Ecrit par vous !
RUGBY. Deux ans après la finale, cet Angleterre/Afrique du Sud sera-t-il vraiment une revanche ?
Premier match entre les Anglais et les Sud-Africains après la finale du Mondial 2019.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce samedi après-midi, l'Afrique du Sud termine sa face aux finalistes anglais, à Twickenham. 2 ans après la finale. Décryptage des compositions.

Sur fond d'affaire Rassie Erasmus (suspendu de toute activité rugbystique cette semaine, suite à ses critiques de l'arbitrage lors de la tournée des Lions en Afrique du Sud cet été), les Springboks viennent défier l'Angleterre pour la revanche de la dernière finale de la coupe du monde, dans ce qui s'annonce comme un choc au sommet. Alors que l'Afrique du Sud et son sélectionneur Jacques Nienaber ont gardé la même ossature qui les avait assuré du titre mondial au Japon, les hommes d'Eddie Jones ont eux, après un Tournoi 2021 médiocre, largement été renouvelés.

Exit l'association Ford-Farrell, qui avait eu raison des All Blacks en demi-finale. Place désormais à Marcus Smith en numéro 10, pendant qu'Owen Farrell est forfait pour blessure pendant plusieurs semaines. Exit également le contingent important de Sarries dans le XV de la Rose : les frères Vunipola, Jamie George, Ben Spencer, George Kruis et consorts. Ils ne seront plus que 3 sur la feuille de match, en la personne de Maro Itoje, Charlie Ewels et Max Mallins. Ces absences ont su être bénéfiques aux jeunes talents prometteurs tels que Stward, Marchant, Sam Simmonds (dont la sélection en Angleterre était très attendue outre-Manche), Bevan Rood ou Blamire. Les "kamikazes kid", eux, sont toujours présents deux ans après, et ont encore de belles années à vivre sous le maillot anglais. De même pour Kyle Sinckler, qui était sorti suite à un KO après seulement quelques minutes, et qui ne se souvient plus du tout de la rencontre aujourd'hui.

Côté Boks, l'ossature n'a presque pas changé. D'abord seulement deux changements dans le banc des remplaçants, où Wiese et Elton Jantjies remplacent numériquement François Louw (retraite) et RG Snyman (blessé). Et 5 changements dans le XV de départ. Les retraités Mtawarira et Malherbe ont été relayés par Nché et Nyakane. Du Toit, meilleur joueur du monde 2019, est blessé et c'est Kwagga Smith qui assurera avec le numéro 7 dans le dos. De Klerck également blessé, ainsi que la star Cheslin Kolbe, sont remplacés par Cobus Reinach et Jesse Kriel. Mais les Etzebeth, Kolisi, Vermeulen, Pollard, De Allende et Leroux porteront bien le maillot de la nation arc-en-ciel à Twickenham dans l'une des affiches au sommet de ce samedi de tests.

Baptiste Elisabelar
Baptiste Elisabelar
Cet article est rédigé par Baptiste Elisabelar, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    41525 points
  • il y a 1 semaine

non, ça n'en sera pas une.
parce que même avec un 80-0, tu ne rembourseras pas la défaite d'il y a deux ans.
En finale de la prochaine coupe du monde ça pourrait en être une mais j'ai regardé le planning, ce n'est pas prévu comme ça.
Dans le document off, il est marqué France-Nouvelle-Zélande et c'est la France qui gagne (il me semble avoir lu "sur une chevauchée de Serge Simon, sélectionné surprise").

  • Jak3192
    61970 points
  • il y a 1 semaine
@Pianto

Exact, ya pas de revanche entre 1 titre a glaner et 1 match "quelconque".

@Pianto

.... sur passe décisive de BL...

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos