Ecrit par vous !
Promouvoir toute sorte de rugby, voilà ce qui motive l'ancien ouvreur des Brave Blossoms Toshiaki Hirose
Hirose au centre d’un projet de développement du rugby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Japonais Toshiaki Hirose a décidé de promouvoir toute sorte de rugby par le biais de son association, One Rugby.

Le Rugby à XV, VII et XIII, voici les différentes pratiques autour du ballon ovale qui sont souvent évoquées. Pourtant, on aurait tendance à oublier que d’autres formes de rugby existent dans le monde. C’est ce que cherche à développer Toshiaki Hirose, ancien capitaine et demi d’ouverture des Braves Blossoms entre 2007 et 2015. Par le biais de son association One Rugby le japonais aux 28 sélections, a décidé de populariser toute forme de pratiques rugbystiques qui prennent peu à peu forment au Japon. Parmi elles, le Rugby à X, le Beach Rugby, le Rugby à toucher, fauteuil, le rugby pour les sourds et malentendants, ou malvoyants et enfin le Rugby Flag. Ce dernier est d’ailleurs au programme des cours d’éducation physique dans les écoles primaires japonaises. Le rugby fauteuil a également attiré la curiosité du côté de l’archipel nippon après la victoire du Japon au championnat du monde 2018. « Ce sont aussi des formes de rugby qui n'ont aucun lien entre elles, chacune est indépendante. J'aimerais les rendre plus populaires auprès de la population », déclarait Toshiaki Hirose à World Rugby.

Des disciplines qui restent néanmoins à des années lumières de la popularité du Rugby à XV masculin, qui a connu une vraie expansion au pays du soleil levant au lendemain d’une Coupe du Monde 2019 des plus réussies. La Top League, le championnat domestique, a par la même occasion gagné un nombre incommensurable de suiveurs avisés. Au milieu de ça, les autres formes de rugby tentent de se frayer une place au soleil. Le rugby féminin, à sept ainsi que fauteuil vont cependant connaitre une exposition médiatique à l’occasion des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo ou de la Coupe du Monde féminine 2021. L’occasion de donner de l’allant à ces sports encore peu connus du grand public ou du moins peu médiatisés : « Beaucoup de gens ne connaissent pas grand-chose au rugby à 7, par exemple ; c'est pour ça qu'il faut plus en parler, nous avons de nombreux sportifs dans différents formats du rugby qui travaillent très dur et c'est pour ça que j'aimerais qu'ils soient davantage connus des gens. Si nous, One Rugby, pouvons les aider à attirer plus d'attention, ce serait bien », poursuit l’ancien numéro 10 nippon. De ce fait, One Rugby prévoit d'établir un calendrier diffusant tous les rendez-vous des différents formats de rugby. L’opportunité de donner une visibilité rare sur l’ensemble des pratiques rugbysitiques. « Nous prévoyons également d'organiser des événements à proposition multiple. Ainsi, lorsque les gens viennent voir un match de rugby, ils peuvent en apprendre plus sur d'autres types de rugby. Ils peuvent se rendre sur un stand de rugby fauteuil quand ils viennent assister à un match de beach rugby, par exemple » précise Hirose.

Ce dernier a par ailleurs eu l’idée d’un tel investissement alors qu’il était encore joueur. En partenariat avec Takashi Kikutani, également ancien joueur des Braves Blossoms, il a lancé son association en 2020. La pandémie de Covid-19 qui a frappé le monde ne l’a pas empêché de promouvoir son projet. One Rugby a donc décidé d’organiser une session en ligne présentant les différentes disciplines de rugby et en y détaillant chaque règle et spécificité. Une initiative qui en appellera d’autres. Dans la lignée d’un Rugby masculin à XV en plein essor, Hirose espère que l’engouement qu’éprouve le peuple japonais à l’égard du ballon ovale, s’étendra au-delà de la discipline masculine.

Louis Bareyt
Louis Bareyt
Cet article est rédigé par Louis Bareyt, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • etutabe
    9910 points
  • il y a 1 mois

Otsukaresama deshita. 👍

@etutabe

y a l'marcel qui dit "à tes souhaits" et qui voudrait des cahouettes

@allélégros

Marcel ne dit jamais "à tes souhaits" !
Il répète ce que lui a appris sa mère : "Dieu te bénisse, te fasse le nez comme ma cuisse et le menton comme mon croupion". On peut lire l'Huma et respecter aussi les saines traditions aveyronnaises.

@lelinzhou

I'a des momints in s'deminde duss' qué tu vas les querrre tes cafougnettes Galibot !

@allélégros

Din ch'nord.

@lelinzhou

c'est beau la culture aveyronnaise!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos