Ecrit par vous !
RUGBY. ESPOIRS. Le Rugby Club d'Aubenas-Vals dénonce ''un incident d'une gravité importante''
Le rugby a nouveau touché par un cas de racisme ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Rugby Club d'Aubenas-Vals va comparaitre devant le conseil disciplinaire de la Fédération pour des faits graves relatés sur le terrain envers l'arbitre d'une rencontre en Espoirs.

TOP 14. Racisme : Demba Bamba soutenu par Pierre MignoniTOP 14. Racisme : Demba Bamba soutenu par Pierre MignoniLes dirigeants ardéchois ont publié un communiqué ce lundi stipulant qu'ils s'indignaient du comportement d'un "supporter", qui aurait proféré des insultes à caractères racistes envers l'arbitre, dans le cadre de la rencontre d'Aubenas-Vals en Reichel Espoirs. C'est en tout cas ce que sous-entend le communiqué : "Si des propos, des comportements ou des violences à caractère raciste, antisémite ou de toute autre nature injurieuse survenaient dans l'enceinte du stade, le RCAV se montrera d'une sévérité exemplaire et se réservera le droit de porter plainte contre la ou les personnes responsables de ces agissements qui devront assumer leurs actes devant la justice."

L'arbitre de la rencontre aurait fait un rapport à la FFR et décidé de porter plainte contre le club. Ce dernier risque une sanction financière et sportive. Le Bureau Directeur du RCAV se réserve également le droit de porter plainte contre la ou les responsables des agissements. Les faits ne sont pour l'instant pas connus et devraient être rendus publics le 30 novembre, jour de l'audition du club.PRO D2. Ludovic Radosavljevic et Provence Rugby, c'est bientôt terminé !PRO D2. Ludovic Radosavljevic et Provence Rugby, c'est bientôt terminé !

Baptiste Elisabelar
Baptiste Elisabelar
Cet article est rédigé par Baptiste Elisabelar, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'éducation, y'a qu'ça d'vrai !

@Bib And Dôme

Comme disait un nain (pardon personne de petite taille) : "J'aurais préféré être bien élevé."

  • Yonolan
    126872 points
  • il y a 1 semaine

Je vais être très long mais le sujet le mérite
Nait-on raciste ?
Bonne nouvelle : non
Touts les études faites sur des enfants de moins de 4 ans ont prouvé qu’aucun enfant n’était rejeté ou agressé juste sur sa couleur de peau
Donc il s’agit bien de quelque chose d’acquit
Le racisme est d’autant plus difficile à imaginer quand on sait que l’origine d’homo sapiens est africaine
Et que chaque individu partage à minima 99,9 % de son ADN avec n’importe quel autre humain ce qui représente une proximité génétique encore plus étroite que chez tous les autres primates
Quant à la couleur de peau elle résulte d’une évolution de la séquence d’ADN modifiant la fabrication de mélanine –Une production plus importante permet d’avoir une peau plus sombre et une protection contre le soleil supérieure à la moyenne. À l’inverse, une plus faible production de mélanine génère une peau plus claire qui permet de synthétiser plus facilement la vitamine D au contact des rayons du soleil. Cette diversité génétique, accentuée par le métissage, accorderait à l’espèce humaine une meilleure capacité d’adaptation à son milieu.
C’est la projection de valeurs morales sur des caractéristiques physiques qui est à l’origine du racisme.
Et on sait que cela passe par des mécanismes bien connus (Catégorisation, Hiérarchisation Et Essentialisation pour ceux que ça intéresse)
Catégorisation puis hiérarchisation des groupes humains, fondées sur l’idée que le comportement d’une personne résulte spécifiquement de son patrimoine héréditaire.
Alors que surement la notion même de race n’a plus rien de scientifique et qu’elle finira même par disparaitre
Faut dire qu’on n’a pas été aidé par les premiers anthropologues ; que l’on qualifie aujourd’hui d’anthropologues de cabinet ou de salon qui travaillaient à partir de documents de seconde main (récits de voyage d’explorateurs ou de missionnaires et autres rapports des administrations coloniales).
Et oui aucune observation directe et hiérarchisation des soi-disant races
Et ce n’est pas si vieux que ça puisque l’ethnologie ’’directe ‘’ date ...de la fin du 19 voir du début du 20 -ème
Cette hiérarchisation ne repose sur rien mais reste encore une échelle de valeurs chez les imbéciles ou certains qui l’utilisent pour véhiculer des idées nauséabondes
L’essentialisation (réduire un individu à une seule de ses dimensions) en est la suite logique ; qui sous-entend en plus qu’il n’y a pas de possibilité de changement ou d’adaptation : petite musique qu’on entend régulièrement
Le racisme est donc une pure bêtise ; celle de ignorants et de ceux qui ne savent pas sortir des schémas inculqués par leur environnement
Alors oui il faut lutter farouchement contre la bêtise humaine qui stigmatisme l’autre
Y a -t’il plus de racistes qu’avant ? non je ne le pense pas au contraire et le grand remplacement générationnel devrait encore améliorer les choses
Mais j’ai le sentiment que les khons deviennent de plus en plus décomplexés bien aidés par cette tendance de faire d’une opinion un fait ; et de laisser une parole libre sur tous les sujets à tous sans, pour le coup, faire une hiérarchisation salutaire
Moins nombreux mais avec une caisse de résonnance plus forte
Quant à la violence, elle est souvent là quand le dialogue ou la raison ne sont plus là
Les insultes font partie de cette violence et sont totalement à bannir de la sphère publique ; même si on peut considérer qu’elles ont été un substitut salutaire à la violence physique dans l’évolution humaine ..il y a longtemps
Et le rugby n’a pas à gérer ce genre d’agissements
Il doit systématiquement saisir la justice qui passera et c’est à elle seule aujourd’hui , de s’occuper de tout ce qui concerne le racisme et l'homophobie et surement d'autres sujets

@Yonolan

Merci pour ce message.
Pas sûr qu'il y ait plus de racistes qu'avant ... plus de xénophobes, assurément.
La peur de l'autre grandit très vite, grâce aux medias/réseaux sociaux notamment. Apres, la notion "d'autre" est différente pour chaque khon.

  • Yonolan
    126872 points
  • il y a 1 semaine
@Dupont, la joie !

La notion de l'autre est importante pour moi dans une forme d'équilibre qui me semble indispensable pour un dialogue et une compréhension rélle

Si vous considérez l'autre comme trop étranger à vous , trop loin de vous , beaucoup ne feront même pas l'effort de communication et auront le sentiment que rien de lui n'est transposable à votre monde ;d'ou un rejet et si en plus il y a une hiérarchisation...
Les fanatiques nationalistes cultivent ce sentiment : trop étranger et donc incompatible avec nos modes de vie

Si vous le considérez comme trop prés de vous , vous aurez une tendance à mettre derrière ses mots, vos sentiments et là vous perdrez cette capacité à vous étonner d de l'autre ; ou a continuer à vous étonner de l'autre ( syndrome du vieux couple dans le pire des cas ?)

@Yonolan

La parole des khons comme tu dis est de plus en plus décomplexée et si on laisse faire les actes le seront tout autant
Merci d'avoir formalisé ce sujet délicat

@Yonolan

Et bien cher ami, je suis bien évidemment d'accord avec toi. A un (léger) bémol près : le rugby doit aussi gérer ce genre d'agissement, par l'éducation donnée dès l'école de rugby (là normalement il n'y a pas de pb, je n'ai jamais vu un éducateur EDR prêcher la haine et la violence) et surtout dans les catégories "jeunes" (cadets et juniors) où je trouve que parfois nos encadrants oublient qu'ils sont toujours des éducateurs en plus d'être des entraineurs.

