RUGBY. Coupe du monde. Une réclamation fait craindre le pire pour la qualification de l'Espagne
L'Espagne s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2023 en France.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La qualification de l'Espagne pour la coupe du monde de rugby en France pourrait être remise en cause suite à une réclamation de la part d'une fédération.

Ce vendredi, le site portugais Ojogo nous apprend que la Fédération portugaise de rugby va "demander des justifications" à World Rugby concernant l'éligibilité de Gavin van der Berg avec l'équipe nationale espagnole. Pour rappel, l'Espagne a décroché sa qualification pour la Coupe du monde 2023 grâce à ses résultats au sein du Rugby Europe Championship. Le pilier sud-africain, joueur du Sanitas Alcobendas Rugby, a été aligné par l'Espagne lors de deux matchs de qualification pour le Mondial en France. À chaque fois contre les Pays-Bas en décembre 2021 puis février 2022 avec de larges victoires à la clé pour les Leones. Or, selon le président de la fédération portugaise Carlos Amado da Silva, une réclamation officielle aurait été déposée par une autre fédération. "Je ne peux pas rester indifférent ni arrêter de défendre nos intérêts". Pour rappel, le Portugal a manqué la qualification pour France 2023 et ne pourra pas participer au tournoi de repêchage en novembre prochain.

Ojogo rappelle que Gavin Van der Berg est arrivé en Espagne en 2018. Puis a fait ses débuts internationaux avec l'Espagne en décembre 2021. Cependant, "il a interrompu son "séjour" en Espagne entre mai et septembre 2019 lorsque, prétendument, il est retourné en Afrique du Sud après la finale du championnat d'Espagne." Selon les règles d'éligibilité de World Rugby, un joueur peut représenter un pays autre que celui dans lequel il est né par ascendance familiale ou après avoir résidé dans le nouveau pays pendant trois ans sans interruption ou 10 ans en alternance. Jusqu'ici, aucune réclamation n'avait été formulée par les adversaires de l'Espagne. Le président de Rugby Europe Octavian Morariu avait même expliqué que tout était en règle.Nouveau cas d'éligibilité suspecte en Espagne ? Los Leones se défendent !Nouveau cas d'éligibilité suspecte en Espagne ? Los Leones se défendent !En février dernier, la sélection espagnole avait retiré le Sud-Africain John Wesell Bell au dernier moment suite à des questions entourant son passeport. Cette nouvelle affaire rappelle de très mauvais souvenirs à l'Espagne. En 2018, World Rugby avait sanctionné l'Espagne, mais aussi la Roumanie et la Belgique pour avoir aligné des joueurs inéligibles. C'est la Russie, 4e des qualifications, qui s'était alors envolée pour le Japon. Si d'aventure l'Espagne devait se voir retirer les 10 points des victoires face aux Pays-Bas, c'est la Roumanie qui décrocherait son billet pour la France tandis que le Portugal aurait une ultime chance à l'automne. Amado da Silva se demande cependant au passage si la sélection roumaine ne va pas être également inquiétée pour avoir fait jouer les Néo-Zélandais Jason Tomane et Hinckley Vaovasa. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Si quelqu'un peut donner une réponse concernant le 7 masculin qui doit participer les 9 et 10 avril au tournoi de Sevens rugby de Singapour!?, j'ai souhaité acheter des billets mais, pour l'instant aucune possibilité !, les organisateurs répondent tjrs qu'ils attendent les instructions du gouvernement 🤔, par la route de Kuala Lumpur à Singapour l'achat de billets n'est pas possible pourtant la frontière est ouverte aux véhicules.
OK ce message est "bizarre" mais, si la FFR peut répondre 🤔merci.

  • alan75
    1145 points
  • il y a 1 mois

C'est là qu'on voit la faiblesse et le côté totalement artificiel de ces pseudo-"sélections" qui n'en sont pas...
Espagne, Italie, Portugal et d'autres n'auraient pas la possibilité de participer à une coupe du monde en comptant juste sur leurs propres nationaux uniquement. Oui, oui, l'Italie aussi...
En revanche, la Géorgie, la Roumanie et la Russie (exclue cette fois-ci pour des raisons extra-sportives) jouent avec de VRAIS nationaux.
Tout ça c'est du commerce...

@alan75

On peut dire pareille de toute les nations qui naturalisé les joueurs après avoir joué en club dans les pays et vivre longtemps dans se pays, donc il y aurai ni la France, ni l'Irlande ect

  • alan75
    1145 points
  • il y a 1 mois
@letoulonnais

Bien sur que non, même si je ne suis pas d'accord avec les nouvelles règles d'acceptation pour les équipes nationales, trop souples.
En EdF ou en Irlande ce sont des cas isolés, pas les 3/4 de l'équipe...

  • kth44g
    12377 points
  • il y a 1 mois
@alan75

Je ne suis pas persuadé que dernièrement l'Espagne fasse tellement pire que l'Irlande ou l'Écosse par exemple.

  • alan75
    1145 points
  • il y a 1 mois
@kth44g

Même sans les "ex-étrangers" ces deux nations ont largement de quoi constituer des équipes viables.

  • kth44g
    12377 points
  • il y a 1 mois
@alan75

Je ne sais pas si on peut dire que les cas soient isolés pour l'Irlande (sur les titulaires du dernier tournoi, Gibson Parkes, Aki, Lowe, Hansen, ça fait quand même un bon pourcentage).
Pour l'Espagne, la proportion semble en effet plus importante. Sur les dernières compos espagnoles, je m'étais arrêté sur les 4-5 Français et les 1-2 noms à consonnance anglo-saxonne, mais il semble il y avoir 5 Argentins dans le squad. Soit au total une grosse moitié de l'effectif quand même.

"La qualification de l'Espagne pour la coupe du monde de rugby au Japon pourrait être remise en cause"

Mais pourquoi reparler de cette vieille histoire ?

@Louis Risque Sa Mitre

ben parce que ca remets tout en question, il faudrait refaire tous les matchs de cette CdM si les faits etaient averés

@LaGuiguille

Refaire tous les matchs prendrait trop de temps, mais on pourrait au moins rejouer les matchs à partir des quarts.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News