RUGBY. TRANSFERT. À seulement 8 mois de la Coupe du monde, Eddie Jones débarque en Australie !
Eddie Jones retrouve la sélection australienne, 18 ans après.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Tremblement de terre en Australie ! À seulement quelques mois de la plus grande des compétitions dans le monde du rugby, les Wallabies changent de sélectionneur et font appel à une ancienne connaissance.

Après sept ans de bons et loyaux services, Eddie Jones a été remercié par la fédération anglaise, au profit de l'ancien joueur Steve Borhtwick. Il ne faisait aucun doute que le stratège australien allait rebondir dans une autre équipe, ou mieux encore, dans une sélection nationale différente. C'est ce que nous apprenons ce lundi matin, avec l'éviction de Dave Rennie, qui était en place depuis 2020, et qui laisse alors sa place à tout juste 8 mois de la Coupe du monde en France

Eddie Jones retrouve les siens

Bien avant son passage en Angleterre chez les Saracens, ou même au Japon en tant que sélectionneur, puis plus récemment avec le XV de la Rose, Eddie Jones a déjà occupé le même poste en Australie. En effet, ce dernier est resté à la tête des Wallabies de 2001 à 2005, avec, au passage, une finale de Coupe du monde en 2003, perdue sur le fil face aux Anglais. C'est alors une aubaine pour Eddie Jones, qui 18 ans après va retrouver un groupe australien métamorphosé, en pleine reconstruction. Néanmoins, le natif de Burnie en Australie ne se laisse pas décourager au vu chantier qui l'attend, bien au contraire :"C'est une merveilleuse opportunité pour moi de rentrer en Australie et de mener ma nation à la Coupe du monde, a déclaré Jones, qui prendra ses fonctions le 29 janvier. Si nous pouvons avoir tout le monde en forme et en bonne santé, je suis sûr que nous pouvons aller en France et mettre fin à 24 ans de disette en Coupe du monde." (L'Équipe) C'est donc avec un enthousiasme affiché, et nous comprenons pourquoi, qu'Eddie Jones va se lancer dans une mission qui semble être des plus impossibles. 

Un homme convoité 

Avec un tel palmarès, l'ex-sélectionneur du XV de la Rose n'avait pas beaucoup de soucis à se faire pour sa fin de carrière. Cependant, Eddie Jones s'était pourtant montré prudent concernant son avenir, lui qui n'a jamais cessé d'être en activité depuis désormais 1994. Tout de même conscient que les offres ne se feraient pas attendre, le principal intéressé avait glissé : "si quelqu'un vient me voir avec une offre que je ne peux refuser, alors je la prendrai en considération" (L'Équipe) En effet, dans la course pour enrôler le technicien, d'autres nations en construction avaient fait des appels de phare à l'Australien, comme le Japon ou bien les États-Unis. Le choix de la patrie a été celui d'Eddie Jones, qui prendra ses fonctions à la fin du mois, le 28 janvier, et sera à la tête des Wallabies jusqu'en 2027, qui sera également une année Coupe du monde. 

TRANSFERT. TOP 14. Un entraîneur du XV d'Angleterre dans le viseur de Montpellier ?TRANSFERT. TOP 14. Un entraîneur du XV d'Angleterre dans le viseur de Montpellier ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    67783 points
  • il y a 2 semaines

Yen a des qui sont pas longtemps chomedu 😄

Une coupe du monde sans Eddie Jones ne serait pas une coupe du monde....
@gjc bien vu sur un possible 1/4 Australie/Angleterre. L'expertise d'Eddie Jones sur le XV anglais sera précieuse pour les Aussies....

Ça fait trois nations majeures qui changent de sélectionneur cet hiver. Je ne sais pas si on a déjà vu ça aussi proche d'une coupe du monde.

L'annonce surprend...mais pas tant que ça je trouve
S'il y a bien une équipe qu'il pouvait reprendre, c'est bien celle de son pays

  • gjc
    11980 points
  • il y a 2 semaines

Bizarre cette tendance à virer des entraîneurs aussi près de la Coupe du Monde.

Cela dit l'Australie de Rennie rappelle étrangement l'Angleterre de Stuart Lancaster. Un très beau travail de reconstruction a été fait, l'équipe est tout près de battre le gratin mondial mais enchaine les défaites encourageantes par manque d'expérience et de discipline. L'Australie est du côté plus facile du tableau et ils pourraient bien retrouver l'Angleterre en quart de finale. Donc peut-être que Jones est l'homme de la situation...

  • RNP
    11290 points
  • il y a 2 semaines
@gjc

Je partage. Jones a largement bénéficié de l'immense travail réalisé par Lancaster avec le XV de la Rose dans le renouvellement du squad par contre, depuis la CdM 2019, ça coince clairement. Que les Aussies le rappelle pour faire passer un cap à leur nouvelle génération pour la CdM 2023, je peux comprendre. Qu'il le signe pour aller jusqu'à la CdM 2027, ça m'interroge. J'espère qu'ils auront mis des objectifs intermédiaires dans leur contrat sinon ils risques des surprises.

  • gjc
    11980 points
  • il y a 2 semaines
@RNP

on ne connaît pas toutes les clauses du contrat, mais comme dit dans l'article, les Etats-Unis étaient sur les rangs, un contrat de moins de 5 ans n'était pas envisageable
à noter que la Coupe du Monde 2027 sera en Australie, pour eux c'est le moment d'investir

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News