RUGBY. 6 Nations. Cros, Ollivon, Alldritt : les Titans du 15 de France ont ravagé Londres !
Malgré la triste absence de Jelonch, la France conserve l’une des meilleures troisièmes lignes du monde et elle l'a prouvé du côté de Twickenham.
Malgré la triste absence de Jelonch, la France conserve l’une des meilleures troisièmes lignes du monde.

Ce samedi 11 mars à Twickenham, les Bleus ont corrigé l’Angleterre. Une victoire qui a laissé place à des réactions tout en nuance. Mais sur le terrain, les débats ont clairement été déséquilibrés. Pour cause, la France a pulvérisé l’Angleterre. Dans cette partition, sa troisième ligne a livré un récital. Aussi complices que complémentaires, Ollivon, Cros et Alldritt ont éclaboussé la pelouse de leur classe. Par ailleurs, le flanker toulousain est le co-meilleur plaqueur de la partie. Avec 13 plaquages, il est à égalité avec Gaël Fickou et Alex Dombrandt, selon les statistiques d'ESPN Scrum.

De leur côté, Grégory Alldritt et Charles Ollivon ont profité de la supériorité française balle en main pour faire parler leur qualité athlétique. Ainsi, le Toulonnais et ancien capitaine du XV de France marque un doublé sur le pré anglais. Il parcourt également 38 mètres en 12 courses et réalise 2 offloads. Pour ce qui est du Rochelais, présence sur le terrain s’est fait ressentir par sa puissance. Avec 71 mètres parcourus en possession du ballon, il est l’avant avec le plus haut total du match. Mieux encore, ses 15 charges signifient qu’il parcourt en moyenne environ 5 mètres à chaque fois qu’il se saisit du cuir. 

Une troisième ligne amputée de Jelonch

Contre l’Écosse, la victoire n’a pas laissé place à l’euphorie. Pour cause, le troisième ligne Anthony Jelonch se blesse gravement au genou en tentant de plaquer Duhan van der Merwe. Les mines étaient grises et les perspectives sportives du XV de France et du joueur en étaient impactés. Blessé de longue date, François Cros cédait sa place depuis un moment sur le côté de la mêlée bleue. Logiquement, l’ancien Castrais le remplaçait, lui qui était habitué au banc de la sélection jusqu’alors. Avec Jelonch blessé et désormais rétabli, Cros a pu profiter de ce Crunch d’anthologie pour se faire voir sous son meilleur jour.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oscarbp
    4985 points
  • il y a 11 mois

J'ai eu l'impression que lors du deuxième essai d'ollivon, c'est le bras de Cros qui aplati le ballon, la main plutôt,
(si ce n'est pas le cas, c'est un anglais et c'est mêlée à cinq.)
le commentateur le signale au moment du premier ralenti et on voit ensuite les deux bras (velus ou boueux) d'ollivon qui se posent sur la balle.....
....ce qui n'a pas une énorme importance, c'est un bras français et ça fait sept points.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News