RUGBY. COUPE DU MONDE. Le cauchemar anglais de 2015, une leçon pour le XV de France ?
Le 4 octobre 2015, Owen Farrell et l'Angleterre se faisaient éliminer de leur propre Coupe du Monde, face à l'Australie.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Il y a 7 ans jour pour jour, lors de la Coupe du Monde 2015, les Anglais étaient éliminés dès les poules de leur propre Mondial. Un cauchemar, que n'aimerait certainement pas vivre le XV de France.

En tant que fans de rugby, nous nous souvenons tous de cette Coupe du Monde 2015, qui a notamment vu les Blacks remporter leur troisième Mondial, au détriment de l'Australie. Une édition historique, puisque pour la première fois, le pays hôte n'arrivait pas à se qualifier pour les quarts de finale. Et celui-ci n'était autre que... l'Angleterre ! En effet, les hommes de Lancaster n'ont pas réussi à se sortir de leur poule, composée tout de même de l'Uruguay, des Fidji, du Pays de Galles et de l'Australie. Un véritable "groupe de la mort", qui stoppa net les ambitions des coéquipiers d'Owen Farrell. Après une courte défaite face au XV du Poireau (25-28), la Perfide Albion s'inclina lourdement face aux Wallabies (13-33), emmenés par un Bernard Foley des grands soirs. Un lourd revers qui sonna la fin du mandat de Stuart Lancaster, qui fut remplacé quelques semaines plus tard par Eddie Jones. Et si notre rivalité légendaire avec les Anglais pourrait nous pousser à nous "moquer" de cette campagne ratée, ne nous réjouissons pas trop vite : car dans moins d'un an, le XV de France disputera lui aussi une Coupe du Monde à domicile. Mieux vaut donc ne pas trop jouer avec le karma...

RUGBY. COMPLÉTEZ : pour Cheslin Kolbe, le favori de la Coupe du monde c’est ___RUGBY. COMPLÉTEZ : pour Cheslin Kolbe, le favori de la Coupe du monde c’est ___Des conditions bien différentes

On ne va pas se mentir, être éliminé lors des phases de poules serait le pire scénario pour le XV de France. D'autant qu'au vu des derniers résultats, les Bleus figurent parmi les principaux favoris au titre final. Un statut qui s'accompagne d'une ferveur nationale retrouvée, en témoignent les dernières rencontres, notamment au Stade de France. Mais voilà, dans le sport, et en particulier au rugby, rien n'est joué d'avance. Pour cela, il faudra être présent au bon moment, chose que n'a pas su faire le XV de la Rose. Néanmoins, les conditions d'avant Coupe du Monde sont bien différentes pour les deux équipes. En effet, à cette époque, l'Angleterre sortait de résultats en dents de scie, avec aucune victoire lors du Tournoi (4 fois 2ème), et avait subi quelques lourds revers lors des différentes tournées. De plus, Lancaster avait décidé à cette époque de lancer de nombreux jeunes, comme Farrell, Ford, les frères Vunipola, ou encore Watson. Du talent, mais aussi un manque d'expérience et un brin de suffisance, qui coûta cher aux Anglais durant le Mondial. Un climat qui n'a rien à voir avec celui que vivent actuellement les Bleus. Car oui, avec à sa tête Fabien Galthié, le XV de France est aujourd'hui l'une des équipes les plus impressionnantes ! Vainqueurs du dernier Tournoi, les Tricolores possèdent dans leurs rangs des joueurs de classe mondiale, qui, malgré leur jeune âge, ont réussi à engranger beaucoup d'expérience. L'on pense forcément à la charnière toulousaine Dupont-Ntamack, mais aussi à Julien Marchand, Greg Alldritt, Damian Penaud, ou encore Gaël Fickou. Une confiance retrouvée, qui ne doit néanmoins pas se transformer en arrogance, chose qui n'a pas aidé nos amis anglais en 2015...

RUGBY. Flashback. Il y a 7 ans, jour pour jour, le miracle de BrightonRUGBY. Flashback. Il y a 7 ans, jour pour jour, le miracle de BrightonEnfin, rappelons tout de même que malgré la présence des Blacks, la poule de la France reste, sur le papier, moins impressionnante que celle de l'Angleterre en 2015. En compagnie de l'Italie, de l'Uruguay et de la Namibie, l'on ose espérer que les Bleus sortent de ce groupe sans trop de soucis, avant d'affronter en quart de finale une grosse nation du circuit mondial...

RUGBY. Les Blacks éliminés en quart, un Crunch en demie… Si la Coupe du Monde avait eu lieu cette année ?RUGBY. Les Blacks éliminés en quart, un Crunch en demie… Si la Coupe du Monde avait eu lieu cette année ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Est-ce que le scénario de l'horreur ne serait plutôt celui de 2003, avec des Bleus survolant les débats avant caler brusquement en 1/2 ?

moi, je dirai "ne vous mentez pas"...

Encore un article presque vide dans le contenu mais dans lequel le rédacteur semble user de passages en gras ou en vert, voire abuser comme si cela devrait donner des garanties de sérieux...

  • LaKiks
    11694 points
  • il y a 2 mois

Le match qui va me faire suer c'est celui contre l'Italie...
Si on ne bat pas les blacks je vais en faire de l'huile pendant cette rencontre !

Et le 26/09/2015, je suis rugbystiquement tombé amoureux de Dan Biggar!

@lebonbernieCGunther

Après la date du coup de foudre rugbystique, il ne reste plus qu'à nous confesser la date de mariage rugbystique !! Pas de match programmé avec Dan ? Ou une leçon particulière pour apprendre sa chorégraphie pré-coup de tatanne ? Ou une photo de couple rugbystique ?
C'est un gars insupportable parce qu'il est dans l'équipe adverse, s'il était français on lui pardonnerai presque tout.

@Do-go-let

Je crois au contraire qu'il a une très grosse côte de popularité. Sauf en Angleterre...

@lebonbernieCGunther

t'as raison, je me suis focalisé sur les matchs de la France contre le pays de Galles 😀

Quel cauchemar ? C'était magnifique !

En 2015, je me souviens de la blague espiègle d'Isabelle Ithurburu:
"-Quelle est la différence entre l'Angleterre et un oeuf?
-C'est que l'oeuf, lui, sort de la poule!"

Je crois que si la logique est respectée, en 1/4, on devrait prendre soit l'Irlande, soit les Sud Af'. Si quelqu'un peut confirmer, merci. Ce serait alors pratiquement une finale avant l'heure.

  • a_rnlt
    3294 points
  • il y a 2 mois
@lebonbernieCGunther

C’est bien ça effectivement !

@a_rnlt

merci

  • Mat RCK
    15063 points
  • il y a 2 mois

Perdre en poule ou en phase finale serait une énorme désillusion de toute façon. Le seul scénario à envisager, c'est la victoire sinon autant laisser la place à une nation qui aura l'envie de gagner.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News