RUGBY. Equipe de France. ''Toutes les défaites nous ont donné de l’espoir ''
Fabien Galthié s'est longuement entretenu sur l'équipe de France pour l'année 2022.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En ce début de 2022, le sélectionneur fait le point sur l'année à venir et la prochaine échéance qu'est le Tournoi des 6 Nations.

Après l'étincelante victoire du XV de France face à la Nouvelle-Zélande en novembre dernier, Fabien Galthié se projette désormais sur le prochain Tournoi des 6 Nations à venir. Il y affiche ses ambitions. "Nous voulons et nous pouvons gagner les compétitions dans lesquelles nous allons nous engager, notamment le Tournoi ". Avec trois réceptions dont l'Irlande et l'Angleterre et deux déplacements à Cardiff et Édimbourg, les Français ont l'avantage du calendrier, particulièrement sur des potentiels adversaires directs tels que les Irlandais et Anglais. 

Une évolution dans le groupe ?

En plus du Tournoi, les Bleus affronteront le Japon cet été pour une série de trois Test-Matchs, puis les champions du monde Sud-Africains pour la tournée d'automne à Saint-Denis. "On a progressé à tous les niveaux, notamment dans la préparation d’un match international, dans la psychologie mais on a encore une marge de manœuvre". Marge de manœuvre que de nouveaux joueurs pourraient exploiter ? L'ancien entraineur du Stade Français, Montpellier et Toulon, évoque des joueurs tels que Thomas Lavault, Léo Coly, Léo Berdeu, Ethan Dumortier ou Lester Etien comme joueurs faisant partis d'un nouveau groupe de 75 joueurs suivis. Parmis les 75 joueurs, un groupe de 42 se détachera, dont la composition sera dévoilée lundi 17 janvier.

Des axes d'améliorations

Depuis la prise de poste de Fabien Galthié, celui-ci enregistre un ratio de 70% de victoires en 20 rencontres à la tête de l'Équipe de France. Avec notamment cinq défaites dans les dernières minutes (exemple marquant contre l'Écosse lors du Tournoi 2021), ce fait représente un axe prioritaire de travail pour le groupe. Mais les défaites encourageantes semblent désormais porter tous leurs sens.

On a progressé à tous les niveaux, notamment dans la préparation d’un match international, dans la psychologie mais on a encore une marge de manœuvre [...] Toutes les défaites nous ont donné de l’espoir. Elles ont permis aux joueurs de croire en eux. De compétition en compétition, on a le sentiment que cette équipe progresse. Cela nous a toujours permis d’améliorer des dimensions de notre jeu. 

VIDEO. Quand Van Der Merwe crucifiait la France, l’essai de l’année selon un média écossaisVIDEO. Quand Van Der Merwe crucifiait la France, l’essai de l’année selon un média écossais

Les All Blacks, acte fondateur ?

"Lorsque l’on s’est réuni le matin du match, avec le staff, et je leur ai dit que si l’on perdait, il ne faudrait rien remettre en question car on aura fait ce que l’on pouvait faire de mieux [...] Mais si l’on gagne, il faudra juste ne pas prendre le boulard, garder les pieds sur terre". On le sait, gagner après avoir battu la Nouvelle-Zélande est dur. En témoignent l'Irlande qui s'est effondrée en 2019, l'Angleterre qui a perdu sa finale de coupe du monde et lancé son tournoi 2020 péniblement, réaliser un grand 6 Nations 2022 sera un grand défi. "Ce match rentre dans les grandes victoires comme notre premier match contre l’Angleterre (Tournoi 2020) ou celui en Australie (été 2021)". La performance face à la Nouvelle-Zélande permet au staff et aux joueurs de réaliser ce dont ils ont été capables par le passé, et donc d'espérer progresser encore.

Equipe de France. Fabien Galthié prépare l'avenir : ''La Coupe du Monde 2023 ne sera pas une finalité''Equipe de France. Fabien Galthié prépare l'avenir : ''La Coupe du Monde 2023 ne sera pas une finalité''

Le choix de la jeunesse

Enfin, Fabien Galthié se justifie sur la sélection d'une équipe jeune en 2020, en vue de créer une expérience et un groupe compétitif pour la coupe du monde 2023. "On aurait pu prendre une équipe beaucoup plus mature, beaucoup plus âgée et peut-être plus expérimentée. C’était un choix d’arriver en 2023 avec une équipe ayant un vécu, un parcours commun pour une cohérence dans la sélection, et une continuité de développement collectif ". Antoine Dupont, symbole de la nouvelle génération tricolore, meilleur joueur du monde 2021, est considéré par son sélectionneur comme celui qui montrera la voie à ses coéquipiers. "Je pense qu’Antoine peut donner envie à ses partenaires d’être dans la short list pour être élu joueur de l’année, et pourquoi pas notre équipe…". Oui. Pourquoi ne pas voir plus haut ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Dupont9A
    5211 points
  • il y a 2 semaines

Arrete de mentir va :

- Les Ecossais a la piole ca ta saouler de perdre

👉"Mais si l’on gagne, il faudra juste ne pas prendre le boulard, garder les pieds sur terre".

👉"Ce match rentre dans les grandes victoires"

Et bien dit donc heureusement que tu demandes aux joueurs de rester les pieds sur terre et entre nous je pense que les joueurs y restent plus que lui. Le score est flatteur le match est jolie mais ca reste qu un match "amical" cest pas la CDM donc redescend un peu va et regarde aussi dans quelles conditions ils sont jouer ce match les AB car toi tu sais tres bien minimiser les defaites (chez les kangourous mais aussi donc maximiser les victoires)
COME DOWN Faitbien Come down

  • p.coutin
    2614 points
  • il y a 2 semaines

Le même Galthié qui a gagné tous les matches qu'il à perdu. Qui explique q'un joueur c'est de la m... interchangeable (Demandez à Ramos ou à Dulin), par le mec en forme du moment (Alors ça sert à quoi de se préparer en match international? et de s'entrainer à 150 ?), et qui voudrait qu'on l'aime et que l'on croit qu'il est un grand entraineur. Pour l'instant l'EDF est en dessous des clubs (Résultats ? Titre ?). Qu'il gagne déjà ce tournoi fait pour être gagné... Et qu'il continue a entraîner des équipes de deuxième division, il apprendra peut être quelque chose sur l'humain... Mais c'est pas pour autant qu'on l'aimera... Pour qu'on l'aime il faudrait qu'il montre un peu d'amour pour ce jeux, son histoire, les hommes qui l'ont fait... Et c'est pas le cas.

  • Timmaman
    21589 points
  • il y a 2 semaines
@p.coutin

C'est marrant je me suis fait totalement la réflexion inverse.
Enfin un sélectionneur sans langue de bois, qui dit clairement aux joueurs qu'ils ne sont pas installés (ce qui évite qu'ils s'endorment), et à ceux qui n'y sont pas encore que des places sont encore à prendre.
Il a une vraie communication avec eux et avec la presse, chose qu'il n'avait pas en club. Je pense qu'une majorité des gens qui suivent le XV de France l'apprécie et apprécie son fonctionnement.
Comparer le XV de France et les clubs n'a aucun sens.

@p.coutin

"On"... "On"... "On"...
Et si JE ne pense pas comme toi ?... Chuis un "on" ?

Pendant une bonne décennie, nous avons vécu un espoir sans fin !!!

"Avec trois réceptions dont l'Irlande et l'Angleterre et deux déplacements à Cardiff et Édimbourg"
On notera l'importance de l'Italie

@Le Haut Landais

Ben.......... Oui !

  • Dupont9A
    5211 points
  • il y a 2 semaines

Les All Blacks, acte fondateur ? Espérons le mais en CDM cela ne sera pas la musique.🤞

