RUGBY. Top 14. Montpellier. Un champion de France à la relance à Pau ?
Top 14. Yvan Reilhac va-t-il quitter Montpellier pour Pau ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Alors qu’il n’a pas participé aux deux premiers matchs du MHR, Yvan Reilhac pourrait rejoindre la Section Paloise en tant que joker médical et plus si affinités.

La rentrée des classes se déroule plutôt bien du côté de Montpellier avec un bonus défensif ramené de Marcel Deflandre (26-22) et une victoire face à l’UBB à domicile (19-10). Avec cinq points au compteur, les Cistes pointent au quatrième rang du classement du Top 14. Deux rencontres regardées des tribunes pour Yvan Reilhac. Le centre polyvalent de 27 ans subit la loi d’une forte concurrence avec Jan Serfontein, Geoffrey Doumayrou, Arthur Vincent, mais aussi Pierre Lucas ou Thomas Darmon qui ont eux participé au retour aux affaires du champion de France en titre. Avec l’arrivée de Louis Carbonel, l’international italien, Paolo Garbisi peut également glisser au centre. Un nuage de plus pour l’avenir d’Yvan Reilhac sur les bords de la Méditerranée. La saison passée déjà, le centre n’avait participé qu’à huit rencontres de Top 14 et quatre de Champions Cup.

À la relance dans le Béarn ?

Mais une porte de sortie semble se dessiner pour le natif de la capitale, en effet la Section Paloise souhaiterait attirer dans ses filets le champion de France 2022 en qualité de joker médical et des discussions auraient commencé entre les différentes parties. Ces derniers temps, la base arrière béarnaise est touchée de plein fouet avec les indisponibilités de l’ailier fidjien Aminiasi Tuimaba, de Vincent Pinto, sans oublier le centre Tumua Manu et l’ancien toulonnais Daniel Ikpefan. L’arrivée de Reilhac (1m82 pour 94 kg) renforcerait un effectif palois qui va lutter pour assurer son maintien le plus tôt possible. En fin de contrat à l’issue de la saison, le joueur passé par le centre de formation du MHR signerait en tant que joker médical et pourrait poursuivre l’aventure aux pieds des Pyrénées si son acclimatation se passe bien selon RMC. À Pau, Reilhac retrouverait notamment le seconde ligne Mickaël Capelli (25 ans) qui a, lui aussi, fait partie du sacre montpelliérain lors de la saison dernière.

Arrivé en 2015 au MHR, Yvan Reilhac devrait donc tourner la page d’une belle histoire auréolée d’un titre de champion de France (2022), de deux trophées en Challenge Cup (2016 et 2021) et de 113 matchs sous les couleurs héraultaises. À Pau, il retrouverait du temps de jeu dans une équipe qui a besoin de renforts… au final, cette affaire pourrait arranger toutes les parties.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Sedulos
    2505 points
  • il y a 1 semaine

Le MHR merite mieux que de n'être qu'une simple danseuse de son proprio.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
News