@Louis Risque Sa Mitre

Bonjour. Bien sûr qu'il y a un continuum sur le rôle éducatif de l'encadrant dans les catégories de jeunes à partir de Cadets. C'est d'ailleurs l'âge (adolescent) où le jeune joueur est le plus sensible et perméable aux rapports sociaux au sens large. Je dirais qu'avant ce sont des fondations et qu'arrivé à cet âge, ce sont les parties visibles de l'édifice qui prennent forme. Ceci dit, statutairement, c'est à partir de Cadets, qu'on rentre dans le rugby dit : "de compétition" (mm si dans les faits la mandature BL a "compétisé" les catégories minimes via Challenge de France...Erreur majeure qu'on payera plus tard mais ça c'est 1 autre pblm !). Ce passage de pré-ado a plongée de plein pieds dans la compétition, peut s'accompagner c'est vrai d'un certain nombre de pblms, de dérives etc...
Je ne crois cependant pas, que ce soit du fait d'encadrements sportifs qui donneraient un habillage particulier pour ce qui est de l'environnement, d'autant qu'en moyenne on a affaire à des encadrants un peu plus expérimentés qu'en EDR. Je pense au contraire que c'est l'environnement (en général le proche environnement) qui trouve matière à s'exprimer !!! Chose qu'il ne pouvait pas forcément faire avant en EDR pk : y'a qu'un Pitch à gagner, pk les contacts sont moins virulents, pk le temps de jeu est bcp plus court, pk il n'y a pas de classement général etc... Les publics les plus partisans, tendus du slip, véhéments, tu les trouveras dans ces catégories d'âge (Cadets, Juniors, Espoirs). Et pour cause, très majoritairement composé de personnes ayant un lien personnel fort (familial, amical, affectif) avec le pratiquant. Ce truc, je l'ai vu mille fois. Ce parent qui se tient à peu prêt convenablement en EDR (mm si tu sens qu'il trépigne, boue de l'intérieur) et qui se lâche à grds coups de " M'sieur l'arbitre, saloupio le 7, et là y'a pas hors-jeu là ? etc..." sitôt que le môme bascule en Cadets. Généralement ils sont deux ou trois à se trouver et se monter le bourrichon (le plus souvent, s'imaginant le "leur" est bien meilleur qu'il n'est réellement !). Parfois c'est mm contaminant pour d'autres suiveurs pas forcément plus velléitaires que ça. C'est aussi l'âge où commence la valse des "entraineurs du bord de touche" (pourquoi y jouent comme ça ? pourquoi le mien joue à ce poste ? Mais qu'est-ce qu'il fout ? faut l'sortir cui-là etc..). Bref, c'est parce qu'on entre de plein pieds dans un système de compétition et que leur charmante tête blonde s'y trouve confronté (avec son lot d'échecs, de réussites) que le proche environnement s'autorise à se laisser aller....
Ca va généralement crescendo en Juniors puis Espoirs (le vocable "Espoirs" en Fédéraux laissent encore supposer à certains que le môme pratiquera + tard le Rugby en passant à la Télé ! Alors que de fait c'est rarissime...). Je ne suis pas complètement étonné que ce soit sur ce type de rencontre (un relativement anonyme match de Espoirs Fédéraux mais qui pour les proches est associé parfois au match du siècle !) que puisse se passer ce genre de chose...
Je n'irais pas jusqu'à parier de manger mon chapeau mais je suis à peut prêt certain que "l'auteur" de "l'exploit" du jour est un papa, un tonton, un frangin d'un des acteurs sur le pré !
Que l'entraîneur de jeunes soit dans un rôle de transmission de "valeurs", pas de pblm avec ça (d'autant que généralement ça aide à gagner !) mais lui demander de "rééduquer" la sphère familiales et/ou amicale; c'est bcp lui demander non ?

@MARCFANXV

Certes. Je faisais plutôt réference à l'attitude des joueurs sur le bord du terrain. Au niveau régional, les U16 et U19 jouent souvent ensemble, et quand l'une joue, l'autre est dans les tribunes. Et parfois c'est pas joli joli à entendre...
A cet age-la, les poussées d'hormones aidant, les jeunes (phénomène de bande en sus) ont parfois un comportement qui demande une vigilance de l'entraineur. Voir des jeunes de 14-15 ans avec une bière à la main et la clope au bec en train de conspuer (c'est un euphemisme) l'équipe adverse lors du match qui suit le leur, et bien ça me questionne sur le rôle de l'entraineur.
Après la sphère familiale c'est aussi un problème.

  • Yonolan
    126872 points
  • il y a 1 semaine
@Louis Risque Sa Mitre

Je suis totalement d'accord sur le coté éducation et bien sur il doit y avoir un maximum d'implication des éducateurs


Je parlais des sanctions ; des spectateurs dans un stade de rugby ne sont en rien différentiables de n'importe qui dans un autre espace public sur cs sujets

Et je suis fatigué des clubs qui se réservent le droit de saisir la justice ...non ils doivent saisir systématiquement la justice point barre quitte à prendre des mesures conservatoires en attendant le jugement dans les cas les plus graves

Il n'y a pour moi aucune raison de sanctuariser un stade, un terrain sur ces sujets

On attend les jets de projectile sur les joueuses ou les joueurs ?

