RUGBY. ''Ramos est le 10 le plus similaire à Wilkinson'' chez les Bleus pour ce journaliste étranger
Après le Tournoi des 6 Nations, certains observateurs pensent à la compétition à froid, comme Gavin Mortimer pour Rugby Pass.
Après le Tournoi des 6 Nations, certains observateurs pensent à la compétition à froid, comme Gavin Mortimer pour Rugby Pass.

En France, beaucoup ont applaudi la performance de Thomas Ramos à l’ouverture avec le XV de France. Plus surprenant, sa polyvalence a également été glorieusement saluée en dehors de nos frontières. C’est ce qu’à fait l’éditorialiste Gavin Mortimer de Rugby Pass, ce vendredi.

RUGBY. 6 nations. Laurent Labit juge le XV de France et les choix de Galthié : ''C’est plus facile à voir après''RUGBY. 6 nations. Laurent Labit juge le XV de France et les choix de Galthié : ''C’est plus facile à voir après''

Ramos, Wilko et d'autres...

Dans un papier dédié à la manière dont s’est relevé le XV de France durant le Tournoi, l’Anglo-saxon explique que Thomas Ramos a joué un rôle crucial dans ce renouveau. Selon lui, la blessure de Matthieu Jalibert face à l’Italie a été un point de rupture important pour le Toulousain.

Au-delà de son style peu académique, l’éditorialiste de Rugby Pass ne tarit pas d’éloges au sujet du natif de Mazamet. Visiblement conquis, il le compare même à l’un des plus grands ouvreurs de l’histoire du ballon ovale :

Après la blessure de Jalibert, Galthié a fait passer Ramos du poste d'arrière à celui de demi d'ouverture pour le déplacement à Cardiff. Ce choix a transformé la France. Ramos ne se contente pas de lire le jeu avec expertise et sang-froid. Ça va au-delà de ça, il a de la glace dans les veines. Par son tempérament, il est probablement le demi d'ouverture le plus proche de Jonny Wilkinson que la France ait eu.”

XV de France. La quête de Galthié pour le profil parfait en 12 : qui pour succéder à Jonathan Danty ?XV de France. La quête de Galthié pour le profil parfait en 12 : qui pour succéder à Jonathan Danty ?

Ne souhaitant pas bousculer son groupe et devant faire sans ses deux ouvreurs phares, Fabien Galthié a fait confiance à Thomas Ramos pour porter le 10 face au pays de Galles et à l’Angleterre. Toujours excellent face aux perches, il a souvent mobilisé sa ligne de trois-quart à l’aide de son jeu au pied, essayant constamment de prendre ses adversaires dans leur dos.

Sous forme d’anecdote, Gavin Mortimer explique avoir déjà rencontré Thomas Ramos. Au cours d’une série d’interviews avec plusieurs joueurs toulousains en 2018, c’est bien l’arrière polyvalent qui l’a le plus marqué :

Il y a cinq ans, je suis allé à Toulouse pour interviewer Ramos en compagnie de Dupont et de Romain Ntamack. Dupont était le plus confiant, Ntamack le plus calme et Ramos le plus sérieux. Il y avait chez lui une détermination à toute épreuve, un homme qui avait un plan, comme on dit. Il avait acheté une maison et la rénovait, c'est ainsi qu'il passait son temps libre.”

RUGBY. Le Programme explosif de l'été 2024 du XV de France : 4 matchs pour des Bleus new look !RUGBY. Le Programme explosif de l'été 2024 du XV de France : 4 matchs pour des Bleus new look !

Thomas Ramos, un 10 parmi les 15 ?

Entre autres, il explique que le chemin de Thomas Ramos jusqu’au XV de France a été suffisamment long pour l’amener à une forme de sérieux et de résilience. S’il met en lumière la concurrence initiale chez les Bleus l’ayant poussé sur le banc, le début de sa carrière en club renvoie le même message. Peu apprécié par Novès et Mola dans un premier temps, il a dû partir en prêt à Colomiers (2016-2017) pour gagner la confiance du Stade Toulousain.

Au fil des années, il s’est imposé en 15, mais a aussi su briller à l’ouverture. Ses performances en 10 avec les Bleus n’étaient pas une première. Sur sa carrière, il a joué pas moins de 22 % de ses matchs à l’ouverture, selon All Rugby. Dans ce panel, on compte notamment les finales de Top 14 2018/2019 et 2020/2021, où Thomas Ramos a inscrit plus de la moitié des points de son équipe.

RUGBY. XV de France. Galthié brise (enfin) le silence : ''nous et les joueurs étions choqués''RUGBY. XV de France. Galthié brise (enfin) le silence : ''nous et les joueurs étions choqués''

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    7234 points
  • il y a 1 mois

Quelqu'un devrait lui parler de Thierry Lacroix... ah, zut ! Il est pas anglais... Lamaison, alors? Zut, idem ! 😂

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News