Rugby Amateur : un incendie criminel détruit les installations du SPN Vernon
Vernon dans le dur. Crédit photo : Twitter @SNAgglo

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le SPN Rugby Vernon est dans le dur, après la destruction de ses installations sportives. Une cagnotte a été ouverte.

Le club de rugby de Vernon est dans le dur. Dans la nuit du 28 février au 1er mars, un incendie a totalement détruit les installations de la formation. Si aucune victime n'est à déplorer, les dégâts sont considérables (30 000€), rapporte France 3 Normandie : "les quatre bâtiments "Algeco" du club-house de rugby ont été détruits. Ils servaient notamment à entreposer le matériel sportif et pédagogique."

Si les clubs de la région ont déjà proposé leur aide pour le prêt de matériel, une cagnotte Leetchi a été organisée. Pour le moment, 5000€ ont été récoltés pour venir en aide à Vernon et ses 160 licenciés.

C'est vraiment l'incompréhension. Pourquoi ? Pourquoi mettre le feu comme ça ? Avec l'incendie du club-house, notre lieu de convivialité, c'est l'âme du club qui disparaît. Et c'est aussi notre histoire qui a brûlé, il y avait beaucoup de licences des anciens, des fanions. - Le président, via France Bleu.

Toujours selon France 3, la piste criminelle "privilégiée", "le local du Tennis-club (TCV) et un camion de Seine Normandie Agglomération se situant à proximité des lieux" ayant également été "fracturés et vandalisés."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Chers Tous,



Un algeco sans un quelconque charme, un lieu pas spécialement attrayant, une entrée froide, aucun meuble tape à l'oeil et pourtant…et pourtant ..sans faire Aznavour, le matériel onéreux, l’apparat, le show off, un lieu guindé, nous n’en avons jamais rien à eu faire car la seule valeur objective qui nous a toujours réunis est la magie créée par nos éducateurs (pardon, nos amis) et le plaisir de nous réunir, finalement une alchimie de personnes différentes qui, le perron franchi, se retrouvaient tous égaux avec le plus joli des sourires.



Nous avons tous un souvenir prégnant dans ce lieu : que cela soit notre petit frelon, la belle abeille, nos bourdons, nous avons tous été piqués par « notre » club house, cela a certes souvent été un « guêpier » où nous nous rendions en victime expiatoire avec un bonheur non feint.



Désormais, ce lieu que nous croyons nôtres, nous le reverrons dans le royaume que nous allons reconstruire (révision d’Aznavour encore et encore).



Un souvenir ne s’efface jamais et, ce drame va souder cette si belle famille élargie que j’ai eu tant plaisir à rejoindre !



Nous étions là, nous sommes là et nous serons là



Je vous embrasse



PS nous allons démontrer que nous savons employer à bon escient le mot solidarité

Signumd Briant

  • Mich52
    3469 points
  • il y a 2 ans

La connerie humaine n'a plus de limite. Triste

Des lapins crétins ? Non, des trous du c.l grotesquement malfaisants. Z'ont pas trouvé de cimetière juif à proximité pour faire étalage de leur intelligence ?

Lamentable. Déjà que l’évangélisation rugbystique en Normandie est un sacerdoce, alors là c’est un vrai drame.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos