Pro D2. Montauban. Après le décès de Kelly Meafua, le président de l'USM alerte sur les dangers des troisièmes mi-temps
Jean-Claude Maillard a tiré sur la sonnette d'alarme concernant les troisièmes mi-temps.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après le tragique décès de Kelly Meafua troisième ligne de Montauban, survenu dans la nuit de vendredi à samedi, le président de l'USM, Jean-Claude Maillard, a alerté sur le danger des troisièmes mi-temps.

Le week-end dernier, le club de Montauban et l'ensemble de la planète rugby fut plongé dans une profonde tristesse, en apprenant le décès du troisième ligne de l'USM, Kelly Meafua. Le numéro 8 samoan, âgé de 32 ans, est tombé dans le Tarn dans la nuit de vendredi à samedi, après la victoire de son club contre Narbonne (48-40). Accompagné de Christopher Vaotoa et de Saia Fekitoa (joueur du RCN), il sortait d'un établissement de nuit de la ville dans lequel il avait fêté le succès de sa formation pour la dernière de la saison à Sapiac. Après un hommage rendu au joueur ce lundi, Jean-Claude Maillard, président de Montauban, s'est exprimé pour Midi Olympique sur ce drame. Ce dernier, tient à tirer la sonnette d'alarme, sur les troisièmes mi-temps des rugbymen et leurs soirées arrosées

Le rugby a fait d’énormes progrès pour protéger l’intégrité physique des joueurs, mais il reste encore beaucoup à faire pour assurer la santé des joueurs en dehors des matchs. J’ai été un président insuffisamment conscient du fait qu’après le match, des choses se passent, et qu’elles peuvent être dangereuses. Nous devons faire des efforts [...] Il faut essayer de comprendre ce qu’il s’est passé et en tirer les leçons. Il ne faudra pas oublier de le faire, car ce qui s’est passé à Montauban s’est déjà passé à travers le monde et se reproduira. 

CARNET NOIR. RUGBY. Drame à Montauban avec le décès tragique de Kelly MeafuaCARNET NOIR. RUGBY. Drame à Montauban avec le décès tragique de Kelly Meafua

On le sait, les troisièmes mi-temps sont parfois (trop) animées. Le cocktail alcool, effet de groupe, peut parfois pousser des joueurs à faire certaines choses insensées. Si la plupart se terminent bien, des drames surviennent parfois et Jean-Claude Maillard souhaite plus que jamais alerter sur la consommation d'alcool lors de ces traditionnels après matchs. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C’est à l’homme lui même de savoir se contrôler et s’arrêter, on peut pas les tenir par là mains quand même …! Faut arrêter de vouloir tous maîtriser ! C’est dramatique certes mais il n’était pas seul, et il il n’avait pas 5 ans…!

Il faut arrêter, c'est de l'extra sportif, ce n'est pas un événement organisé par le club. C'est tragique c'est sûr et il faut le remettre dans son context effet de groupe... ils étaient 3....

Après c'est sûr que entre les écoles d'ingé et les equipes de sport en général, il a des interactions dangereuses entre effet de groupe et alcool.

Comme on disait à une époque : " 1 verre ça va, 3 verres, bonjour les dégâts"...

@pascalbulroland

Là, ça doit se mesurer en litres d'alcool pur, plutôt qu'en verre... C'est d'une tristesse effroyable.

@La petite Huguette

Tout à fait...mais cela reste l'exception ( la mort d'un joueur) pour une 3ème mi-temps, et heureusement...

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos