RUGBY. TOP 14. Accusé d'agression par un supporter, le président de Biarritz nie l'avoir giflé
Jean-Baptiste Aldigé, le président du BO, accusé d'avoir agressé physiquement un supporter.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Un supporter de Biarritz accuse Jean-Baptiste Aldigé, le président du BO, de l’avoir agressé physiquement. Ce dernier évoque des insultes homophobes.

Les semaines passent et se ressemblent au Biarritz Olympique. Le club évolue maintenant depuis un bon moment dans un climat plus que tendu. Les tensions entre l’association dirigée par David Couzinet, et le secteur professionnel dirigé par Aldigé, le président du BO, sont toujours d’actualité. Il y a trois semaines, ces agitations avaient pris une autre tournure avec la mise sous surveillance du centre de formation par la FFR. Ce week-end, une nouvelle affaire vient assombrir le ciel biarrot. Le club de supporter du BO, Miarritzeko Mutilak, a publié une lettre dans un communiqué officiel sur Twitter. Ce communiqué relate des faits qui se seraient déroulés lors de la réception du MHR le week-end dernier. Un des membres du club de supporter se serait vu refusé l’entrée par les agents de sécurité pour aucune raison valable, si ce n’est « un ordre de la direction ». De plus, on apprend qu’une « personne haut placée du club » s’en serait pris physiquement au jeune supporter.

Le jeune supporter s’est exprimé dans les colonnes de L’Équipe suite à cet événement. Il aurait en aucun cas montré de la résistance à la décision des agents de sécurité. En revanche, il serait resté aux abords du stade d’Aguilera et c’est à ce moment-là qu’il aurait croisé la route du président du BO, il raconte : « Il me voit et me dit « Ah t’es encore là toi ? », je lui réponds : oui je regarde le match. Il s’est retourné, m’a saisi et m’a dit : « Viens, on va s’expliquer un peu plus loin ». J’ai refusé. Bien sûr, il n’y avait personne à ce moment-là, seulement deux gardes de sécurité. J’ai fait exprès de rester là parce qu’ils étaient présents. C’est à ce moment-là qu’il m’a mis une baffe. Je l’ai poussé, ça a dû durer quarante secondes, et après il est parti. » Jean-Baptiste Aldigé a confié à son tour sa version des faits. Il nie toute altercation et réfute totalement les accusations portées par le jeune supporter à son égard : « Il n’y a pas eu d’altercation, c’est faux. Ce gamin était en train d’importuner le service de sécurité, je suis passé par là et lui ai dit : tu dégages. Il n’a pas eu l’air de comprendre, on a eu droit à des invectives. Donc je l’ai poussé hors de la prise de mes salariés." Selon L'Équipe, il existerait un contentieux entre les deux hommes. « On ne veut pas d’individus qui profèrent des insultes à caractère homophobes dans notre stade. » Une affaire de plus dont le BO se serait surement bien passé. Pour l'heure, aucune plainte n'a été déposée.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Aldigé, l'éxecuteur des basse-oeuvres de Gave. Je ne sais pas si le fait relaté est avéré mais plus rien ne m'étonne de la part de ce fier à bras de pseudo-président...

  • duodumat
    22463 points
  • il y a 2 semaines

Il ne l'a pas "giflé", il l'a souffleté car c'est un aristocrate ce président ! Les journalistes exagèrent toujours.
Le duel aura-t-il lieu sur le pré médiatique ?

@duodumat

Aristocrate ? Aldigé ? Un bel exemple de second degré !

  • AKA
    56190 points
  • il y a 2 semaines

https://www.mediabask.eus/eu/info_mbsk/20211228/un-jeune-supporter-du-bo-exclu-du-stade-a-une-altercation-avec-jean-baptiste-aldige On s’ en bas les heuvos de leur histoire mais que le sbire de Gave vienne nous la jouer grande âme me fait bien rire; il suffit de repasser ses différentes déclarations (surtout quand il a été enregistré à son insu) pour comprendre qu’il nous prend pour des buses!

C'est un cas contact?

J'ai jeté un petit coup d'œil sur le compte Facebook de cette association de supporter.D'un côté il y a celui qui passe un partenariat avec GrindR et de l'autre ceux qui se plaignent de la disparition de leur identité.
Pas facile les relations au BO. Quand on a un mécène propriétaire d'un club on fait avec comme il veut soit on est pas d'accord et on fait sans mais pas dans la même division. Chacun son modèle économique

  • Yonolan
    129748 points
  • il y a 3 semaines

Moi je ne vois aucune raison de remettre en cause la parole de ce brave président
Il a toujours fait preuve d'une grande honnêteté intellectuelle
Et ce ne fut pas toujours facile face à des journalistes peu scrupuleux , des associations qui ne veulent pas le bien de son club ; et maintenant des supporters
Mais qu'on se rassure il tiendra bon , droit dans ses bottes

@Yonolan

Mais comment fais tu pour le connaitre aussi bien ? 😉

  • Yonolan
    129748 points
  • il y a 2 semaines
@Bib And Dôme

Il transpire toutes ses qualités

En même temps ça commence par là, virer les énergumènes qui crient des insultes dans les stades.

L'affaire est réglée : si Aldigé le dit c'est sûrement vrai.

Sinon, on peut parler rugby ?

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News