La liste est pour bientôt?
Après la tournée de novembre je mettrai en partant certains:
Baille/Gros/Atonio/Bamba/Haouas
Marchand/Mauvaka/Barlot
Flament/Woki/Willemse/Taofifenua
Cros/Jelonch/Aldritt/Cretin/ Macalou
Dupont/Lucu/Couilloud
NTK/Jalibert
Fickou/Vakatawa/Danty
Villière/Penaud
Jaminet/Dulin
Soit 29 joueurs reste donc 13 noms à désigner.
En pilier gauche Paiva n'a pas réussit à s'inscrire dans la rotation mais semble avoir une longueur d'avance sur Kolinghar qui stagne un peu, Wardi qui a du mal à confirme son excellente saison dernière, Priso me semble un ton en dessous des autres et Castets est toujours out. A droite derrière les 3 inamovibles je pense qu'Aldegherri garde un temps d'avance sur le reste de la concurrence (Hounkpatin, Colombe);
En talonneur Bourgharit et Chat ont perdu du crédit ca sera difficile pour eux de revenir sauf blessure ou méforme;
En seconde ligne Leroux retrouve petit à petit un niveau satisfaisant, Pesenti et Geraci ont clairement perdus du terrain pour diverses raisons, Azagoh reste une option tout comme Cazeaux tous deux avaient été très performants en Australie. Enfin reste l'énigme Meafou, j'ai lu qu'il était sélectionnable mais c'est peut être un peu tôt. En tout cas une option intéressante pour l'avenir car c'est un profil de vrai 5 dense qu'on a peu;
En troisième ligne ca me semble trop prématuré pour un retour d'Ollivon en début de tournoi du moins. Sur ces perfs Tolofua mérite d'y être dans le même profil qu'Aldritt. Pour le reste je vois pas trop de surprises à attendre à ce poste à l'exception peut ^tre de Joseph mais qui a besoin de confirme sur la durée. Diallo, Bécognée seront là pour faire le nombre.
En demi les places me semblent plutôt bien arrêtés, ca me parait très tôt pour Coly (peut être cet été), Serin n'est pas revenu depuis suffisamment de temps pour remettre en cause la hiérarchie;
A l'ouverture on connait les 1 et 1 bis, reste le poste de n°3 à pourvoir avec il me semble sur la continuité un peu d'avance pour Hastoy sur Carbonel et Berdeu;
Au centre en l'absence de Vincent il y'a pour moi 3 inamovibles ensuite Barassi, Moefana et Vili en fonction des états de forme sont les options les plus crédibles;
A l'aile on est toujours léger, TT est pas hyper convainquant depuis le début de saison, Raka non plus donc je pense que Taofifenua et Lebel viendront compléter sur la continuité de la tournée l'effectif, la possible surprise étant Jules Favre;
A l'arrière Ramos reste le favoris pour prendre une place dans le groupe, Bouthier semble partir de loin et pour l'heure je ne vois pas d'autre option émerger surtout avec la blessure de Buros.

  • Timmaman
    21589 points
  • il y a 2 semaines
@fredo69007

La liste est pour lundi dans 10 jours 😉
Assez d'accord sur la globalité.
Cependant, au vu de la liste de novembre:
- A gauche Priso était le dernier appelé alors que Paiva était dispo
- A droite il n'appellera pas 4 joueurs.
- En seconde ligne, il faut voir pour le retour de Leroux. FG l'a un peu écarté en novembre quand même... Meafou n'est pas sélectionnable 😉
- En 3e ligne, FG a clairement dit qu'Ollivon serait trop court pour le tournoi, et qu'on ne risque pas de le revoir. Je ne vois pas pk Tolo serait là, il était dispo en novembre et pas appelé. Le staff ne semble malheureusement pas compter sur lui, alors que FG a parlé de Tanga ou Miquel qui pourraient être la surprise en 3e ligne.
- En 9, FG a clairement défini la hiérarchie. Serin n'y sera qu'en cas de blessure d'un des 3.
- En 10, a voir si le staff en appelle 3, ou prend Ramos en 3e choix en 10 et 15 (comme en novembre une fois que Ntk était revenu en 10)
- Au centre, je pense que Barassi et Moefana en seront.
- A l'aile, peut-être un retour de Thomas, sinon effectivement le duo Lebel/Tao
- Derrière Ramos en 3e choix.

@Timmaman

Bon je reviendrai pas sur l'épisode Meafou lol, on verra bien ce qu'il en est si il intéresse réellement le staff. Priso devant Paiva je dirai tout dépende de la forme du moment personne s'est impose derrière Baille et Gros. Leroux en novembre est tout d'abord convoqué même si incertain car manquait de temps de jeu suite à une blessure au tympan, il se blesse ensuite à la cuisse avec le Racing alors que le staff voulait lui donne du temps de jeu. S'il est en forme il y sera surtout que Woki couvre 4, 6 et 7. Tolo a pour moi ses chances car il est le seul vrai 8 derrière Aldritt, Tanga et Miquel ont été évoqué par Galthié comme étant dans les 75 joueurs suivis, m'étonnerai beaucoup que Tolo n'y soit plus mais rien ne dit qu'ils seront dans les 42.

