Pourquoi les affluences du Top 14 stagnent-elles ?
Pourquoi les affluences du Top 14 stagnent-elles ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le plafond aurait-il été atteint ? Les affluences moyennes dans les stades de Top 14 stagnent.

C'est un fait : les affluences dans les stades du Top 14 sont à la peine. Après avoir connu une forte croissance, le nombre moyen de spectateurs stagnent depuis la saison 2010/2011. C'est cette année-là que la moyenne de 14 000 supporters venant au stade a été dépassée pour la dernière fois. Le site surlatouche précise que la saison dernière, la moyenne était de 13487.

Les affluences moyennes du Top 14 stagnent depuis 2010-2011Mais alors, pourquoi les affluences en Top 14 stagnent-elles ?

Moins de délocalisations

En 2009-2010, le Stade Français Paris a battu le record de la plus grande affluence moyenne avec 34 715 spectateurs. Un chiffre peu étonnant puisque le club de la capitale délocalisait encore plusieurs rencontres au Stade de France (80 000 places) pour des scores forcément gonflés. Selon Sur la touche, la moyenne est retombée à 10 706 en 2018. Ce qui n'étonnera pas les habitués de Jean Bouin... Le Racing 92 a également déserté l'enceinte de Saint-Denis. Le Stade Toulousain ne va plus au Stadium et se "contente" d'Ernest-Wallon. Seul le RCT a récemment délocalisé une affiche dans un "grand" stade : c'était face à Montpellier, l'an passé, au Vélodrome. 

Pour les Fan Days, le derby UBB / Stade Rochelais s'est également tenu au Matmut Atlantique. Mais de manière générale, les délocalisations sont moins nombreuses. Et la moyenne est forcément revue à la baisse.

Le prix des places

On est encore loin de l'augmentation à venir pour aller à Disneyland Paris : mais aller au stade est parfois aussi cher que d'aller prendre un selfie avec Mickey et acheter une peluche R2-D2 pour belle-maman. Si les affluences plafonnent, c'est aussi à cause du prix des places. Se pose la question suivante : ne serait-il pas préférable de voir un stade plein avec des places à 15€, plutôt qu'un stade vide à 25€ de moyenne ? Si les supporters reviennent au stade, le manque à gagner ne sera pas une certitude.

Tout le monde ne peut pas se targuer d'enchaîner les matchs à guichets fermés comme le Stade Rochelais à Marcel Deflandre ou l'ASM au Michelin.

Le spectacle

C'est un maronnier, et pourtant : difficile de ne pas voir un lien entre le niveau de jeu proposé en Top 14 et ces affluences qui stagnent. Prenons le dernier derby francilien entre le Stade Français Paris et le Racing 92. Une fois n'est pas coutume, Jean-Bouin faisait le plein. Pour un match fade, avec du rentre-dedans et des coups de pied. Et la rencontre opposait le 2ème au 3ème du championnat... Pas sûr que ça donne envie de revenir au stade.

L'image écornée du rugby français ces dernières saisons - d'un point de vue sportif et extra-sportif - joue aussi, comme les drames liés à un rugby de plus en plus physique.

Match le dimanche ?

La LNR et Canal+ ont décidé de programmer deux rencontres le dimanche : la première à 12h30, la seconde à 16h50. Or, c'est le dimanche que jouent la très grande majorité des rugbymen amateurs, de la Fédérale 1 à la 4ème Série. Jouer le dimanche, c'est se priver d'eux dans les stades, mais aussi les fidèles et les bénévoles des "petits" clubs, qui sont des spectateurs potentiels.

Et aussi...

Faire signer des All Blacks, d'accord, mais faire signer des vendeurs de chevaux, faut pas non plus abuser, et s'étonner que le Top 14 n'attire plus. L'absence d'Isabelle Ithurburu au bord de la pelouse depuis quelques mois est également un argument. Reviens, Isabelle... Ce samedi, Gulli diffuse Barbie et la magie des perles. On ne sait pas vous, mais de notre côté, on sera dans le canapé. Et du coup, pas au stade !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Zzzzzzzzzzz !!!! Hein, quoi, c'est déjà fini ???

  • Chams
    7093 points
  • il y a 1 an

Personnellement, l’élément déclencheur de ma très nette baisse de fréquentation, c'est la vente des matchs de coupe d’Europe à BeIn.
Je payais jusque la très sagement mes 20 devenus 40 euros à Canal, mais lorsque les instances ont décidé de me ponctionner de l'argent en plus, j'ai craqué.
Je me prenais déjà en pleine face la baisse de qualité des programmes canal +, et je maintenais l'abonnement pour le rugby. Mais le rugby lui-même baissait en qualité, devenait chiant à regarder un match sur deux, et on m'en a enlevé un morceau, le plus beau.
Ça ne valait plus le coup.
Ensuite, il m'a fallu un an pour me désabonner de Canal +, une vraie plaie, pas vraiment légale, de désabonnement à la date anniversaire.
Pourquoi je parle de la télé alors que le sujet est sur la fréquentation en stade? Parce que dans mon cas, c'est directement lié.
Ne voyant plus le championnat à la télé, je ne trouve aucune passion à lire les résultats une fois les matchs joués, aussi bien écrit puisse être les compte-rendus.
Du coup, n'étant ni au courant des matchs futurs, ni du classement, je ne me rends presque plus au stade. Voir un match décorrélé de tout historique, ça ne m'amuse plus qu'une fois ou deux par an.
Je ne vais pas aborder la baisse de niveau du SF, ou l'ambiance un peu nulle à Jean Bouin (manque de monde, quartier chiant pour l'avant et l'après-match), parce que c'était plutôt secondaire, finalement.
Vraiment, c'est ce sentiment d'être pris pour un con, pour une vache à lait, par les instances du rugby FR qui m'a gonflé et découragé.
Un Top 14 minable, une équipe de France qui n'a pas le temps de préparer quoi que ce soit correctement avec ses joueurs cramés, le tout pour le prix de Canal + BeIn + Eurosport (je suivais aussi Biarritz et Brive), ça ne les vaut pas.

