RUGBY. COUPE DU MONDE. Les Springboks cherchent-ils à brouiller les cartes avant d'affronter le XV de France ?
Le directeur du rugby de l'Afrique du Sud Rassie Erasmus explique que les Springboks vont attendre pour dévoiler leur composition pour le quart face au XV de France. Crédit photo : World Rugby
Le directeur du rugby de l'Afrique du Sud Rassie Erasmus explique que les Springboks vont attendre pour dévoiler leur composition pour le quart face au XV de France.

Dimanche, le XV de France affronte l'Afrique du Sud en quart de finale de la Coupe du monde. Un choc digne d'une finale entre le pays hôte et les champions en titre. Un match au sommet que pourrait jouer le demi de mêlée Antoine Dupont. Pour l'heure, rien n'est officiel quant à la présence du capitaine tricolore.XV DE FRANCE. Vers un retour casqué pour Antoine Dupont ?XV DE FRANCE. Vers un retour casqué pour Antoine Dupont ?On le sait, Fabien Galthié aligne à chaque fois la meilleure équipe du moment compte tenu de l'état physique des joueurs et de l'adversaire. Le Toulousain est-il suffisamment remis et en forme pour jouer ? Sera-t-il titulaire ou aura-t-il un rôle d'impact player pour faire bouger les choses si jamais la rencontre est mal embarquée ?

Une chose est sûre, sa présence aura un impact sur ses coéquipiers et ses adversaires. Des Springboks qui pourraient attendre le dernier moment, ainsi que l'annonce de la composition du XV de France pour dévoiler la leur. Dans les rangs sud-africains, on se pose aussi des questions quant aux joueurs à aligner comme l'a confié Rassie Erasmus au point presse.

L’année dernière, on a fait beaucoup de changements et d’essais pour veiller à disposer à chaque poste de joueurs de niveau égal, et dans certains cas nous ne savons même pas lequel est le meilleur. 

Il y a notamment des incertitudes autour du poste d'ouvreur mais aussi sur la composition du banc. "On essaye de ne pas jouer nos cartes trop tôt pour pouvoir décider si on va mettre sur le banc sept avants et un arrière ou si on va plutôt partir sur une option six-deux ou cinq-trois avec Handré [Pollard] et Manie [Libbok] qui sont tous les deux disponibles."

On sait que ce dernier n'a pas vraiment été en réussite face aux perches. Les échecs des buteurs sud-africains ont notamment coûté la victoire aux Boks face à l'Irlande lors du match de poules. Mais il est aussi question de stratégie avant ce match couperet et le directeur du rugby sud-africain ne cache pas que la composition du XV de France sera scrutée de près.

"Le fait d’avoir tout le monde à notre disposition peut avoir une influence sur notre choix de répartition sur le banc entre un sept-un et un six-deux, tout comme la composition de l’équipe de France". Cependant, celle-ci ne devrait pas comporter énormément de surprises. Hormis la présence ou non d'Antoine Dupont. "Je n’ai aucun doute sur le fait qu’il jouera et qu’on va avoir des difficultés à le contenir."

Julien Marchand n'est pas encore remis tandis qu'Anthony Jelonch a retrouvé son meilleur niveau. On devrait donc le voir aux côtés d'Alldritt et Ollivon avec Cros sur le banc. Il peut y avoir débat en deuxième ligne face à des Springboks surpuissants devant. Woki et Flament vont-ils être alignés ensemble ou bien est-ce que le staff va titulariser Taofifenua dès l'entame ? "Ça va être un des plus grands défis en tant qu’entraîneurs." Ce week-end marquera un tournant dans cette coupe du monde avec l'élimination de cadors de la compétition.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Barraka
    7994 points
  • il y a 9 mois

Je me demande quel est l'aspect de la composition du XV de France qui fait hésiter Erasmus.. la composition du banc ?

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News