RUGBY. Bayonne. Antoine Battut et Cyril Gomes convoqués devant la justice pour ''violences aggravées''
Antoine Battut sera jugé en février pour des faits de violence.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Placés en garde à vue après une agression à Biarritz, Antoine Battut et Cyril Gomes, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Ils seront jugés en février.

RUGBY. Top 14. Agression à Biarritz : un membre du staff de Bayonne en garde à vueRUGBY. Top 14. Agression à Biarritz : un membre du staff de Bayonne en garde à vueCe mercredi, Sud Ouest nous apprenait qu'un membre du staff de Bayonne, Antoine Battut, ainsi qu'un ancien préparateur physique du club, Cyril Gomes, avaient été placés en garde à vue au commissariat de Biarritz. Plus tard dans la journée, ils ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une plainte a été déposée pour violences aggravées par un infirmier de la clinique d'Aguiléra à Biarritz. France Bleu nous apprend que les deux hommes étaient venus rendre visite à un ami ayant eu un accident de la route. "Il a fait une chute à scooter après avoir passé la nuit dans une discothèque en compagnie d'Antoine Battut et de Cyril Gomes. Mais les visiteurs sont en état d'ébriété." Le ton serait monté alors qu'ils tentaient dans une zone interdite et des coups auraient été donnés, notamment au visage d'un membre du personnel soignant.

"Antoine Battut reconnait les faits, alors que son compagnon d'infortune affirme avoir seulement voulu s'interposer entre les deux hommes." Lesquels auraient pris la fuite avant d'être interpelés. Ils passeront devant la justice début 2023. L'infirmier a reçu deux jours incapacité totale de travail. Le Figaro précise par ailleurs que "l'aide-soignante a eu un doigt tordu entraînant un jour d'ITT." Une sanction de la part du club bayonnais est également à prévoir. Antoine Battut est en charge de la touche de l'Aviron bayonnais depuis sa retraite sportive en 2020. Le premier match de la saison est programmé le 4 septembre face à Toulon.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

2 jours d’ITT pour ce qui est décrit, ça me semble assez léger. Je doute que l’infirmier se soit fait lyncher comme c’est sous entendu dans la presse. Sinon ce serait plutôt 10-20 jours…
Cela dit, ça ne change rien au niveau de bêtise du mec dans cette situation.

La nouvelle fait les gros titres car les auteurs ont une petite notoriété et des Bayonnais qui agressent des gens à Aguilera engendrera certainement du clic auprès de la population locale, mais malheureusement ce genre de situation a lieu bien trop souvent partout en France avec des anonymes.

Je ne comprendrai jamais comment on peut s'en prendre au personnel médical ou encore aux pompiers, des gens qui sont uniquement payés (et mal en plus) pour nous sauver...

  • jojo7
    7129 points
  • il y a 1 mois
@Imanol votre idole

Allez , il n'y a rien à comprendre ! On ne doit s'en prendre physiquement , ni verbalement , à personne .

Après, faut l'comprendre, le mec il est entraîneur de la touche ! L'autre y lui dit : " Sortez du couloir !"...C't'important à la touche de se faire respecter dans le couloir à la touche...

En voilà un qui s'est battu... lui même !

  • jojo7
    7129 points
  • il y a 1 mois

Le jour ou les cons voleront il y en a qui se disputeront la place de chef d'escadrille . 👿

  • papidol
    8634 points
  • il y a 1 mois

Batut ? Gomes ? Ils risquent la reconduite à la frontière .

Ça tombe bien, entraîneur de la touche,
Antoine Battut va s'y retrouver, sur la touche, il aura tout le temps de la contempler et éventuellement de réfléchir à son comportement, s' il se souvient de quelque chose ... Mais s 'ils ont réellement pris la fuite c'est qu'ils avaient conscience de leur connerie

Cette triste épopée d' olibrius Bayonnais aux canons risque en plus de...saouler les dirigeants de l'Aviron :
Pas vraiment l'idéal pour aller de l'avant !

Désolant quand ceux qui devraient montrer l'exemple se comportent comme des gougnafiers !

  • AKA
    59561 points
  • il y a 1 mois

Triste fin pour une virée de trois pochetrons! Les soignants sont à vif dans leurs conditions de travail et ces deux caunos n' ont rien trouvé de mieux que de venir au petit matin leur mettre des bourres pif, ils auraient mieux fait de raccompagner (en taxi) leur copain de comptoir plutôt que de lui laisser prendre son scoot! 😠 😠 😠 Pitoyable!!

  • mic4619
    9216 points
  • il y a 1 mois

Cela prouve que ces violences "gratuites" gangrène toute la société et que les auteurs sont issus également des couches sociales les moins à plaindre ......
Désolant, s'ils sont condamnés ! licenciés IMMEDIATEMENT car ils sont sensés représentés un sport "qui a des valeurs" tout fou le camp mon bon monsieur !

  • Theobit
    12580 points
  • il y a 1 mois
@mic4619

Pourquoi licencier? Si vous passez dans le journal parce que vous avez fait une légère connerie on demande à votre boss de vous licencier? Ce sont des entraîneurs, moins exposés publiquement que les joueurs. Comme disait @Amis à Laporte, c’est de notoriété publique que parce qu’il sont à l’AB.
Si la presse n’en parlait pas ils n’auraient donc aucun soucis de chômage à avoir selon vous.
On voit ici surtout les effets de la consommation abusive de l’alcool. Et ils en subiront les conséquences juridiquement.
Évitons d’aller trop loin.

  • jojo7
    7129 points
  • il y a 1 mois
@Theobit

vous avez raison , évitons d'aller trop loin ! Cependant , quand vous dites " légère connerie ", je m'interroge . 😍 Pour un club , sa vitrine c'est l'équipe et ses entraineurs Là , il y aurait presque une faute professionnelle .

@Theobit

Que tu le veuilles ou non, son image est associée à celle du club qui l'emploie et un club, c'est des sponsors et les sponsors ils n'ont pas envie d'être liés à des gens en état d'ébriété qui cognent du personnel soignant

@Theobit

ils font un métier ou leur image publique influe sur celle de leur employeur, nuire a cette image si importante dans le sport, peut etre considéré comme un faute grave

@Theobit

"légère connerie" Mettre un pain à un soignant qui fait son travail c'est léger ????

  • Theobit
    12580 points
  • il y a 1 mois
@coupdecasque

Alors pour répondre à tout le monde, loin de moi l'idée de vouloir les défendre. Mais ce qui m'insupporte c'est le jugement attife populaire où on envoie la sanction sans jugement préalable, sans connaitre réellement les faits.
L'employeur fera ce qu'il voudra de ses salariés : licenciement, mise à pied, que sais-je. Mais il le fera après avoir entendu les accusés. Après avoir analyser la situation. Ce n'est surement pas à nous de le faire.

Et pour ce qui est de "légère connerie", peut-être me suis je mal exprimé. Il s'agissait surtout de l'opposer à des situations où le résultat est beaucoup plus grave qu'une entorse du doigt. Mais son (leur) geste reste inadmissible et punissable. Et je reste clairement persuadé que les aides soignants, comme d'autres corps de métiers, mériterais plus d'attention et de respect.

@Theobit

Au delà du résultat "L'infirmier a reçu deux jours incapacité totale de travail." Ils ont agressé des personnels soignants qui ne faisaient que leur boulot, sachant les conditions de travail et les agressions gratuites et le mépris affiché par le ministère n'est-ce pas ce que l'on peut qualifier de "beaucoup plus grave" ?



" Ce n'est surement pas à nous de le faire."

Bah si justement, l'argument de la présomption d'innocence n'a aucun sens car justement nous sommes des citoyens et c'est la justice qui part du postulat de présomption d'innocence, pas nous. Ca c'est pour le cas général.



Pour ce cas précis Battut reconnait les faits donc ce n'est plus de la spéculation (sachant qu'il est rare pour un soignant d'accuser deux personnes d'agression sans raisons) mais des faits.



Pour revenir au cas général, en tant que citoyen, rugbyman et humain nous pouvons tout à fait donner notre avis moral sur ce qui nous choque et cet avis ne vaut que par les arguments que nous avançons et aussi par nos biais (notre point de vue). La justice c'est autre chose et c'est un autre système dont les décisions peuvent être aussi discutées si elles nous paraissent injustes (mais vis à vis du système judiciaire qui est complexe à comprendre déjà parfois pour des spécialistes.



Enfin, l'argument "présomption d'innocence" et / ou "justice populaire" est un argument fallacieux car c'est un argument d'autorité. "Vous ne pouvez dire cela car vous n'avez pas le niveau de compétence requis". Hors, s'il est indispensable que la justice puisse ne pas subir de pression dans le déroulement d'une affaire, il est aussi indispensable que les citoyens puissent exprimer leurs doutes quant à la question de société que pose certaines affaires.

Ici, il est logique pour moi que le monde du rugby soit choqué car il met en lumière les soirées trop arrosées, les comportement de virilité toxique (peut être si on avait plus d'éléments), le comportement d'arrogance de ceux qui pensent être connus ou bien d'autres questions dont certaines ne peuvent être discutée sans d'autres éléments et d'autres sont nécessaires à l'évolution des mœurs et des mentalités.

De mon point de vue tu étouffes un peu vite cette histoire en la dépolitisant et en en faisant un objet seulement réservé à la justice.

@Theobit

Désolé, normalement je ne relève pas les fautes car nul n'est parfait, mais "attife" m'a fait mal aux yeux.
Est-ce que tu voulais dire "hâtif" par hasard ?

  • Theobit
    12580 points
  • il y a 1 mois
@Imanol votre idole

Me suis pas relu 🙁

Que dire... C'est juste de la violence ordinaire. Le fait que ce triste fait divers soit connu du public ne vaut que par "la notoriété" des protagonistes... Mais combien de ces agressions contre le personnel soignant sont passés sous silence ?

@Amis à Laporte

D'ailleurs la plupart du temps on ne prend même plus la peine de les nommer "agressions" mais "réforme de la santé"

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News