Je ne pense pas qu'il y ai aujourd'hui plus de racistes et autres déviants qu'il y a 30 ou 40 ans. Je pense mm qu'il y en a plutôt moins. Par contre, ces imbéciles (le logiciel de bienveillance m'interdit d'utiliser le terme adéquat) tendent à se lâcher un peu plus, la mode étant à la parole "libérée". On peut aussi considérer et c'est plutôt sain, que ce qui naguère serait peut-être passé comme une simple outrance verbale sous couvert de colère "supportariale" est désormais considéré par la majorité de la société (du moins je l'espère) bel & bien comme une agression caractérisée. C'est le signe que nos sociétés évoluent malgré tout vers le mieux mm si les gesticulations de certains laissent à supposer le contraire...Je ne suis généralement pas pour l'extension de l'appareil judiciaire dans nombre de domaines mais pour ce type de délits, inscrire dans la Loi le principe de nuisance à l'image d'une entité aiderait les Clubs à lutter contre.

@MARCFANXV

Pas si sûr. Je pense qu'il y a une montée progressive d'une certaine violence, quelle soit physique ou verbale et ce genre d'imbécillité malfaisante y participe. Ce qui est vrai par contre c'est que c'est de plus en plus signalé alors que ça passait auparavant sous les radars, en particulier de la presse locale.

@lelinzhou

Les deux ne sont pas incompatibles, ils s'accompagnent même souvent : plus une différence est acceptée et plus la frange "anti" se radicalise et se déchaîne, et cela pour de multiples raisons (les modérés lâchent l'affaire en premier donc la frange "anti" se resserre sur un noyau dur extrémiste, les abrutis se sentent trahis voir agressés par la société qui va à l'encontre de leur combat, etc.). Cela se voit par exemple pour l'homosexualité qui est de plus en plus acceptée par les Français, mais dans le même temps on constate une recrudescence des agressions physiques visant spécifiquement les gays et lesbiennes.

Et pour la f(r)ange raciste, le phénomène est accentué par la libération de la parole raciste sous l'impulsion de certains médias et politiciens, que ce soit pour faire triompher leur idéologie ou juste par calcul (que ce soit électoral ou de part d'audience). Je n'ai franchement pas d'impression de voir plus de racistes autour de moi, par contre il y a des propos que le raciste lambda n'aurait pas tenu dans la rue il y a 20 ans que l'on peut retrouver en prime time sur une chaîne publique ou dans une intervention officielle de ministres. La filsdeputerie s'assume et même se revendique désormais de façon décomplexée...

Il faut en effet rien laisser passer sinon on finira comme les footeux
Le sport est un lieu de brassage où seuls doivent primer bon état d'esprit et performance
Bonne saison au RCAV

  • Luern63
    6357 points
  • il y a 1 semaine

Comment peut on espérer faire cesser ce genre de comportement alors que les médias nous abreuvent à longueur de journée de propos toujours plus extrêmes de la part de nos élites et sans que cela n'émeuve le moindre du monde la justice ?
Y aurait il aussi des dérogations en fonction de qui tient des propos racistes ?

@Luern63

On pourrait déjà autoriser les singes à porter plainte contre les spectateurs qui poussent des cris de singe pour usurpation d'identité et atteinte à l'image.

@Luern63

Complètement, si les fans de rugby s'abreuvent de CNews, C8, LCI, BFMTV et consorts, faut pas s'étonner. Peut-être qu'il faudra instaurer un "pass-intelligence" ?

@Amis à Laporte

Les frère Zemour (parfois orthographiés Zemmour) qui tenaient le haut du pavé de la truanderie dans les années 70 auraient eu un paquet de trucidés sur la conscience (s'il en avaient eu une).
Pitêt bien qu' Éric le Dingue arrivera à en avoir autant et même plus.

@lelinzhou

De trucidés ??? Parce que pour la conscience...

@Amis à Laporte

Comme disait Alcofribas Nasier, "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Mais conscience sans science ça fait khon, ancien terme mésopotamien qui désigne de nos jours un zémour.

@Amis à Laporte

@Luern63 et oui et ils sont considérés comme des intellectuels

Derniers articles

Réseaux Sociaux
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos