RUGBY. Bayonne. Antoine Battut et Cyril Gomes convoqués devant la justice pour ''violences aggravées''
Antoine Battut sera jugé en février pour des faits de violence.
Placés en garde à vue après une agression à Biarritz, Antoine Battut et Cyril Gomes, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Ils seront jugés en février.

RUGBY. Top 14. Agression à Biarritz : un membre du staff de Bayonne en garde à vueRUGBY. Top 14. Agression à Biarritz : un membre du staff de Bayonne en garde à vueCe mercredi, Sud Ouest nous apprenait qu'un membre du staff de Bayonne, Antoine Battut, ainsi qu'un ancien préparateur physique du club, Cyril Gomes, avaient été placés en garde à vue au commissariat de Biarritz. Plus tard dans la journée, ils ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une plainte a été déposée pour violences aggravées par un infirmier de la clinique d'Aguiléra à Biarritz. France Bleu nous apprend que les deux hommes étaient venus rendre visite à un ami ayant eu un accident de la route. "Il a fait une chute à scooter après avoir passé la nuit dans une discothèque en compagnie d'Antoine Battut et de Cyril Gomes. Mais les visiteurs sont en état d'ébriété." Le ton serait monté alors qu'ils tentaient dans une zone interdite et des coups auraient été donnés, notamment au visage d'un membre du personnel soignant.

"Antoine Battut reconnait les faits, alors que son compagnon d'infortune affirme avoir seulement voulu s'interposer entre les deux hommes." Lesquels auraient pris la fuite avant d'être interpelés. Ils passeront devant la justice début 2023. L'infirmier a reçu deux jours incapacité totale de travail. Le Figaro précise par ailleurs que "l'aide-soignante a eu un doigt tordu entraînant un jour d'ITT." Une sanction de la part du club bayonnais est également à prévoir. Antoine Battut est en charge de la touche de l'Aviron bayonnais depuis sa retraite sportive en 2020. Le premier match de la saison est programmé le 4 septembre face à Toulon.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

2 jours d’ITT pour ce qui est décrit, ça me semble assez léger. Je doute que l’infirmier se soit fait lyncher comme c’est sous entendu dans la presse. Sinon ce serait plutôt 10-20 jours…
Cela dit, ça ne change rien au niveau de bêtise du mec dans cette situation.

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
News
Transferts
News