  • Timmaman
    21589 points
  • il y a 2 semaines
@fredo69007

Meafou FG en a déjà parlé, on verra bien.
Ah oui j'avais oublié pour la blessure à la cuisse de Leroux. Des 4 on en a quand même.
Pour Tolofua, ce qui me fait dire qu'il est boudé par le staff c'est qu'il était très très bon en novembre au ST et qu'il n'a même pas été appelé, au contraire de Bécognée ou Diallo, alors que c'est un de nos rares vrais 8....
J'ai l'impression que le second choix en 8 est Jelonch.

@Timmaman

Jelonch pour moi exprime mieux ses qualités en flanker après sa polyvalence est utile en court de match surtout si tu veux mettre un profil à la Macalou sur le banc. Tolo boudé par le staff je crois pas ils s'étaient expliqués là dessus en novembre et avaient privilégiés la polyvalence de Macalou pour leur banc en 6+2. En plus avec déjà Jelonch et Cros y'avait peut être la volonté de ne pas dépouille complètement le stade à ce poste sachant que Tolofua est clairement dans un registre identique à celui d'Aldritt. Pas de garantie qu'il soit retenus mais s'il continue sur sa lancée du début de saison il est pour moi devant Diallo et Bécogné qui n'ont pas grand chose à espérer. A moins que Joseph très bon depuis son arrivée à Pau soit la surprise du chef.
On a beaucoup de 4 c'est clair mais à 100% Leroux me semble encore assez indiscutable avec Flament et Woki, ceux qui ont perdu du terrain c'est Geraci, Pesenti et Azagoh.
Tu pourrais d'ailleurs avoir un banc à fort impact avec Mauvaka-Gros-Bamba-Taofifenua-Woki-Tolofua pour les avants.

@fredo69007

J’avoue que ton banc a de la gueule !

  • Timmaman
    21589 points
  • il y a 2 semaines
@fredo69007

Ah oui pour moi Jelonch est meilleur en 6/7 qu'en 8. Je parlais pour le staff. Macalou a dû se griller en novembre pour le coup. Mais il pouvait aussi jouer 8.
Tolofua aurait pu au moins être dans le groupe, et rentrer en club le we. J'ai peur que sa situation soit la même que Retière. Un des meilleurs joueurs du Top 14 à son poste, mais plus appelé en bleu.
Joseph, FG n'en a pas parlé. Il manque de constance. Je pense qu'on le verra plus en fin de saison que lors du tournoi.

Je trouve ça super encourageant pour les joueurs concernés qu'il donne explicitement leurs noms pour signifier clairement qu'il les observe et qu'ils ont leur chance (même si ça a sûrement dû être fait en privé aussi). Le message est hyper positif, d'un côté c'est déjà une forme de reconnaissance pour les potentielles nouvelles têtes, de l'autre il montre aussi aux habitués que rien n'est acquis et qu'en cas de méforme, d'autres sont prêts à prendre la place. Pour compléter, FG a aussi mentionné les noms de Matthias Haddad, Jules Favre, Paul Boudehent, Antoine Miquel et Yoan Tanga. Globalement, ça crée une superbe dynamique pour le rugby français, plein de joueurs ont ainsi en tête qu'ils peuvent être de l'aventure et en terme d'émulation c'est juste génial.

Mention spéciale pour Étien, qui était de la première liste élargie de l'ère FG pour le Tournoi 2020. Il a toujours été, et je pense qu'il est toujours, derrière les Penaud, Villière, TT et même Rattez, mais le simple fait d'être déjà revenu dans la discussion après s'être fait un tendon d'Achille, je trouve ça admirable (et d'ailleurs je pense que sans cette blessure il postulait clairement pour l'Australie l'été dernier).

  • Timmaman
    21589 points
  • il y a 2 semaines

Une interview très intéressante, notamment sur la composition du groupe.
FG confirme qu'il reste des places dans les 42, notamment pour de jeunes joueurs. On dirait qu'il voit vraiment au-delà de 2023.
Vous n'avez pas repris ce passage, mais il annonce clairement la hiérarchie en 9, avec Dupont, puis Lucu, puis Couilloud, et Serin en 4e choix (au mieux).
ça prouve une fois de plus que les places sont chères et que le XV type n'est pas défini à 100%. Une blessure ou une absence peut vite faire descendre un joueur dans la hiérarchie si d'autres performent en parallèle (Cf Le Roux, Dulin, Chat...). (Sauf cas particulier type Ollivon).
https://www.rugbyrama.fr/rugby/6-nations/2021/tournoi-des-6-nations-2022-fabien-galthie-xv-de-france-nous-sommes-en-position-de-vouloir-gagner-un-_sto8693270/story.shtml

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News