  • Flowy
    12177 points
  • il y a 1 an

Parce qu'il n'y a plus de place dans le stade? S'ils sont déjà remplis c'est compliqué d'en mettre plus.

A l extérieur, l équipe visiteuse à tendance à faire tourner l effectif quitte de prendre une fessée comme Toulouse à Montpellier ! Pour les supporters , c est irrespectueux pour l éthique du club qui failli au devoir du professionnalisme !! Après, il ne faut pas s étonner de cette désaffection du public !!!! Le spectacle doit en rester honorable pour le bien du rugby en général !

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 1 an

Parce qu’on se fait chier. Pas besoin de faire des phrases hélas.

A titre informatif, l'affluence moyenne en Premiership l'an dernier était de 14 165 spectateurs, donc légèrement supérieure à celle du Top 14 malgré quelques petits stades (Saracens et Newcastle n'ont qu'une capacité de 10 000 places par exemple).

Je pense que cela élimine l'argument des matchs le dimanche. En effet, en Angleterre le rugby amateur et semi-professionnel se joue le samedi, tout comme 4 des 6 matchs de Premiership (un le vendredi soir, l'autre le dimanche).

Si je devais me jeter à l'eau, je dirais que c'est aussi parce que les clubs historiques ne sont plus aussi performants et que certains bastions du rugby ne sont plus en Top 14.
Toulouse a pas mal galéré, le Stade Français aussi et ils gonflent traditionnellement les moyennes. L'USAP a passé quelques saisons en ProD2 ainsi que nos voisins bayonnais qui, je dois l'admettre, augmentent les moyennes aussi.

Pendant ce temps Montpellier, jeune ville rugbystiquement parlant (club créé en 1986), occupe le haut de l'affiche mais n'a qu'une affluence de 10 935 spectateurs en 2017. Idem pour le Racing qui malgré sa riche histoire dispose d'un stade 2/3 vide. La mutation économique rapide du Top14 a redistribué les cartes et les villes moyennes (en taille) disparaissent petit à petit au profit des plus grandes où le rugby n'est souvent au mieux que 2nd après le football. Moins de passionnés dans les villes du Top14 donc réduction des affluences, avec en sus un spectable qui n'éveille pas forcément l'intérêt.

Ceci étant dit, des villes plus grandes engendrent aussi un potentiel d'affluence plus grand. Donc ne paniquons pas, ce n'est certainement qu'une question de temps.... et de prix.

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 1 an
@Imanol votre idole

Par rapport à la taille des villes : l'affluence moyenne, si elle s'est stabilisée depuis quelques années voire baisse légèrement, reste tout de même très largement supérieure à ce qu'elle était à l'époque où les petites et moyennes villes étaient davantage représentées dans l'élite.

Parce que le nombre de spectateurs n'augmente pas...CQFD

Le dernier argument est le seul valable.

D'ailleurs, vous aurez noté que les bonnes affluences de l'équipe de France parviennent à se maintenir à un bon niveau alors que Clémentine Sarlat continu d'être au bord de la pelouse. Coïncidence ? Je ne pense pas....

@Vae Victis Brennos

Les affluences de l'edf sont pas terribles, la plupart du temps le 3e arceau est ferme

  • WebDiv
    17333 points
  • il y a 1 an
@Yionel ma star

normal, du 3ème arceau on ne voit pas Clémentine assez bien

@Yionel ma star

C'est facilement explicable, ça coûte un bras pour aller voir des manchots.

@Team Viscères

Oui mais pour le prix tu profites de 30 min de RER B ou D.

@Team Viscères

Quand t'y vas c'est pour l'equipe adverse. Le probleme c'est que l'edf arrive a rendre n'importe quel match chiant

@Yionel ma star

Beaucoup n'en n'ont rien à branler de l'équipe adverse : Je me souviens du public du stade de France conspuant l'équipe d'Argentine parce qu'elle menait au score.

@Grand Sachem aux sages commentaires

À chaque fois que le public du Stade de France se met à siffler je cherche désespérément le mauvais geste que j'ai raté sur le terrain avant de comprendre qu'ils sifflent juste parce que la Ola s'est arrêtée. En plus perso ça me donne envie d'applaudir, à la 15ème Ola alors qu'on a joué 20 minutes et que le plus beau geste a été une passe sans en-avant tout humain normalement constitué sature déjà.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News