestiaires, il claquera un drop, se montrera décisif au pied et impérial face aux perches, pour porter l'UBB vers un succès mérité. Le retour en grâce d'un joueur trop souvent critiqué.

RUGBY. 5 moments qui ont marqué la carrière de François Trinh-DucRUGBY. 5 moments qui ont marqué la carrière de François Trinh-Duc

Bref, vous l'aurez compris, François Trinh-Duc à l'Union Bordeaux-Bègles, c'est tout sauf une préretraite. Un avis partagé notamment par son manager, Christophe Urios. Ce vendredi, dans les colonnes de L'Équipe, ce dernier s'est exprimé sur le choix de recruter l'ancien joueur du Racing, en début de saison : ''En début de saison, j'entendais souvent : mais pourquoi vous êtes allés chercher Trinh-Duc gnagnagna... Bah voilà ! François nous amène de la confiance, il ne s'affole jamais, il est concentré, c'est un grand joueur.'' Joueur qui attaque moins la ligne qu'un Jalibert, Trinh-Duc semble presque retrouver une seconde jeunesse dans les travées de Chaban-Delmas. Plus gestionnaire, et capable de faire briller ses partenaires, il paraît décomplexé. À tel point qu'il réalise peut-être là, l'une de ses meilleures saisons sur les dernières années. Et sur Canal +, Cédric Heymans ne tarissait d'ailleurs pas d'éloges au sujet de l'ouvreur tricolore.

C'est la doublure parfaite de Jalibert [...] Il a cette gestion avec quelques drops qui ont fait du bien à l’équipe, un jeu au pied posé dans les angles et il dégage cette assurance. Il apporte de la sérénité, du calme, du pragmatisme. Ça apaise une équipe. Et le dernier avantage, c’est qu’il n’y a pas de concurrence avec Jalibert qui est le numéro 1. Tout est clair et c’est finalement bénéfique pour tout le monde : Jalibert, Trinh-Duc, Urios et l’UBB.

 

Toujours est-il, que François Trinh-Duc devrait une nouvelle fois être titulaire, pour le huitième de finale aller de Champions Cup face à La Rochelle. Une phase finale de Coupe d'Europe et un genre de match à enjeu qu'il connaît si bien. En l'absence de Jalibert, il a encore une fois, l'opportunité de se montrer dans des grandes confrontations. Et qui sait, Trinh-Duc, peut encore vivre une fin de saison en apothéose, avant de raccrocher les crampons, et se lancer dans une nouvelle vie.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

c'est vrai qu'il s'est bonnifié recemment

Encore un qui veut repousser l'âge de la retraite 😜 !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
Transferts
News
News
News
Transferts