RUGBY NO LIMIT. ''Au No Limit, vous êtes encore plus fous que des Gaulois"
La sixième édition du Rugby No Limit a eu lieu ce week-end. Un seul pour le décrire : fou. (crédit photo : Kaïs )

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Un week-end de folie à Launaguet où les 70 équipes du Rugby No Limit ont mis l'ambiance et apporté la folie gauloise autour du ballon ovale et de la cervoise.

En -390 av. J.-C., le guerrier Brennus, ramenait en Gaule un bouclier récupéré lors du sac de Rome. Ce bouclier servira plus tard de trophée au championnat de France de rugby. Ce week-end, les Gaulois du No Limit sont venus envahir Launaguet (Nord de Toulouse), pour tenter d'y récupérer le Bouclier du Rugby No Limit remis en jeu pour l'occasion. Un week-end pour remporter le Tournoi et surpasser les épreuves telles que le lancer de hache, la course de bouclier, le carreaux-lingien, le ventri-tir-à-l'arc ou encore le lancer de menhir. Nos valeureux Gaulois, tous plus moustachus les uns que les autres, ont fait de cette sixième édition du Tournoi du Rugbynistère un moment inoubliable. Vivement 2023. 

Malgré la chaleur du samedi, la fraicheur du dimanche matin, la fatigue des épreuves et l'euphorie des soirées de vendredi et samedi, JAMAIS, ô grand jamais, les guerriers venus de toute la Gaule, n'ont montré le moindre signe de faiblesse. Ont-ils même fermé l'œil du séjour ? Pas sûr. Chaque équipe a fait preuve de résilience, que ce soit au comptoir ou sur les terrains de rugby. Et c'est tout naturellement que nous vous présentons les temps fort de l'édition 2022.

Boucliers

Les équipes du Rugby No Limit devaient venir avec leur propre bouclier. Ces derniers se sont révélés aussi fous que leurs propriétaires. Bouclier en forme de capsule, bouclier avec conteneur à gobelet, bouclier avec poupée gonflable... des fous on vous dit. 

En plus de se porter avec, chaque équipe déplaçait son bouclier pour chaque rencontre du Tournoi, afin d'affirmer sa tribu face à celle d'en face. Les équipes ont joué le jeu du thème choisi par les organisateurs comme tous les ans.

Le ciel leur est tombé sur la tête

Plus fort que les éléments comme la chaleur, la pluie, le froid, les Gaulois ont résisté au ciel qui leur est tombé sur la tête. Samedi soir, pendant les concerts de Molly McCharrel et Nedergöth, les guerriers mouillés de la tête au casque se pressaient de terminer leur cervoise pour ne pas la diluer de pluie. C'est tout naturellement que l'ambiance a atteint son paroxysme. Entre les enfants (qui étaient sobres on vous rassure) qui ont envahi la scène pour chanter au micro, les grands classiques des chansons de troisième mi-temps entonnés à tue-tête, et bien évidemment la soirée déguisée, les participants du No Limit ont assuré l'ambiance toute la journée ! D'ailleurs, les déguisements : de romains, de parties génitales (comprenez avec le thème "La Gaule"), de packs de bières, etc, l'imagination des joueurs nous a époustouflé. Ils sont vraiment fous ces Gaulois.

Noms d'équipes

Les Gaulois ont été également remarquablement originaux pour trouver des noms d'équipes. "Fidj'Rien". "Gaul'Blacks", "Go Gaules", "Les Gauloises sans filtres". Ce sont ces dernières qui ont gagné le titre honorifique du nom d'équipe le plus original. 

Le rugby

Ils étaient quand même venus pour ça à la base (enfin normalement) : s'affronter au rugby. Ce sont les "Barbarians Bourguignons" qui ont terminé premier en remportant la finale face aux Berlots 4 à 1. Victoire qui ne souffrait d'aucune contestation. Les Berlots sont les premiers à avoir atteint ce stade de la compétition en tant qu'équipe mixte ! Une première remarquable pour ce No Limit 2022.

Gaulois ravis

Enfin, ce qui a touché le plus l'organisation de l'évènement : la réaction des joueurs. Un Marseillais venu exprès rejoindre ses potes de Poitiers, me disait pendant la queue pour le burger du midi, qu'il ne s'attendait pas à un tel niveau d'organisation. Le capitaine des Fidj'Riens, m'avouait lui aussi être remarquablement surpris de l'évènement. Ils reviendront l'année prochaine. Un local le samedi soir, pendant que la fête battait son plein, me lançait également cette phrase philosophique : "On dit que les Gaulois sont fous, mais au No Limit on l'est encore plus". Jeux, animations, rugby, copains. Le Rugby No Limit prend déjà date pour l'année prochaine et attend avec impatience les participants de l'édition de cette année.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cela devait être bien sympa...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News