RUGBY. Top 14. 3 choses à savoir sur la recrue all black de Montpellier Karl Tuʻinukuafe
Karl Tuʻinukuafe va jouer pour Montpellier en Top 14.
Le pilier Karl Tuʻinukuafe a connu une carrière pas comme les autres. Découvrez trois choses à connaître sur la nouvelle recrue de Montpellier.

Il a déjà joué en France

Karl Tu’inukuafe fait partie des belles signatures du championnat. Un All Black, c'est généralement un bon choix. Même si tous n'ont pas laissé un souvenir impérissable aux supporters. En effet, ils ont parfois du mal à s'adapter, à vivre loin de leur pays et de leur famille. Mais aussi à s'adapter au style de jeu du Top 14. L'avantage de Tu’inukuafe, c'est qu'il a déjà joué en France. Alors oui, c'était en 2015/2016, mais ça compte. Surtout qu'il a évolué en Pro D2, championnat où avoir une bonne mêlée est une condition sine qua non pour performer. Du côté de Narbonne, le pilier avait joué 23 matchs dont 6 comme titulaire. Il ne sera donc pas surpris. Ce qui est un énorme avantage pour Montpellier. Le Racing voulait d'ailleurs le garder mais il devait terminer son contrat à North Harbour. Il n'est jamais revenu par la suite.

Sélectionné sur le tard

L'histoire de Tu’inukuafe est singulière. Adolescent, le rugby ne faisait pas partie de ses priorités. Après l'école, il a travaillé comme agent de sécurité. "Il avait besoin de trouver un emploi. Il avait besoin d'un revenu stable parce qu'il voulait subvenir aux besoins de ses enfants. En fin de compte, la famille est tout ce qui compte", racontait Stuff à son propos en 2021. De retour sur le pré pour perdre du poids en 2015, il va connaître un parcours à la fois original et fulgurant. Simple sparring-partner au sein de la province de North Harbour, il va partir en France, découvrir l'art de la mêlée puis revenir en Nouvelle-Zélande. De retour à North Harbour, il se casse la jambe, laissant passer un contrat en Super Rugby, mais va ensuite être appelé par les Chiefs en 2018 pour palier les blessures de joueurs de première ligne. Inconnu aux yeux du staff de la Nouvelle-Zélande, il va exploser en l'espace de quelques matchs en Super Rugby, profiter d'absences chez les All Blacks et gagner sa première sélection... face à la France. Entré à la 46e sur mêlée, il avait fait très mal aux Bleus.

Il a pesé jusqu'à 175 kilos !

Après avoir terminé le lycée, Karl a totalement arrêté le sport pour notamment subvenir aux besoins de sa famille. En raison de mauvaises habitudes alimentaires et d'un travail sédentaire, il va alors pendre considérablement du poids. À moment sa vie, le pilier a pesé jusqu'à 175 kilos. "C'était en 2014, et Tu'inukuafe dit qu'il pouvait à peine respirer lorsqu'il se penchait pour attacher ses lacets." Son docteur lui alors dit qu'il risquait de faire une crise cardiaque. Père depuis 2013, il a craint de ne pas voir son enfant grandir. En l'espace de quatre ans, il a perdu 40 kilos, notamment grâce au rugby. Tu'inukuafe est le deuxième All Black le plus lourd de tous les temps. À 29 ans, il va démarrer un nouveau chapitre de sa vie chez le champion de France en titre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"Le Racing voulait d'ailleurs le garder mais il devait terminer son contrat à North Harbour. Il n'est jamais revenu par la suite." Le relecteur aussi.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News