RUGBY. Bernard Laporte condamné : de la prison avec sursis et 2 ans d'interdiction d'exercer toute activité en lien avec le rugby
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été condamnés à des peines de prison avec sursis.
Ce mardi, le président de la FFR Bernard Laporte a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 2 ans de prison avec sursis et 2 ans d'interdiction d'exercer toute activité en lien avec le rugby.

RUGBY. De la prison ferme requise contre Bernard Laporte, va-t-il démissionner ?RUGBY. De la prison ferme requise contre Bernard Laporte, va-t-il démissionner ?Ce mardi, le tribunal correctionnel de Paris a rendu son verdict dans l'affaire Altrad/Laporte. Le président de la Fédération française de rugby a été condamné à deux ans de prison avec sursis, mais surtout à eux ans d'interdiction d'exercer toute fonction en lien avec le rugby, le tout assorti de 75 000 euros d'amende. Il a été reconnu coupable de corruption passive, trafic d'influence, prise illégale d'intérêts, recel d'abus de biens sociaux et abus de biens sociaux. Cependant, ces condamnations ne sont pas assorties de l'exécution provisoire, comme le rappelle Rugbyrama. De fait, en faisant appel, Bernard Laporte conserve ses fonctions de président de la Fédération française de rugby. Du moins, à titre provisoire, le temps que l'appel, suspensif, soit examiné. Pour rappel, il a été réélu à la tête de l'instance tricolore jusqu'en 2024. La succession de Bernard Laporte à la fédération française de rugby déjà bouillanteLa succession de Bernard Laporte à la fédération française de rugby déjà bouillanteAlors que Serge Simon, vice-président de la FFR, "a été relaxé du chef de prise illégale d'intérêts", comme l'explique L'Equipe et que Claude Atcher est condamné à 5000 euros d'amende pour travail dissimulé, annonce Rugbyrama, Mohed Altrad écope de 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende pour corruption active, trafic d'influence, abus de biens sociaux. RMC rappelle que les quatre interventions de Bernard Laporte, "guidée par un parti pris envers Mohed Altrad" selon le tribunal, concernaient le "vote en faveur du rachat de Gloucester, le contrat partenariat France 2023, le report du match MHR-Racing 92 et la signature du contrat du maillot XV de France".

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    21329 points
  • il y a 1 an

Ne nous voilons pas la face: Une grande injustice a été commise.
Et ce dans le pays des droits de l'homme...
C'est vrai; c'est dur à encaisser.
Mais ne perdons pas tout espoir; La peine de prison avec sursis pourrait se transformer en peine de prison de ferme lors de l'appel.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts