RUGBY. TOP 14. ''Je ne suis pas Français, je ne connais pas cet homme'', affirme Ronan O’Gara
Top 14. Ronan O’Gara est revenu sur son accrochage avec Christophe Urios.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'entraîneur irlandais du Stade Rochelais Ronan O’Gara est revenu sur son accrochage avec son homologue de l'UBB Christophe Urios.

Giflounette ratée et mots doux, Urios et O’Gara ne partiront pas en vacances ensembleGiflounette ratée et mots doux, Urios et O’Gara ne partiront pas en vacances ensembleSuite à leur accrochage au bord de la pelouse lors du match de Top 14 entre la Rochelle et l'UBB, Ronan O'Gara et Christophe Urios ont écopé d'un simple blâme pour indiscipline et nervosité. Une scène qui avait lancé les hostilités en vue du double affrontement en Champions Cup. Si le Bordelais avait semblé apprécier cette montée de testostérone, l'Irlandais avait jusqu'ici été plutôt silencieux sur le sujet. Il faut dire qu'il a aussi été suspendu deux semaines pour une précédente infraction aux règlements de la LNR. Son silence n'a donc rien à voir avec sa prise de bec avec l'entraîneur de Bordeaux, comme il l'explique à RMC ce jeudi. "Rien à voir ! Je ne suis pas Français, je ne connais pas cet homme. Ce soir-là, j’étais focalisé sur mon équipe et notre jeu. C’était une grande surprise de le voir devant moi mais c’est comme ça, c’est ok, c’est parfait. Je ne suis pas un ange non plus."

Bien que sévère à son goût, il explique avoir accepté la sanction pour son attitude lors du match contre le Racing 92. Cependant, il semble avoir du mal à comprendre pourquoi il a, lui aussi, écopé d'un blâme alors qu'il n'a pas bronché face à Christophe Urios : "ça veut tout dire… Il y a des choses injustes, dans le monde. Imaginez, c’est ce que j’ai dit devant la commission de discipline, si c’était moi qui l’avais "attaqué" dans sa zone technique, je pense qu’on aurait eu un résultat différent." Pour certains, l'ancien ouvreur du XV du Trèfle a un sale caractère, et il sait que cela peut aussi bien être une force qu'une faiblesse. Mais il n'est pas prêt à changer, quand bien même il doit aussi montrer l'exemple. "J’ai une responsabilité pour montrer les valeurs du rugby mais je ne suis pas un robot non plus."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    1105 points
  • il y a 4 semaines

Bientôt il va expliquer qu'il ne comprend pas bien et n'a pas compris...
Comme si il ne s'intéressait pas aux entraîneurs des équipes concurrentes, pour leurs tactiques par exemple.
Pour paraphraser Audiard : c'est curieux chez les britanniques ce besoin de nous prendre pour des jambons...

  • frakc
    9916 points
  • il y a 3 semaines
@alan75

S’intéresser aux tactiques d'un coach c'est une chose. S’intéresser à ses névroses, , sa tendance psychopathique et son ego surdimensionné s'en est une autre.

  • rororo4
    9160 points
  • il y a 4 semaines

Une certaine classe opposée à une beaufrerie certaine ...

Urios le rebelle !

C'est un beau Ronan, c'est une belle histoire.

@Amis à Laporte

Oh gare à toi !

"Imaginez, c’est ce que j’ai dit devant la commission de discipline, si c’était moi qui l’avais "attaqué" dans sa zone technique, je pense qu’on aurait eu un résultat différent."
Oui, il en aurait pris un belle c'est certain...

Il n'empêche qu'il n'a pas faux non plus, c'est un peu comme lors des générales on met un rouge à chaque équipe pour calmer le jeu mais ce n'est pas toujours justifié pour un des joueurs.

Comme dirait Audiard :
"Je ne dis pas que c'est pas injuste, je dis que ça soulage..."

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News